Nicolas Seube relance le Stade Malherbe

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen 1 – 0 Bordeaux, 31ème journée de Ligue 1. Après six matchs sans victoire, le Stade Malherbe a renoué avec les trois points contre les Girondins de Bordeaux. Extrêmement volontaires, les Caennais ont fait la différence dès l'entame de la rencontre par leur capitaine Nicolas Seube. Ils ont ensuite tenu bon, malgré une domination bordelaise constante. Caen remonte au seizième rang du classement.


Organisés dans un 4-3-3 inattendu (Leca, Seube et Fajr dans l'axe au milieu de terrain, Bulot, Frau et Nangis un cran plus haut), les Caennais n'avaient besoin que d'une minute trente de jeu pour ouvrir la marque. Le centre de Frédéric Bulot était parfaitement coupé de la tête par Nicolas Seube au point de pénalty. Cueillis à froid, les Bordelais peinaient à réagir, ne parvenant pas à accélérer le rythme. Et quand Grégory Leca commettait une faute dans sa propre surface de réparation, Ludovic Obraniak ne profitait pas de l'offrande. Son pénalty passait à côté du cadre (15'). Peu avant, l'ancien lillois avait envoyé dans le mur un coup-franc très bien placé. Les Girondins étaient dépassés par la volonté de leurs adversaires, malgré une légère domination territoriale. Caen apparaissait serein et se mettait en évidence avec Fayçal Fajr, d'une frappe lointaine sans réel danger (17'), et surtout Frédéric Bulot. La tentative de ce dernier, en position excentrée, était un peu trop croisée (20').


Bordeaux sortait de sa réserve à la demi-heure de jeu mais c'est seulement sur coup de pied arrêté qu'il se procurait deux belles occasions de but. Mickaël Ciani envoyait d'abord un missile juste au-dessus de la barre transversale (34') puis contraignait Alexis Thébaux à une superbe claquette pour sauver sa cage inviolée, après une tête à l'entrée des six mètres (43'). Bien organisés en défense, plus présents dans les duels, les Caennais restaient néanmoins peu inquiétés. Leurs contre-attaques ne débouchaient pas pour autant sur de réelles occasions, mais l'avantage d'un but à la mi-temps n'était pas volé.


Des vagues bordelaises inefficaces


La physionomie du match restait inchangée au retour des vestiaires. Caen, dans une posture résolument défensive, perdait beaucoup de ballons mais restait solide. Quand Jaroslav Plasil parvenait à placer une tête devant le but d'Alexis Thébaux, ce dernier démontrait encore ses bons réflexes (57'). Fayçal Fajr et Frédéric Bulot répondaient pas deux frappes dans l'axe bien captées par Cédric Carasso (58' et 65'). La domination girondine s'accroissait cependant à mesure que le chronomètre défilait. Le match devenait même à sens unique, Caen se retranchant en défense. L'assaut bordelais manquait pourtant de tranchant pour être concluant.


Les vagues avaient beau se multiplier devant la surface de réparation caennaise, bien gardée par trois lignes compactes, Bordeaux était incapable de trouver l'ouverture. Quand Nicolas Maurice-Bellay s'en rapprochait, Alexis Thébaux veillait encore au grain pour repousser la frappe du bout du gant (85'). Rigoureux, Caen tenait bon. Après un dernier ballon aérien capté par Alexis Thébaux, Philippe Malige libérait les Caennais. Le but de Nicolas Seube dès la deuxième minute de jeu aura suffi : combatif au diable, Caen renoue avec la victoire et sort de la zone de relégation.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr