Caen se teste à Sochaux

Envoyer Imprimer PDF

Football. Sochaux - Caen, 2ème journée de Ligue 1 (ce soir, 19h). Une semaine après sa courte victoire devant Valenciennes, le Stade Malherbe s'apprête à disputer son premier match en déplacement à Sochaux. Performant à l'extérieur la saison dernière, il va tenter de continuer sur sa lancée face à une équipe désireuse de confirmer l'excellent exercice réalisé en 2010-2011.


Franck Dumas l'assure : « un maintien se joue à 60 % voire 70 % à domicile ». La saison dernière, c'est pourtant en déplacement que Caen est allé chercher les points nécessaires à sa survie en Ligue 1. Les Caennais ont fini septièmes du classement extérieur (21 points) et seulement dix-septièmes du classement domicile (25 points). Ils se montraient souvent plus à l'aise quand ils pouvaient étaler leurs qualités de contre-attaquants, sans être obligés de faire le jeu.


En sera-t-il de même cette saison ? Youssef El Arabi et Yohan Mollo sont partis, mais la vitesse de M'Baye Niang et Frédéric Bulot pourrait faire des merveilles dans cette configuration. Des premières réponses seront sans doute livrées ce soir à Sochaux. Les Lionceaux, cinquièmes de Ligue 1 la saison dernière, ont pour coutume de prendre le jeu à leur compte et de bien le faire. Ils sont repartis de Marseille avec le point du match nul lors de la première journée (2-2), lançant leur saison dans la continuité de la précédente. « Sochaux, ça joue beaucoup au ballon, c'est une très belle équipe, juge Benjamin Nivet. Il y a des individualités qui sortent du lot comme Maïga et Marvin Martin, mais c'est avant tout un bon collectif. »


« S'ils sont dans un bon jour... »


Belle surprise du championnat la saison dernière, Sochaux a toutes les cartes pour confirmer. Marvin Martin, meilleur passeur de L1 en 2011-2012 et désormais titulaire en équipe de France, est resté au club. Modibo Maïga (15 buts la saison dernière), et Ryad Boudebouz, autres pièces maîtresses de l'attaque doubiste, ont fait de même. Certes, Brown Ideye (15 buts aussi) et Nicolas Maurice-Bellay sont partis, mais le recrutement semble avoir été bien géré. Sébastien Roudet (arraché au nez et à la barbe de Caen) et Sébastien Corchia ont ainsi rejoint les rangs du FCSM. Le principal changement est venu du départ de Francis Gillot, remplacé au poste d'entraîneur par un ancien de la maison, Mehmet Bazdarevic. « Si on se réfère à la saison passée, il y a quand même pas mal de qualité à Sochaux, rappelle Franck Dumas. Ce n'est pas le même système mais ça reste une équipe qui aime prendre le jeu à son compte. S'ils sont dans un bon jour, ça peut faire mal. »


Sochaux, dernier bourreau du Stade Malherbe


Quatrième meilleure attaque de Ligue 1 la saison dernière (60 buts), Sochaux est une équipe dont se méfie beaucoup les Malherbistes. Ces derniers n'ont toutefois pas oublié leur dernière sortie au stade Bonal, qui coïncide étonnamment avec leur dernière défaite en championnat (3-2). Le match remonte au 16 avril. Caen s'était fait piéger sur trois erreurs individuelles malgré une prestation collective de qualité. « On a une petite revanche à prendre, soutient Thomas Heurtaux. On méritait mieux l'année dernière. » Pour venir à bout de Sochaliens battus seulement trois fois chez eux la saison dernière (contre douze victoires), le Stade Malherbe connaît la marche à suivre. « Il faudra que ce soit mieux que contre Valenciennes, prévient son entraîneur. Si on fait le même genre de match, je ne pense pas que ça passe contre Sochaux. On va essayer de modifier un petit peu tout ça. Ce qu'a fait Sochaux à Marseille n'est pas bon signe pour nous, mais on connaît aussi les difficultés à jouer un premier match à domicile. »


La pression sera principalement sur les épaules des Jaunes, qui ne voudront pas rater les retrouvailles avec leur public avant d'attaquer l'Europa League. Depuis sa victoire initiale contre Valenciennes, Caen peut avoir l'esprit un peu plus libéré. « On va aborder ce match sereinement. On y va en confiance », assure Thomas Heurtaux. À condition qu'ils élèvent leur qualité de jeu, au regard de la réception de VA, les Caennais ont un coup à jouer.


Source des déclarations : www.smcaen.fr

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr