L'euphorie n'aura pas duré longtemps

Envoyer Imprimer PDF

Les Caennais n'ont offert qu'une trop faible résistance ce soir aux Lensois. Après vingt minutes de jeu, Adil Hermach ouvrait logiquement le score. Trop peu incisifs devant, les Normands se sont exposés aux contres Nordistes. C'est d'ailleurs sur l'un de ceux-là que Maoulida a doublé la mise. Ce soir, les Malherbistes ont cédé leur place aux Lensois et sont désormais dix-huitièmes.

  Eduardo est le premier à se montrer ce soir. Le Lensois trouvé côté droit repique dans l'axe et décoche une frappe des trente mètres loin d'inquiéter Thébaux puisque le ballon n'est pas cadré.

Les Caennais sont bien organisés et Lens peine à s'approcher du but. D'ailleurs, ce sont les visiteurs qui se procurent la première grosse occasion de la soirée. Hamouma et Yatabaré combinent au milieu de terrain. Le premier contrôle face à Runje mais le portier lensois ne manque pas sa sortie et renvoie le danger. La réponse de Maoulida quelques minutes plus tard est trop timide pour tromper Thébaux. Les deux équipes sont déterminées à prendre le jeu à leur compte à l'image de Maoulida qui s'essaye encore aux vingt mètres sans réussite (12').

Lens a le ballon mais les Caennais sont plus fluides en possession du cuir et plus rapides. Mais cela n'empêche pas les locaux de s'installer progressivement devant le but caennais comme le montre le missile de Bedimo bien capté par Thébaux (17'). Les locaux continuent leur travail de sape, Maoulida encore une fois récupère un centre et frappe de volée vers le but de Thébaux. Hamouma contre le ballon qui échoue dans les pieds d'Adil Hermach. Le capitaine lensois se couche parfaitement sur le cuir et l'envoie dans le petit filet de Thébaux. Lens ouvre le score en toute logique.

Les Normands décontenancés peinent maintenant à construire le jeu et à s'organiser.

Les Lensois toujours majoritaires possesseurs du ballon, ont décidé d'accélérer le rythme. Mais ni Jemaa, ni Hermach ne parviennent à concrétiser les centres de Maoulida.

Cependant, les visiteurs réagissent et profitent du soudain recul lensois pour prendre le jeu à leur compte mais le centre d'Hamouma est bien capté par Runje juste devant Traoré (36'). Et ce regain d'énergie se confirme quelques minutes plus tard. Au terme d'une belle combinaison collective, Traoré dépose de la poitrine le ballon dans les pieds d'El-Arabi qui décoche une frappe rasant le poteau gauche de Runje.

Stéphane Bré renvoie tout le monde aux vestiaires. Si les Lensois ont logiquement ouvert le score, les Caennais ont su ressortir la tête de l'eau avant la pause.


On retrouve les vingt-deux mêmes acteurs pour cette deuxième période. Comme pour la fin de la première, Benjamin Nivet s'est ré-axé pour renforcer le milieu de terrain caennais. En effet, le capitaine évoluait jusque là sur le côté gauche. Du coup, les Normands, plus présents, prennent le jeu à leur compte mais sans se montrer dangereux. A l'inverse, les locaux se montrent beaucoup plus inquiétants. Sertic seul au milieu de terrain libère une ouverture splendide vers Maoulida. L'intenable lensois contrôle de la poitrine et tire de l'extérieur dans un angle totalement fermé. Thabaux anticipe mal et est battu. Contre le cours du jeu, Lens mène 2-0 (55').

Dumas opère deux changements, Moulin remplace Marcq et Traoré cède sa place à Mollo.

Les locaux continuent de pousser mais Hermach bute sur Thébaux (60').

Les Caennais sans se montrer dangereux continuent quant à eux de s'exposer aux contre nordistes, et il faut un superbe retour de Leca pour éviter un troisième but (64').

Enfin les Malherbistes se procurent une grosse occasion. Sur un centre de Hamouma, Benjamin Nivet catapulte le ballon vers les filets, Runje est battu mais est supplanté par Touré qui renvoie de la tête, sur sa ligne.

La philosophie de jeu lensoise est désormais très marquée. Leurs contre-attaques sont très dangereuses comme l'atteste la superbe ouverture de Maoulida vers Jemaa logiquement signalé hors-jeu. Après une belle prestation, Hamouma est remplacé par Nabab.

Sur une nouvelle contre-attaque, Akalé bute sur Thébaux mais Jemaa en embuscade pousse au fond. Stéphane Bré refuse cependant le but pour un hors-jeu légitime. Mais les locaux ne désespèrent d'ajouter un troisième but. Parfaitement bien servi au point de pénalty, Kanga Akalé contrôle mais dévisse totalement sa frappe.

L'arbitre siffle trois fois, Lens sort officiellement de la zone rouge pour laisser sa place à Caen.

Un résultat logique ce soir.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr