Bayeux au pied de la montagne mancelle

Envoyer Imprimer PDF

Le FC Bayeux s'attaquera à une montagne demain. Le club du Bessin prépare la plus belle affiche de son histoire, qui l'opposera au leader de Ligue 2, Le Mans, dans le cadre du huitième tour de la Coupe de France (17h30 au stade Henry-Jeanne). Pour les pensionnaires de Division d'Honneur, quatre division sous la Ligue 2, cette rencontre est d'abord une fête et une récompense. Mais elle reste également l'opportunité pour les joueurs bayeusains de créer le plus bel exploit de leur carrière.


De l'hôtel de ville au stade Henry-Jeanne en passant par les commerces et autres cafés, Bayeux s'est paré de bleu et de jaune. La tranquille bourgade vibre depuis quelques jours derrière son club de football. Pas pour ses résultats en Division d'Honneur, où quatre défaites et deux matchs en retard l'ont conduit à l'antépénultième place du classement. Non, c'est évidemment pour son remarquable parcours en Coupe de France que le Bayeux FC suscite l'effervescence dans la capitale du Bessin et ses alentours.


Six victoires – toutes acquises à l'extérieur – ont permis à l'équipe bayeusaine version 2010-2011 d'entrer dans l'histoire du club en s'ouvrant la voie du huitième tour de la plus belle des compétitions nationales. Le sort lui a offert le leader de Ligue 2, bien parti pour remonter en Elite, Le Mans. « On souhaitait jouer ou une très grosse équipe ou un petit comme nous, explique l'entraîneur bajocasse Joël Germain. Le Mans, c'est très bien. Pour nous, ce match est une fête et une récompense. » Ce sera aussi une expérience unique pour la grande majorité des joueurs, un contraste saisissant avec la routine peu exaltante de la Division d'Honneur. « Il faut s'en servir, appuie Joël Germain. Le championnat, c'est autre chose mais c'est notre pain quotidien. Ce match doit nous faire grandir. »


Le plaisir pour mot d'ordre


Une fête, une récompense, un moment unique... on en oublierait presque que la réception du Mans est d'abord un match de football qui conduira l'une des deux équipes au septième tour, celui de l'entrée en matière de la Ligue 1. Bien que situé quatre divisions en-dessous du Mans, Bayeux a une carte à jouer, aussi infime soit-elle. La magie du sport n'a jamais mieux été retranscrite qu'en Coupe de France, qui propose chaque année ses exploits inattendus. Pour espérer signer le leur, les Bayeusains devront jouer le match de leur vie. « Il ne faut pas que l'enjeu tue le jeu, avertit Joël Germain. Mes joueurs doivent être bonifiés par la valeur de l'adversaire, pas inhibés. On aura des atouts à faire valoir nous aussi. Il faudra tenter notre chance quand elle se présentera. Le mot d'ordre, c'est le plaisir. »


Bayeux n'a pas préparé cette rencontre dans les conditions idéales, gêné par les conditions météorologiques. Les Bayeusains n'ont plus joué de match officiel... depuis leur qualification à Changé (CFA2), il y a trois semaines. Les entraînements eux-mêmes ont été compliqués, au point que l'équipe a dû se rabattre notamment sur le Soccer World à Carpiquet. Cependant, Bayeux a pu disputer deux matchs amicaux face à Mondeville et l'équipe réserve du Stade Malherbe. Contre cette dernière, les partenaires de Cyril Ménard se sont inclinés... 7-0. « La tôle, on l'a déjà prise, sourit Joël Germain. Mais ces deux oppositions relevées nous ont permis de voir nos faiblesses. On a pris une leçon de football contre Caen, qui jouait notamment avec Anthony Deroin et Bernard Mendy. Ce n'est pas pour autant qu'on aura peur contre Le Mans. Il faudra se lâcher. » Joël Germain, qui avoue que le téléphone n'arrête pas de sonner depuis quelques temps, a pu apprécier ces dernières semaines « le sérieux, l'attention et la concentration » de ses ouailles à l'entraînement.


Demain, les Bayeusains, qui ont eu une semaine classique, passeront la journée ensemble avant de défier Le Mans, victorieux 2-0 de son premier match de Coupe contre une formation de DSR (niveau inférieur à la DH). Pour ce match, ils pourront compter sur un public fourni puisque déjà plus de mille spectateurs sont attendus.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr