USON Mondeville, la saison des paradoxes

Envoyer Imprimer PDF

Mondeville a bouclé sa saison samedi sur un match nul et une onzième place au classement de CFA 2. Passé près de la catastrophe à certains moments, notamment dans les dernières semaines, le seul club du Calvados rescapé à ce niveau de compétition a connu un exercice pour le moins compliqué.


« C'était une saison très, très longue. » La voix est posée et peu appuyée, comme toujours, mais elle laisse aussi transparaître une certaine fatigue. Jean-François Péron n'est pas seulement soulagé par le maintien tardif de son équipe, il semble marqué par les obstacles rencontrés. Comme un an plus tôt, avec Laurent Dufour à sa tête, Mondeville a dû batailler, puiser dans ses ressources pour s'offrir une saison supplémentaire en CFA 2. Loin du haut de tableau escompté dans un premier temps, c'est dans les bas-fonds d'un classement homogène qu'il a longtemps erré. « On avait bien démarré puis on s'est un peu perdu, confie l'entraîneur mondevillais. On a été parasités par plein de choses. »


Leader après trois journées, Mondeville était relégable en janvier après une descente continue à peine entrecoupée de quelques sursauts. Les Normands passèrent plusieurs semaines consécutives dans cette zone tourmentée. Après une défaite à Saint-Malo, la neuvième en 17 rencontres, ils se fixèrent pourtant un défi osé : rester invaincus lors des sept matchs suivants, encadrés par deux mini-trêves. Mondeville y parvint, alignant même huit rencontres sans défaite, mais ne gagna que trois fois durant cet intervalle. La confiance était revenue tandis que la situation demeurait fragile. « On a réussi à remonter la pente mais c'était un peu trompeur », ne cache pas le capitaine Pierre Sorin. Il suffit de deux défaites – une franchement inquiétante contre Dinan (« le match le plus catastrophique de l'année », dixit Pierre Sorin) et une autre plus honorable devant le leader Pontivy – pour replonger dans le doute et la zone de relégation. Il restait alors seulement trois journées à disputer. « Les joueurs sont restés concentrés sur l'objectif, ils n'ont pas paniqué », se réjouit Jean-François Péron. L'USONM a provoqué la réussite en inscrivant un but dans les deux premières minutes de jeu contre La Montagnarde et Quimper (victoires 3-1 et 3-0) et s'est offert le maintien avant le dernier match contre Vitré. « C'est mérité, les garçons ont fait les efforts », assure Jeff Péron.


« Il ne faut pas se tromper »


Mondeville en est maintenant quitte avec une saison « en dents de scie » (Pierre Sorin), où tout le monde n'aura jamais été au meilleur de sa forme en même temps. La saison mondevillaise ne se distingue pas seulement par cette irrégularité. Elle cache aussi un « paradoxe », aux yeux de son entraîneur. « On est la seule équipe mal classée à avoir un goal average aussi favorable (+8), remarque-t-il. On a aussi la quatrième meilleure défense, ce qui constituait un de nos objectifs. La saison est positive, on n'a loupé que deux matchs : Brest (3-1) et Dinan (2-0). C'est pour ça que le bilan est délicat à faire. » Mondeville, champion de France de CFA 2 en 2004, a péché davantage dans l'animation offensive, en plus de manquer d'un véritable buteur. Son meilleur marqueur est un défenseur. Pierre Sorin a inscrit huit buts dont sept sur coup de pied arrêté. « On n'a pas été brillants mais on a été solidaires, tempère Jean-François Péron. On aurait dû faire mieux. » L'urgence comptable a pris le pas sur le beau jeu, même si Mondeville est allé chercher son maintien avec un état d'esprit plus conquérant lors des dernières échéances. « Par rapport à notre effectif, je pense qu'on aurait pu voir au-dessus, soulève Pierre Sorin. Mais au vu de la saison qu'on a réalisée, notre place n'est pas si mal. »


Si les joueurs peuvent goûter au repos, l'heure n'est pas encore aux vacances pour le staff. « C'est le moment le plus délicat, prévient Jean-François Péron. On a un budget, il ne faut pas se tromper d'objectif ni de recrutement. Il va falloir éviter de faire les mêmes erreurs que l'an dernier. »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr