Caen garde le rythme

Envoyer Imprimer PDF
Après avoir tapé Marseille et Lyon en ouverture du championnat, le Stade Malherbe a confirmé son appétit pour les grosses cylindrées de Ligue 1 en obtenant le match nul à Auxerre, samedi soir (1-1). Si la manière a parfois laissé à désirer, la volonté a permis aux Malherbistes d'arracher leur huitième point de la saison dans les dernières secondes de jeu. « Inespéré mais mérité », estiment Franck Dumas et ses joueurs.


Il y a des matchs nuls plus savoureux que d'autres. Celui décroché par Caen au stade de l'Abbé-Deschamps en est forcément un. « Tout n'a pas été parfait, mais on a beaucoup tenté, apprécie Franck Dumas dans les colonnes de Ouest-France. Il y avait de l'envie. Les joueurs ont beaucoup donné, en faisant preuve de caractère et de cœur. »


A défaut de briller, Caen s'est accroché alors qu'Auxerre semblait avoir le match en main. L'ouverture du score auxerroise, consécutive à « une minute d'égarement » aux yeux de Franck Dumas, avait mis les joueurs locaux sur d'excellents rails. Dominateur en première période, récompensé par un but de son maître à jouer, Benoît Pedretti, un peu trop libre de ses mouvements au sein de la surface de réparation caennaise, Auxerre avait certainement fait le plus dur après seulement vingt minutes de jeu. Sereins malgré la nécessité de l'emporter pour quitter la zone de relégation, les Icaunais géraient tranquillement leur avantage et se procuraient quelques occasions de doubler la mise. En face, Caen était plutôt inoffensif. Youssef El Arabi avait pourtant lancé les hostilité par deux fois au quart d'heure de jeu.


Changement tactique à la mi-temps


Avec un milieu de terrain axial à trois éléments – Damien Marcq, Nicolas Seube et Iso N'Diaye – pas des plus en vue et un attaquant de pointe assez étouffé devant, les Caennais peinaient à se trouver. « J'avais peur qu'ils partent à l'abordage, explique Franck Dumas sur le site officiel du club. Il restait plus d'une heure, on avait le temps de revenir. En allant vite, on aurait joué le jeu d'Auxerre. » Les Bas-Normands n'ont pas paniqué. Mais à la mi-temps, leur coach a décidé de revoir ses plans en adoptant une stratégie plus offensive. Livio Nabab entré, Iso N'Diaye sorti, Youssef El Arabi a pris place en soutien de Kandia Traoré. Ce changement a « demandé plus d'efforts » aux milieux de terrain, dixit Nicolas Seube, mais il s'est révélé concluant.


La possession du ballon est devenue favorable aux Caennais face à des Auxerrois aux intentions résolument défensives. « Caen nous a fait déjouer et on a manqué de jus pour tenir ce résultat », ne cache pas le coach bourguignon, Jean Fernandez. L'AJA a pourtant conservé son avantage tout au long de la deuxième mi-temps sans être inquiété par son adversaire mais sans concrétiser non plus ses quelques balles de break. Caen, jamais en position de marquer dans le temps réglementaire de la deuxième période (les seules frappes lointaines furent l'œuvre de Seube et de Traoré), a eu cependant le mérite de ne pas baisser les bras. Alexis Thébaux ne manque pas de louer sur le site officiel du SMC les « ressources morales » qui ont animé les Malherbistes jusqu'au bout, quand Nicolas Seube estime que l'égalisation était « amplement méritée ». « Ce résultat est logique car on a dominé la première mi-temps et Caen la seconde », concède également Jean Fernandez.


Invaincu à l'extérieur


Les Auxerrois, « abattus », selon leur entraîneur, ont été à leur tour victimes de l'homme fort du début de saison malherbiste, Youssef El Arabi. Volontaire, remuant, mais maladroit jusqu'alors, le néo-international marocain s'en est sorti avec réussite sur le centre-tir de Romain Hamouma. Sa reprise de la cuisse a fait mouche.


Toujours invaincu à l'extérieur (une victoire et deux nuls), Caen reste dans le rythme d'une belle entame d'exercice. Auxerre va en revanche devoir montrer un autre visage mercredi contre le Milan AC pour son premier match de Ligue des Champions.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr