Les Postiers y sont presque

Envoyer Imprimer PDF

Alors que six journées restent à disputer avant la fin de la saison, les footballeurs de l'ASPTT Caen filent à vive allure vers la Division d'Honneur. Ils sont leaders du championnat de DSR avec neuf points d'avance sur leurs poursuivants directs, parmi lesquels figure Hérouville. Avant de se déplacer chez ces derniers dimanche, leur entraîneur Laurent Dufour affiche sa satisfaction. Et sa prudence.


Candidat déclaré à la montée en Division d'Honneur, l'ASPTT Caen est sur le point d'atteindre brillamment son objectif. Après être resté deux fois à quai, l'équipe entraînée depuis cette année par Laurent Dufour n'a plus besoin que de trois victoires pour assurer mathématiquement son accession. Quand on sait qu'elle n'a pour toutes « contre-performances » que quatre matchs nuls et deux défaites jusqu'à présent, on se doute que le plus dur a été fait. « Ça paraît difficile de casser la dynamique actuelle, reconnaît Laurent Dufour, dont le discours se veut néanmoins prudent. On a fait un pas vers la DH, mais il y a encore 24 points à prendre. On va à Hérouville ce week-end, où on n'a jamais gagné. Si on perd et que nos autres adversaires gagnent, ils reviennent à six points. Je préfère être à notre place qu'à la leur, mais rien n'est acquis. »


Auteur d'une entame presque hésitante (trois victoires, deux nuls et deux défaites lors des sept premières journées), Caen est absolument irrésistible depuis. Il a enchaîné onze victoires pour seulement deux nuls. Non contents de gagner, les Caennais le font avec la manière, puisqu'ils constituent – et de loin – la meilleure attaque du championnat (54 buts inscrits en 20 matchs). « Les joueurs adhèrent au projet de jeu et en tirent les bénéfices, apprécie Laurent Dufour. On cherche à aller de l'avant, à produire beaucoup de jeu, à marquer des buts. Depuis qu'on a réglé les petits soucis défensifs du début de saison (dix des vingt buts encaissés l'ont été lors des sept premiers matchs, ndlr), tout le monde a pris confiance. »


L'ASPTT a réussi à franchir un palier en s'appuyant sur un état d'esprit collectif qui fait la fierté de son entraîneur. « Les joueurs ne lâchent rien, alors qu'au début on était très fragiles mentalement. On est devenus plus compétiteurs. » Passés près de la défaite contre Courseulles il y a quinze jours (1-1), les Postiers ont parfaitement réagi la semaine suivante en atomisant Orbec (6-1). Dimanche, c'est Hérouville qu'ils défieront. Les Hérouvillais joueront sous pression puisque la lutte pour la deuxième place est des plus serrées (quatre équipes se tiennent en un point). Leurs adversaires, eux, n'ont qu'une hâte : « finaliser le travail ». « Si on bat Hérouville, ils ne reviendront plus sur nous logiquement. Il faut bien négocier ce tournant », prévient Laurent Dufour.


Également qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de Basse-Normandie, à la faveur d'un succès 2-0 sur Ouistreham (DH), les PTT vivent une « super saison ». Laurent Dufour estime que ce que font ses joueurs, « c'est très fort », tandis qu'il se réjouit à titre personnel d'avoir pu « mettre en place [ses] idées ». Il n'y a plus qu'à continuer sur cette voie pour obtenir la récompense méritée.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr