Un match nul et des regrets

Envoyer Imprimer PDF
Les Normands reviennent avec un petit point de Lorraine. Dans un match accroché et équilibré, c'est le Stade Malherbe qui avait ouvert le score grâce à son jeune attaquant Mbaye Niang. Moukandjo lui avait répondu à dix minutes de la fin. Deux buts entachés d'une erreur arbitrale. Le Stade Malherbe est quinzième et réalise une assez bonne opération puisque tous sesconcurrents directs se sont inclinés ce soir.

 

Face à des Lorrains attentistes, les Normands sont les premiers à se mettre en évidence. Aligné en pointe devant Nivet, Niang se fraye un passage dans la surface mais sa frappe trop peu puissante est captée par Assembé, le portier adverse (1’). Les visiteurs conservent le ballon sans parvenir à trouver de faille dans un bloc nancéen bien en place. Néanmoins, Bulot dépose avec brio deux vis-à-vis avant de décaler Niang sur la gauche. Le jeune caennais privilégie un centre-tir vers Nabab trop long alors que Nivet était seul à l’entrée de la surface (14’). En réponse, suite à un corner, Bakar hérite du cuir aux vingt mètres, élimine Seube et prend sa chance mais voit sa tentative s’envoler (18’).

 

Le match s’emballe après un long round d’observation. Sur un bon coup-franc de Mollo, le ballon traverse tout le monde et il faut la vigilance de Thébaux pour priver Nancy de l’ouverture du score (19’). Deux minutes plus tard, c’est au tour de Nabab de se mettre en évidence. Servi par Nivet, l'ailier droit accélère dans la surface mais son tir est contré et passe au-dessus du cadre (21’). Les Normands sont entreprenants mais ni la frappe de Nabab, ni le centre de Seube n’inquiètent Assembé. Le rythme baisse pourtant sensiblement à l’exception d’un bon ballon de Nivet pour Nabab dont la frappe est trop croisée (35’). Les Caennais se portent vers l’avant et les milieux n’offrent que trop peu d’opportunité dans l’entre-jeu. Aucune des deux équipes ne parvient plus à entrer dans les trente derniers mètres dans le jeu. En revanche sur un long ballon aérien, Niculae réussit à rabattre le ballon au sol vers Bakar. Le Nancéen ne se pose pas de question mais croise trop sa frappe (42’). Mr Desiage, arbitre du soir renvoie tout le monde aux vestiaires après une belle tête de Sané sur coup de pied arrêté.

 

Les locaux sont les premiers à revenir dans leur match. Niculae hérite du cuir après un cafouillage dans la surface normande et l’envoie puissamment dans les gants de Thébaux (49’). Les Normands ne sont pas en reste cependant et Nivet alerte N’Dy Assembé qui repousse sur son poteau. Niang et Puygrenier ont suivi, le second est plus prompt mais Niang dévie… de la main dans les filets nancéiens. Mr Desiage accepte le but sans broncher (0-1, 52’). Une ouverture du score presque paralysante pour les Malherbistes qui ne parviennent plus à construire. Pire, Nivet perd un ballon plein axe bien exploité par Bakar dont la course est irrégulièrement stoppée par une obstruction de Montaroup. Le latéral gauche était bien inspiré sur ce coup. Le coup-franc ne donne rien.

 

Le danger persiste néanmoins et sur un nouveau coup-franc, Niculae servi aux six mètres, trompe Thébaux mais voit le drapeau levé de l’assistant. Un hors jeu logiquement sifflé par ailleurs. Les Nancéens ont installé leur siège mais manque désormais de rythme pour aller inquiéter Thébaux. Malheureusement, les contres caennais sont timides eux aussi à l’image d’une frappe de quarante mètres de Niang, sans espoir. D’ailleurs le buteur frappait là pour la dernière fois puisque Traoré le remplace pour le dernier quart d’heure. La technique de Nivet fait beaucoup de bien au Stade Malherbe, surtout en cette fin de match. Offensivement et défensivement, le retour du Normand en tant que titulaire aura été bénéfique. Les locaux ont toujours le ballon et sur une longue ouverture c’est de nouveau Niculae qui est à la déviation pour Traoré dont la superbe reprise heurte la barre. Une première occasion qui en amène une autre. Sur un nouveau long ballon Sorbon dévie de la tête, Jo-gook prolonge et Moukandjo reprend une première fois, voit Thébaux sur la trajectoire mais il est encore le plus prompt pour pousser au fond (1-1, 81’). Un but à nouveau entaché d’une erreur d’arbitrage puisque Moukandjo était en position de hors-jeu…

 

Les locaux insistent et, mis sous pression, Seube perd le ballon dans la surface. Cependant, Jo-Gook se perd dans une série de dribbles inutiles et sa frappe est finalement contrée par Heurtaux (84’). Seube laisse sa place à Mboné et Bulot à Frau pour les cinq dernières minutes. Mais les Lorrains n’en démordent pas et sur un long ballon, Montaroup, efficace et sérieux ce soir, se rend coupable d’une faute spectaculaire sur son vis-à-vis qui lui vaut un carton jaune logique. Le coup-franc ne donne rien (89’). Les quatre minutes additionnelles s’annoncent très compliquées pour des Normands aux abois, à l’image d’une nouvelle frappe de Moukandjo à côté (93’). Ils préservent le nul et doublent leur gain sur le premier relégable. Ils ont deux points d'avance sur la zone rouge avant d'accueillir Lorient mercredi.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr