Malherbe doit maintenant confirmer

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen – Evian TG, 24ème journée de Ligue 1 (ce soir, 19h). Evian Thonon-Gaillard, Auxerre, Nice : ce sont les trois adversaires directs que le Stade Malherbe s'apprête à affronter en l'espace d'une seule semaine. Les Malherbistes ouvrent cette période capitale par la réception Evian, treizième du classement battu lors de ses cinq derniers déplacements. Ils doivent confirmer leur dernier succès à Lyon et retrouver de la consistance à domicile.


Gagner à Lyon, c'est bien. Confirmer contre des adversaires directs, c'est mieux. Le Stade Malherbe joue gros à partir de ce soir, contre une équipe bien différente de celle qu'il a joliment battu la semaine dernière. Traditionnellement cyclique, plus encore que ses homologues, il doit impérativement alimenter la dynamique née du succès à Lyon. Mais ce soir, les Caennais ne seront plus dans la posture du petit démuni de toute pression. « On va inverser les rôles, reconnaît Franck Dumas. À Lyon, on a laissé un minimum d'espaces pour ne pas s'exposer aux contres. Là je pense que ce sera à nous de créer et de trouver des solutions. On est capables de le faire. Il ne faudra pas jouer petit bras ni partir à l'abordage n'importe comment. On sera sûrement un petit peu plus haut, ce qui demande beaucoup de mouvement, de solution et de disponibilité. »


Derniers du classement domicile


Caen va se retrouver confronté à une situation qu'il a mal maîtrisé ces derniers temps. Non seulement il devra faire le jeu, mais en plus devant son public. Les Malherbistes sont derniers du classement domicile avec six défaites (un record cette saison en Ligue 1) pour trois victoires et un nul. Toutes compétitions confondues, ils restent même sur cinq revers au stade d'Ornano. Le mal semble (ou semblait, avant Lyon) profond, tant les récentes prestations ont été aussi pauvres que les résultats obtenus. « Si on veut se maintenir, il va falloir qu'on soit plus costauds à domicile, même si on est capables de faire de bonnes prestations à l'extérieur, juge Jerry Van Dam. On doit être intransigeants chez nous. »


Pour renouer avec la victoire à domicile, trois mois et demi après Dijon (3-0), les Rouge et Bleu connaissent la route à suivre. Il n'y a pas de révolution dans leurs discours : bien défendre, d'abord, et s'inspirer en cela de la partition récitée à Lyon, puis poursuivre les progrès aperçus en phase offensive. Surtout, les Caennais doivent conserver la même mentalité affichée à Lyon, là où le contraste fut sans doute le plus saisissant au regard des précédentes sorties. « Chacun individuellement, on a pris conscience des choses, estime leur latéral droit. On a élevé notre niveau d'implication. On est plus concentrés et plus déterminés. »


Prendre ses distances


Dans le jeu, Caen va devoir imposer sa marque face à un adversaire capable de tout. Treizièmes avec autant de points que le Stade Malherbe, les Haut-Savoyards ont terminé l'année par une victoire contre Montpellier (4-2) mais ont dû se contenter d'un nul comme meilleure performance en 2012 (exceptées deux victoires en Coupe de France). Ils restent sur deux défaites devant Paris (3-1) et Rennes (3-2 en Coupe de France). Promus en Ligue 1 mais renforcés par des éléments d'expérience à l'intersaison, ils s'appuient sur une attaque relativement prolifique (29 buts inscrits). « On va voir ce qu'ils vont faire contre nous, mais ils sont capables de prendre le ballon, de jouer, de créer », indique Franck Dumas. Le bât blesse, toutefois, à l'extérieur. Evian marque au moins un but depuis la neuvième journée mais en encaisse trop pour espérer l'emporter. Conséquence : six défaites, six nuls et aucune victoire.


La Ligue 1 se divise en trois blocs. Il y a les deux équipes de tête, leurs sept poursuivants puis la deuxième moitié de tableau. Caen peut envisager de remonter dans un premier temps au onzième rang, puisque l'actuel détenteur (Valenciennes) ne compte que trois points de plus (avec un match supplémentaire). Surtout, les Malherbistes doivent prendre de l'air sur la zone rouge avant d'affronter deux relégables : Auxerre, mercredi, et Nice, samedi.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr