La DH confirme son homogénéité

Envoyer Imprimer PDF

Photo Quentin LemoineFootball. 7ème journée de Division d'Honneur. L'agglomération caennaise accueille six des quatorze équipes alignées en Division d'Honneur cette saison. De la deuxième à la dernière place, elles connaissent un début de saison contrasté au sein d'un championnat extrêmement serré. Derrière Saint-Lô, qui fait la course en tête, les jeux sont extrêmement ouverts.


Quatre points seulement séparent l'avant-dernier du troisième en Division d'Honneur. Comme prévu, le championnat régional est homogène cette saison. Seule une équipe a gagné plus de trois matchs (et s'est donc détachée en tête), tandis que la lanterne rouge accuse un match de retard. Saint-Lô n'était peut-être pas autant attendu que Dives, troisième, ou Alençon, quatrième (deux relégués). Mais son début de saison et sa stature en font un candidat plus que sérieux à la montée en CFA 2. Les Manchois comptent cinq victoires pour une défaite.


Derrière eux, ce n'est qu'une demi-surprise de voir apparaître un promu, Hérouville. Attendu pour jouer les troubles-fêtes, il mène la chasse à quatre longueurs, déjà, des Saint-Lois. Hérouville n'a perdu qu'un match cette saison – de manière serrée contre l'ASPTT Caen – et reste sur trois victoires et un nul. Ce dimanche (15h), les frères Alla et leurs coéquipiers accueilleront Equeurdreville (12ème sur 14) avec la victoire en ligne de mire.


Un peu plus loin, puisque des premiers écarts ont été créés, Ouistreham se refait une santé dans ce championnat. En baisse constante ces dernières années (de la CFA en 2007 à la onzième place de DH la saison dernière), le club maritime ne visait pas plus que le maintien au coup d'envoi de l'exercice 2011-2012. Il pointe pourtant au cinquième rang avec deux victoires, un nul et trois défaites. Un bilan positif pour le club mais moyen pour une cinquième place, ce qui tend à démontrer l'homogénéité des forces en présence. Ouistreham recevra Pointe-Hague, ce soir (18h).


Avec 13 points au compteurs, les hommes d'Olivier Joba devancent au goal-average particulier Bayeux, l'ASPTT Caen et Ifs. Ces deux derniers comptabilisent toutefois un match en retard, conséquence de la Coupe de France. Ils n'ont perdu qu'une fois et sont dans les temps de passage au regard de leurs objectifs. Ifs s'est même payé le luxe d'infliger à Dives sa première défaite (5-4 !). L'équipe caennaise, tout juste éliminée de la Coupe de France par Mondeville, attend plus d'elle-même dans la qualité du jeu proposée. Il faudra en effet être au meilleur de sa forme, demain à la Hache (15h) pour défier Saint-Lô. Ifs se déplace pour sa part à Vire, ce soir (18h). Juste derrière ces formations, Mondeville a un statut différent : celui d'équipe réserve. « Notre rôle, c'est avant tout de ravitailler l'équipe première », souligne son entraîneur Abdallah Zoubert.


Dans ce presque « championnat inter-quartiers » que constitue la Division d'Honneur cette saison, La Maladrerie ferme la marche avec la particularité d'être la moins bonne attaque (deux buts marqués en cinq matchs !) et la meilleure défense (5 buts encaissés). Le 1-2 concédé contre Saint-Lô a fait figure d'exception. Le reste du temps, la MOS a perdu 1-0 (trois fois) alors qu'elle avait empoché son premier match... 1-0. « On est trop dans la réaction et pas assez dans l'action depuis trois matchs », déplorait son entraîneur David Caillard au sortir de la dernière défaite face à Bayeux. La défense caennaise sera testée par Dives (21 buts en cinq matchs !) ce soir (18h30, à Dives).

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr