Comme si c'était fait

Envoyer Imprimer PDF
Volley. Asnières 1 – 3 Caen, 20ème journée de Nationale 3 féminine. Plus rien ne semble en mesure d'empêcher les volleyeuses caennaises d'accéder en Nationale 2 depuis leur victoire à Asnières, samedi. À deux journées de la fin, elles possèdent trois longueurs d'avance sur leur premier poursuivant, Coutances. Le calendrier ne laisse pas de place au doute.


Caen sera en Nationale 2 la saison prochaine. Les règles de prudence devraient nous imposer d'utiliser le conditionnel, mais même un cataclysme ne pourrait pas priver l'ASPTT du précieux sésame. Pour valider mathématiquement sa montée à l'échelon supérieur, après trois années passées en N3, Caen doit simplement gagner son prochain match face à Vitry, dimanche prochain au gymnase Victor Vinde (15h). La tâche sera de toute évidence facile. Vitry, dernier du classement, a perdu ses vingt matchs cette saison. Sa meilleure performance ? Deux défaites 3-1, tous les autres revers ayant été concédés sur un 3-0 sans appel (16-25, 11-25, 14-25 face à Caen au match aller).


Le dernier obstacle potentiel qui se dressait sur la route des Caennaises avait pour nom Asnières. Les Asniéroises, septièmes du classement, ne font pas partie des équipes les plus dangereuses qui soient, mais dans le contexte de la rencontre elles inspiraient une certaine méfiance. « C'est une équipe très jeune qui peut toujours surprendre, remarque Sandra Piquot. On ne commence pas avec le même état d'esprit quand on sait qu'il y a quasiment la montée à la clé. » Les joueuses de Thibaut Gosselin ont entamé les débats avec une certaine « crispation », qui leur a valu d'être menées après les premiers échanges.


Une progression constante


Sûres de leur force malgré tout, et dotées d'une marge conséquente sur leurs adversaires, les Bas-Normandes ont rapidement redressé la barre pour empocher les deux premiers sets (20-25, 23-25). La troisième manche fut plus délicate, « on s'est relâché », regrette Sandra Piquot (25-22). Les Postières repartirent immédiatement de l'avant, non encore sans difficultés. La première moitié du quatrième set était beaucoup plus serrée (10-10) que la suite (17-25). « On aurait dû gagner 3-0 mais on ne va pas faire la fine bouche », sourit la vice-présidente caennaise. Caen conquiert trois nouveaux points et repousse Coutances, battu pour la troisième fois d'affilée, à autant de longueurs.


L'ASPTT Caen pourra fêter son accession dimanche prochain devant son public. Deuxième pendant quasiment toute la saison, elle a jailli au meilleur des moments. Coutances, qui faisait la course en tête à un rythme impressionnant a fini par craquer. À l'inverse, les Caennaises ont montré une régularité remarquable en ne s'inclinant que trois fois cette saison, dont deux fois face aux Manchoises. Deuxièmes la saison dernière, elles poursuivent leur progression. Une étape importante est sur le point d'être franchie pour l'ambitieux club calvadosien.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr