Mondeville sur une bonne dynamique

Envoyer Imprimer PDF

Tandis que de très légers écarts commencent à se constater au classement de CFA 2, Mondeville a pris le bon wagon en s'imposant à La Suze sur Sarthe, samedi soir (1-2). Situés à égale distance de la quatrième place et de la zone de relégation (quatre points), les footballeurs mondevillais sont dans une forme ascendante. Décryptage avec leur défenseur Steed Zulemaro.


Il avait suffi d'un match nul à Granville, qui n'était pas une mauvaise performance en soi, pour que Mondeville se retrouve aux portes de la zone de relégation. Une semaine plus tard, les Mondevillais ont mis à profit un autre déplacement pour reprendre leurs distances sur la ligne de flottaison. Victorieux de La Suze samedi dernier, ils pointent en plein milieu du classement : huitièmes sur seize. « Si on avait fait ne serait-ce qu'un match nul, ça serait devenu chaud », reconnaît Steed Zulemaro. Il ne s'en est pas fallu de beaucoup. Pour s'imposer dans la Sarthe, l'USONM a attendu la dernière minute du temps réglementaire. Les Mondevillais avaient pourtant ouvert la marque juste avant de rentrer aux vestiaires. Nicolas Suzanne était à la conclusion d'un corner qu'il avait provoqué, bénéficiant d'une balle mal repoussée (0-1, 45'). Solide, Mondeville tenait la baraque sans être franchement inquiété jusqu'à l'égalisation adverse à vingt minutes de la fin. Sur leur lancée, les locaux tentaient de doubler la mise, mais ce sont les visiteurs qui allaient tirer leur épingle du jeu. Teddy Gaudiche faisait la différence d'une belle reprise de volée (1-2, 90').


Le jeune avant-centre mondevillais est l'homme en forme du moment. Il a marqué à chacune de ses trois dernières sorties. « On a un attaquant en confiance, apprécie Steed Zulemaro. Cinq minutes avant son but, il avait loupé une grosse occasion. Il y a un mois, si ça se trouve ce ballon l'aurait mis dans le trou. Là, il n'a pas lâché et il a été récompensé. » Replacé en pointe après avoir souvent évolué sur le côté cette saison, Teddy Gaudiche est actuellement le buteur qui manquait à l'équipe mondevillaise, contrainte depuis plusieurs saisons de s'en remettre à... ses défenseurs. Pierre Sorin avait terminé meilleur buteur l'année dernière, Antoine Prével a pris le relais cette saison. « On nous reproche de marquer souvent sur coup de pied arrêté, remarque Steed Zulemaro. Ce week-end, on a marqué nos deux buts dans le jeu. Ça prouve qu'on est capables de marquer ainsi. » Et cela change pas mal de choses.


« On retrouve beaucoup de solidarité »


Pour l'ancien saint-lois, Mondeville est dans la continuité de ses précédentes rencontres. Sa première victoire à l'extérieur depuis le mois d'octobre a beau avoir été acquise à l'arrachée, elle n'est pas le fruit du hasard. « On est mieux physiquement, ça compte beaucoup et ça peut faire la différence à la fin. On est à nouveau mieux dans le jeu et ça paye. Il y a un mois, le but qu'on a mis à la dernière minute, on l'aurait peut-être pris. Ça se joue presque à rien. Et puis on retrouve beaucoup de solidarité, ce qu'on avait peut-être perdu à un moment. Il n'y a rien à reprocher à personne depuis deux-trois matchs. Quand ils ont égalisé, on est resté ensemble. On a su tenir alors qu'on aurait pu encaisser d'autres buts. En ce moment, on est sur une logique de ne rien lâcher, quoi qu'il se passe. Et la réussite, ça se provoque comme ça. » Pas toujours très costaud mentalement, Mondeville surfe sur une vague de confiance qui peut le faire basculer du bon côté.


L'USONM est deux points derrière le quatrième, Guingamp, et quatre points devant le premier relégable, Flers. « C'est très dur psychologiquement, confie Steed Zulemato. On a le cul entre deux chaises. On regarde vers le haut et vers le bas. Inconsciemment, nous les joueurs, on a plutôt tendance à regarder en haut. » Entraîneur et dirigeants pensent d'abord au maintien puisque tout peut être remis en cause d'une semaine sur l'autre. Mondeville a parfois semblé se mettre à l'abri cette saison, mais ne l'a jamais été définitivement. « Il y a quelques cadres mais on a un groupe assez jeune. J'espère qu'un nul ou une défaite ne suffiront pas à nous toucher. On n'a jamais été relégables cette saison, c'est important. Et puis à chaque fois que ça commence à chauffer, on gagne. On est plus forts mentalement cette année, on a plus d'expérience. On a aussi un groupe plus étoffé et plus homogène. » Mondeville a les cartes en main pour s'épargner une fin de saison trop stressante. Reste à prolonger la bonne dynamique actuelle contre Locminé, cinquième, samedi à domicile.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr