Ifs débute les play-offs par un choc

Envoyer Imprimer PDF

Basket-ball. Ifs - Aulnoye, deuxième phase de N2 féminine (ce soir, 20h). C’est pour ce genre de matchs que l’on fait ce sport. Voilà ce que doivent penser les joueuses du CB Ifs à quelques heures d’entamer leur deuxième phase de la saison. Les Ifoises se retrouvent dans une poule de six équipes, les trois meilleures des groupes C et D de la phase précédente. Elles auront six matchs à jouer, en aller-retour, contre les trois équipes de la poule D (ont déjà été comptabilisés les matchs de la saison régulière pour la poule C où se trouvait Ifs). Pour ouvrir le bal, les Normandes accueillent l’équipe favorite pour la montée, Aulnoye. Michael Déjardin, coach d’Ifs, s’attend à une belle partie de basket-ball.


« Ça va être coton », s’amuse l’entraîneur normand à l’évocation du premier match des play-offs de son équipe. Ses joueuses entament cette phase avec la réception de l’équipe, à priori, la plus forte de toutes celles engagées. « Elle a fini première de sa poule, elle défend dur et il y a des joueuses d’expérience qui ont connu les niveaux supérieurs. C’est une équipe complète, sur les différents postes, très adroite à longue distance. Elles font du beau basket et ont un jeu rapide. ». Le cadre est posé. La formation du Nord ne vient surtout pas en Normandie pour y faire de la figuration.


Après leur série de trois matchs en huit jours, les coéquipières de Chloé Seigneur ont eu une semaine plus tranquille. Elles n’ont repris les entraînements plus intensifs que cette semaine. Car, après la réception d’Aulnoye, les Ifoises enchaîneront cinq matchs, jusqu’à fin mai. Pour l’entraîneur, « c’est un avantage de commencer par cette équipe à domicile. Cela va nous permettre de jauger l’écart qu’il y a entre les deux poules, car tout le monde dit que la poule D est la plus forte. » À domicile, Ifs demeure invaincu, et ne devra pas faire de faux pas. « On ne peut pas se permettre de perdre à domicile. Et l’équipe qui gagnera un ou deux matchs à l’extérieur aura de grandes chances », explique Michael Déjardin. Les deux premières équipes du classement final accèderont en Nationale 1.


Ifs devrait retrouver l’intégralité de ses joueuses pour cette rencontre. Le technicien pourra s’appuyer sur ses joueuses d’expérience, qui ont déjà vécu ce genre de parties « sous haute tension ». Julie Vilain et Chloé Seigneur devraient apporter l’étendue de leur savoir faire, elles qui ont évolué à plus haut niveau. « Il va falloir les faire jouer contre nature, être solide physiquement car cela va être quarante minutes intenses. Je m’attends à de beaux duels », note le coach. Les Ifoises parviendront-elles à faire déjouer cette équipe comme elles l’ont fait pour la plupart des grosses écuries cette année, à domicile ? « Tout le monde est concerné, tout le monde à envie de faire quelque chose », assure en tout cas Michael Déjardin, qui s’attend à un match « engagé », avec « de très bonnes joueuses »…. des deux côtés !

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr