Frédéric Bulot est à Caen pour « exploser »

Envoyer Imprimer PDF
Frédéric Bulot, qui a signé un contrat de trois ans avec le Stade Malherbe le 9 juin dernier, est présent à Caen pour la reprise et pour le début de la préparation. Il passait ce matin des visites médicales mais devrait intégrer le groupe rapidement. L’ancien monégasque, milieu offensif, vient à Caen pour remplacer Yohan Mollo, de retour à Monaco. Le néo-caennais perd en ce dernier le seul joueur qu’il connaissait, et arrive donc en Normandie sans repère. Mais le jeune et prometteur milieu espère bien briller à Caen et profiter du temps de jeu plus conséquent qui lui sera sûrement offert. À vingt ans, le Franco-Gabonais a connu toutes les équipes de France jeunes et a deux sélections chez les Espoirs. Il a peu joué la saison passée à Monaco et vient à Caen avec beaucoup d’ambitions.

 

Pourquoi votre choix s’est fait vers la Normandie ?

C’est un choix pour pouvoir exploser. À Monaco, j’avais un temps de jeu, mais pas suffisant. Fred (Frédéric Deschamps, recruteur) et le coach ont vraiment été super avec moi, ils m’ont vraiment motivé pour venir et le choix s’est fait rapidement.

 

 

Comment vous vous qualifiez personnellement, quelles sont vos qualités ?

Je suis plutôt un joueur offensif, plutôt polyvalent, je peux jouer à gauche, dans l’axe ou à droite. On m’a demandé de venir ici pour jouer milieu gauche dans un premier temps. Après on verra comment ça évolue.

 

 

Qu’est-ce que vous connaissiez du Stade Malherbe et de Caen avant de signer ?

J’avoue, pas grand chose. De la ville non plus. Je suis venu une fois en sélection, mais pas plus.

 

 

Vous avez parlé avec Frédéric Deschamps et Franck Dumas, mais est-ce que vous avez pu échanger avec Yohan Mollo, que vous avez connu à Monaco, de ce club caennais ?

Oui, il m’a dit qu’au niveau des structures, ce n’était pas Monaco, mais que c’était plus familial et je pense que c’est important de bien se sentir dans un club. C’est à moi aussi de faire les efforts pour bien m’intégrer et de faire le nécessaire pour que ça se passe bien.

 

 

Quelles sont vos ambitions ici ? Déjà  de jouer, de jouer bien, de me faire plaisir et de faire plaisir à tout le monde aussi.

 

 

Là, c’est la reprise. Vous appréhendez ce moment ou vous êtes plus excité ?

Au moment de ma signature, j’avais envie de jouer tout de suite. Avec un peu plus de recul, j’ai profité de mes vacances aussi. Et là, j’ai envie de toucher au ballon, comme tout le monde je pense. Mais il faut être patient. Je suis content d’être ici en tout cas.

 

 

Connaissez vous certaines de vos nouveaux coéquipiers ? Non, je n’en connais encore aucun, seulement de nom. Il y avait Mollo, mais il est parti.

 

 

Est-ce que le cas Hamouma, qui s’est vraiment révélé en Ligue 1, vous a inspiré ? Oui, je pense que c’est un exemple, et c’est mon objectif aussi.

 

 

Caen était-il le premier choix ? Y en avait-il d’autres ? Oui, j’avais d’autres propositions mais après avoir vu les dirigeants et par rapport à la confiance qu’ils m'ont donné, j’ai vraiment été motivé pour venir à Caen. Je suis surtout content d'avoir du temps de jeu pour pouvoir exploser. C’est ça qui est important aussi.

 

 

Que pouvez-vous dire sur Franck Dumas, que vous avez rencontrer ?

C’est quelqu’un, si les gens le connaissent, ils le savent, il est généreux, ce n’est pas un méchant. C’est important d’avoir de bonnes relations avec les dirigeants aussi, pour être bien dans la tête. C’est le plus important.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr