Les réservistes caennais souverains contre Lorient

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen B 3 – 0 Lorient B, 27ème journée de CFA. L'équipe réserve du Stade Malherbe a réussi une jolie opération en dominant son vis-à-vis lorientais, samedi après-midi. Les Caennais ont fait la différence en première mi-temps par Anthony Deroin, auteur d'un doublé, avant de gérer sereinement leur avantage.


Douzième ! Voilà bien longtemps que l'équipe réserve n'avait plus siégé à pareille place au classement de CFA. À la mi-janvier, les Caennais occupaient même la dernière position avec trois points de retard sur le premier non-relégable. Le match nul qu'ils venaient alors de réaliser aux Herbiers était pourtant précurseur d'une jolie remontée. La voilà partiellement concrétisée, même si la zone rouge demeure toute proche. « Depuis janvier, il n'y a pas un match où on n'a pas été cohérents, souligne Philippe Tranchant. C'est super pour la confiance et pour la fin de championnat. » Avec deux points d'avance sur Lorient, Caen est encore loin d'être tiré d'affaire. Mais sa victoire face à cette autre équipe réserve laisse présager le meilleur.


Les Malherbistes ont décroché un succès logique contre une formation lorientaise trop tendre pour réellement rivaliser. Ils ont dû néanmoins s'en remettre à leur « valeur ajoutée » (P. Tranchant) que représente Anthony Deroin. Le meneur de jeu s'est offert un joli doublé en première période : un coup-franc direct (16') et un ballon piqué tout en finesse (22'). « Il bonifie notre jeu, apprécie Philippe Tranchant. Son deuxième but est magnifique techniquement. » Une fois installés en tête, les Caennais n'ont pas laissé beaucoup d'opportunités à leurs adversaires de revenir dans les débats. Lorient a tenté mais ne s'est quasiment jamais trouvé en mesure de battre Damien Perquis, peu inquiété dans sa cage.


À l'inverse, le Stade Malherbe s'est procuré plusieurs occasions d'enfoncer le clou définitivement en seconde période. Il y est parvenu par Rany Salmi, à la conclusion d'un bon centre de Mickaël Zami (78'). « La deuxième mi-temps a été beaucoup plus cohérente que la première, retient Philippe Tranchant. On s'est quand même créé sept ou huit occasions nettes dans le match. La différence par rapport aux précédents matchs, c'est qu'on a été plus efficaces. » L'entraîneur caennais a pu mesurer les progrès effectués par sa jeune troupe, qui s'était inclinée 2-0 au match aller. « On est beaucoup plus matures, organisés et agressifs. Avant, on était une équipe de gentils. On est devenus des hommes. »


Plus rigoureux tactiquement, meilleur dans l'investissement, Caen recueille les fruits de son travail. À sept journées de la fin du championnat, la prudence est de mise mais l'optimisme est permis. « Je suis heureux pour les joueurs, conclut Philippe Tranchant. Ils le méritent. » Prochain match samedi chez un autre adversaire direct pour le maintien, Mantes.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr