Caen renoue avec la victoire de belle manière

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen 3 – 0 Dijon, 13ème journée de Ligue 1. Le Stade Malherbe a renoué avec la victoire de jolie manière après deux nuls et deux défaites. Malgré quelques difficultés à entrer dans la rencontre, les Caennais ont fourni une prestation de qualité, en particulier en deuxième période. Emmenés par un grand Frédéric Bulot (deux passes décisives et un but), ils ont fait parler la poudre offensivement et tenu bon défensivement, non sans se faire de sérieuses frayeurs à 1-0.


Cette fois, c'est sûr, le Stade Malherbe a bien grandi. Ses séries noires s'arrêtent désormais à deux voire trois défaites ; l'incendie est vite contenu. Sans Benjamin Nivet, suspendu, ni Nicolas Seube, malade, il était pourtant privé de deux cadres au milieu de terrain axial, contre Dijon. Cet aléas n'a nullement porté préjudice aux Caennais, capables de palier du côté des anciens (Grégory Proment et Anthony Deroin étaient titulaires dans l'axe) comme des jeunes (Lenny Nangis était aligné à gauche, Frédéric Bulot passant dans un rôle de 9 et demi derrière Pierre-Alain Frau).


Les Malherbistes ont pourtant connu une entame de match relativement difficile. Pendant vingt minutes, leur domination territoriale est restée stérile quand les Dijonnais appelaient à la vigilance sur chacun de leurs contres. Le DFCO était délibérément en position d'attente, peu inquiétés.


Le Stade Malherbe monta en puissance au milieu de cette première période. Il se faisait plus pressant, sans que Dijon ne cède. La reprise de volée de Romain Hamouma était repoussée par Baptiste Reynet (25') tandis que la frappe de Lenny Nangis passait au-dessus de la barre transversale (30'). Et alors que les visiteurs connaissaient un premier coup dur avec la blessure de leur défenseur Samuel Souprayen, Caen confirmait son nouveau goût pour les corners en ouvrant le score sur cette phase de jeu. Grégory Leca plaçait une tête puissante sur un service de Frédéric Bulot (1-0, 36').


Score large, victoire logique


A la mi-temps, Molla Wagué signait sa première apparition sur une pelouse de Ligue 1 en remplacement de Thomas Heurtaux, blessé. Le match était plus rythmé et Caen se procurait rapidement quelques occasions de faire le break par Lenny Langis puis Frédéric Bulot (48' et 55'). Mais Dijon ne comptait pas en rester là. Brice Jovial trouvait la barre transversale en contre-attaque (63') et Alexis Thébaux sortait un arrêt réflex impressionnant sur un gros temps fort bourguignon (65'). Sauf qu'après un superbe travail de Romain Hamouma côté droit, Frédéric Bulot se retournait au coeur de la surface et plaçait une frappe imparable pour offrir à Caen son deuxième but (2-0, 67').


Malgré pas mal de déchet dans la réalisation, les Malherbistes étaient récompensées de leurs bonnes intentions : du jeu au sol, du mouvement autour du porteur, des appels intéressants devant avec des joueurs offensifs convaincants autour d'un Frédéric Bulot très performant. Défensivement, les Caennais étaient parfois fébriles face aux offensives adverses. Alexis Thébaux faisait un sans faute dans sa cage, mais les ballons peinaient souvent à se dégager dans la surface de réparation. Une attaque rapide parfaitement menée et conclue par une tête de Pierre-Alain Frau au deuxième poteau (après un centre de Frédéric Bulot) offrait définitivement la victoire aux Malherbistes. La sortie sur blessure de Grégory Leca ne changeait pas la donne. Les locaux étaient affichaient toute leur maîtrise pour s'offrir un succès mérité et important. Caen gagne une place au classement (neuvième) et compte sept points d'avance sur la zone de relégation. Il a deux semaines pour préparer le déplacement chez la lanterne rouge, Ajaccio.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr