L'ASPTT Caen a survolé la DSR

Envoyer Imprimer PDF

Première place au classement final, meilleure attaque, meilleure défense, plus grand nombre de victoires, plus petit nombre de défaites, meilleur buteur... pas de doute, l'ASPTT Caen a survolé le championnat de DSR (Division Supérieure Régionale) cette saison. L'équipe de Laurent Dufour, arrivé à l'intersaison, est montée en Division d'Honneur avec brio. La clé du succès ? Un collectif au top.


Laurent Dufour ne se perd pas un analyses quand on lui demande quels atouts ont été déterminants dans la montée de son équipe en Division d'Honneur, le plus haut échelon régional : un collectif, répond sans hésiter l'ancien coach mondevillais. Les PTT Caen, non dénués de talent mais peut-être moins impressionnants individuellement que leurs dauphins hérouvillais, ont su jouer ensemble mieux que quiconque sur la globalité de la saison. « Le potentiel était là puisque le club ratait la montée de peu ces dernières années. Les recrues se sont bien intégrées, la mayonnaise a pris. Quand on a trouvé notre rythme de croisière, on a su être performants. » L'ASPTT a mis sept journées avant (deux défaites, deux matchs nuls, trois victoires) avant d'atteindre le bon équilibre. Elle fut ensuite irrésistible, dérobant à Hérouville la première place du classement pour ne cesser de creuser son avance. Du 7 novembre au 29 mai, Caen enchaîna seize victoires, deux nuls et une seule défaite (contre Hérouville). Rapidement assurés de la montée et du titre, les Postiers n'ont pas baissé la garde, infligeant notamment un terrible 10-0 à Argentan en fin d'exercice. Ils terminent avec huit points d'avance sur le deuxième, Hérouville.


Caen, au groupe « réceptif, plein d'envie et tourné vers le même objectif », selon son coach, a allié performance et qualité de jeu. Sa première place doit beaucoup à une philosophie résolument offensive. « Quand on joue tout pour l'attaque, on est récompensé, savoure Laurent Dufour. On a proposé du jeu, de la maîtrise et de l'efficacité. Ça a porté ses fruits. » Les PTT ont également pu s'appuyer sur un avant-centre en état de grâce. Maxime Roynel (photo, en jaune) a fini meilleur buteur du championnat avec... 32 réalisations. Quand un jeu collectif bien rodé rencontre un finisseur aussi redoutable, les conséquences sont infaillibles. L'ASPTT a marqué trois buts par match en moyenne (78 en 26 matchs). Les chiffres ne sont pas loin d'être aussi remarquables dans le secteur défensif (25 buts encaissés). Le bilan est donc en tous points excellent. « On n'était peut-être pas les meilleurs individuellement, avance Laurent Dufour. Mais on a prouvé, classement et statistiques à l'appui, qu'on était la meilleure équipe collectivement. »


A écouter Mehdi Diffalah, l'entraîneur d'Hérouville (qui a battu trois fois sur quatre l'ASPTT cette saison), Laurent Dufour a su tirer la quintessence de son effectif. L'ancien malherbiste est néanmoins persuadé que son équipe conserve une marge de progression importante dans l'optique du maintien en DH. « Il faudra se mettre au niveau mais je ne suis pas inquiet car j'ai un noyau dur jeune et performant. On aurait été capables de se maintenir en DH cette saison. » Caen va s'attacher à conserver un groupe peu modifié, compensant les quelques arrêts par « trois ou quatre arrivées ». Le club, qui s'emploie à avancer d'autres arguments que celui de l'argent pour attirer les joueurs qu'il désire (« on est un club atypique », assure Laurent Dufour), est déjà à pied d’œuvre mais n'oublie pas de savourer le moment. « Cela fait dix ans qu'il attendait cette montée, indique Laurent Dufour. On ne fanfaronne pas, mais le groupe et moi-même sommes fiers d'avoir laissé une petite trace dans l'histoire du club. » Ils rêvent de n'en être qu'au début.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr