Caen va pouvoir se jauger contre Rennes

Envoyer Imprimer PDF

Le Stade Malherbe reprend la compétition ce soir (20h45 sur France 3 Basse-Normandie) par un déplacement à Rennes dans le cadre des 32èmes de finale de la Coupe de France. Trois semaines après leur dernier match de championnat, les jambes risquent d'être lourdes pour les deux formations, qui ont dû faire face à des conditions météorologiques très difficiles pour se préparer. Pour la première fois de la saison, Caen ne partira pas favori mais reste ambitieux.


Les Caennais retrouveront peut-être quelques sensations de Ligue 1 ce soir, lors de leur 32ème de finale de Coupe de France contre Rennes. Après deux qualifications difficilement acquises contre Dunkerque et Les Lilas, ils feront cette fois figure d'outsider face au neuvième de Ligue 1. « Mais on n'y va pas petits bras, prévient Franck Dumas. On va y aller sans calculer, en jouant et en étant ambitieux. Je pense qu'on a les moyens de les embêter, à condition de rester méfiants sur toute la durée du match. »


Pour Caen, cette affiche revêtira un triple enjeu. Outre la qualification pour les seizièmes de finale d'une coupe « où [il] aimerait bien aller assez loin » (Grégory Tafforeau), les Caennais pourront se jauger contre une « très belle équipe » de Ligue 1 qui, bien que privée de quelques joueurs, conserve « un réel potentiel offensif et une fort impact physique », d'après Franck Dumas. « Ce ne sera pas un test, mais ce sera bien de faire voir aux joueurs l'écart qu'il y a par rapport à la Ligue 1. » Les Rouge et Bleu voient également dans cette confrontation normando-bretonne l'opportunité de préparer au mieux les rencontres à venir en Ligue 2. « Jouer contre une équipe de Ligue 1 est toujours intéressant pour préparer le championnat derrière car on sera obligé d'être directement dedans », explique Damien Perquis, le plus Rennais des Caennais (il a passé quatre ans au centre de formation du Stade Rennais). « On est dans l'optique de préparer le match de Bastia », ajoute Franck Dumas.


Et c'est plus pour cette 20ème journée de L2, programmée vendredi à 20h30 que le manager malherbiste s'inquiète des très mauvaises conditions météorologiques, qui ont sérieusement contrarié les entraînements de son équipe depuis la reprise. « On est un club professionnel avec des structures d'amateurs, peste-t-il. Rennes a pu s'entraîner sur son synthétique sans neige toute la semaine. C'est la différence entre un club structuré et le Stade Malherbe de Caen. J'espère que ça ne va pas trop compter. Le souci, c'est si le temps continue comme ça. » Au stade de la Route de Lorient, la neige tombée cette semaine ne devrait pas entraîner de préjudices. La pelouse a été fort logiquement bâchée et chauffée.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr