Retrouver ses valeurs ou plonger encore

Envoyer Imprimer PDF

Football. Toulouse – Caen, 21ème journée de Ligue 1 (ce soir, 19h). Le Stade Malherbe est de retour aux affaires après un week-end de trêve lié à son élimination précoce de la Coupe de France. Reposés moralement, les Caennais devront retrouver leurs valeurs de combativité pour rivaliser avec le huitième de Ligue 1. Très solide à domicile, Toulouse n'est pas dans la meilleure forme qu'il soit après quatre matchs sans victoire.

 


Le Stade Malherbe n'a pas joué depuis deux semaines et cela n'a pu lui faire que du bien. D'abord, parce qu'il n'a pas perdu dans l'intervalle. Après trois défaites en huit jours, c'est appréciable. Ensuite, parce qu'il a pu panser ses blessures, morales et physiques, récupérer une partie de ses troupes et souffler quelque peu. Quelque peu seulement, parce que les Caennais n'ont pas chômé à en croire Grégory Proment. « On a travaillé cette semaine des exercices compliqués pour voir jusqu'où on pouvait aller, voir comment notre mental allait réagir et si on allait craquer. Personne n'a abandonné », confie le milieu de terrain sur le site de France Football. Les Malherbistes sont partis à Toulouse dès mercredi.



Capable de rester quatre mois dans la première moitié de tableau, Caen doit sans doute résoudre un problème d'ordre psychologique avant d'espérer retrouver le chemin de la victoire. Mais sa rédemption ne passera que par un bon résultat, dès ce soir à Toulouse par exemple. Après sept matchs sans succès, plus deux défaites en coupe, le Stade Malherbe est dos au mur. Au bord de la zone rouge. Pour ne pas sombrer dedans, puisqu'il ne compte que deux points d'avance sur les trois derniers (20 points contre 18 points pour Nice, Sochaux et Ajaccio), il a tout intérêt à décrocher au moins un match nul à Toulouse.

 

Toulouse est efficace à domicile

 

Garder le point avec lequel ils démarreront le match : telle sera sans doute l'ambition des Malherbistes dans la Ville rose. Pour y parvenir, ils devront redoubler de combativité, retrouver d'abord des valeurs humaines avant de s'appuyer sur un football tout sauf performant à l'heure actuelle. La priorité sera encore de bien défendre, puis éventuellement d'exploiter les contres qui surviendront forcément. Mais face à une équipe aux qualités athlétiques largement supérieures aux siennes, qui n'a encaissé que six buts dans son Stadium, Caen peut s'attendre à souffrir en attaque. Même chez eux, les Toulousains ne sont pas adeptes d'un jeu très offensif. Ils n'ont marqué que douze buts en dix rencontres. Seul Malherbe a fait pire. Sauf que les Toulousains, eux, sont efficaces : six victoires, trois nuls et une défaite.



Au match aller, Caen avait perdu un point en encaissant un but en contre-attaque dans les arrêts de jeu. Auteurs d'une prestation franchement mauvaise, les Normands avaient néanmoins subi une punition méritée. Il leur reste à prendre leur revanche, avec un effectif, par la force des choses, différent. M'Baye Niang et Pierre-Alain Frau reprendront la compétition avec l'équipe réserve. Aurélien Montaroup, en revanche, est apte à jouer son premier match en Ligue 1. Franck Dumas récupère un effectif un peu plus fourni. Ses choix, néanmoins, ne pèseront pas lourd s'ils ne s'accompagnent pas de l'état d'esprit requis. Celui qui avait animé les Caennais lors de leur dernier déplacement, fin décembre à Lorient (0-0).

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr