Thomas Heurtaux rapproche Malherbe du maintien

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen 1 – 0 Lorient, 35ème journée de Ligue 1. Le Stade Malherbe a fait un très grand pas vers le maintien en s'imposant devant le FC Lorient, ce soir. Nettement dominateur en première période, Caen a gâché plusieurs occasions franches avant que Thomas Heurtaux ne fasse la différence en deuxième mi-temps d'une frappe exceptionnelle. Quatorzièmes du classement avec 38 points, les Caennais ne sont plus très loin du maintien.

 

 

Thomas Heurtaux est donc l'homme à tout faire du Stade Malherbe. Non content d'être toujours aussi impérial en défense, le Lexovien s'est distingué d'un but splendide, ce mercredi soir. Parti plein axe comme il se plait à le faire, il a remonté une partie du terrain, a buté sur un confrère adverse, s'est battu pour récupérer le ballon et a décoché une frappe inattendue à trente mètres de la cage lorientaise. Le ballon est venu se loger sous la barre transversale de Florent Chaigneau, dans la lucarne gauche. Franck Dumas était incrédule, les mains sur la tête, Thomas Heurtaux fou de joie. Avant qu'il ne parte sous d'autres contrées cet été, le défenseur central restera peut-être comme l'homme du maintien. Son but vaut de l'or. Il ramène Malherbe à la quatorzième place du classement et lui confère une avance intéressante sur la zone de relégation. Avec quatre points d'avance sur le premier relégable, Caen a fait un très grand pas vers le maintien. Une victoire lors de ses trois derniers matchs le validera.


Le cinquième but de Thomas Heurtaux cette saison révèle pourtant un paradoxe. C'est quand il était le plus en difficulté que le Stade Malherbe est allé chercher la victoire. La logique – mais y en a-t-il vraiment dans le sport ? – aurait voulu que Caen ouvre le score en première période. Sa supériorité était alors flagrante. Face à des Merlus empruntés – ils le sont restés tout le match, les Malherbistes ont réalisé une première mi-temps intéressante. L'accélération de Romain Hamouma côté droit, où Caen a souvent insisté, a donné le ton. La tête trop croisée de Kandia Traoré qui a suivi a malheureusement fait de même : des occasions mais pas suffisamment de réalisme (4'). En usant d'une stratégie simple mais efficace, faite de remises et de longs ballons vers des ailiers retrouvés, le Stade Malherbe a mis maintes fois en péril la défense lorientaise. Mais Mbaye Niang, loupant le but tout fait au terme d'une action rapide limpide (10'), puis Romain Hamouma, manquant sa tentative de lob (12'), ont retardé la décision.


La possession de balle était légèrement favorable aux visiteurs, guère inquiétants néanmoins. Lorient s'approchait davantage des cages caennaises à la demi-heure de jeu, par une volée non-cadrée de Yann Jouffre en particulier (30'), mais la défense caennais restait sereine. La première frappe cadrée des Lorientais terminait dans les bras d'Alexis Thébaux juste avant la mi-temps. Avant, Jerry Van Dam s'était procuré une nouvelle occasion de but à l'issue d'un corner (42'). Les Caennais, sans être parfaits, notamment techniquement, étaient plutôt convaincants. Seule la finition faisait vraiment défaut.


La deuxième période débutait timidement mais Caen restait extrêmement dangereux, pas plus, Kandia Traoré ne parvenant pas à bonifier le nouveau service de Romain Hamouma. Une nouvelle opportunité franche s'envolait en même temps que Florent Chaigneau renvoyait le danger (56'). Lorient prenait alors le contrôle du jeu sans réussir à accélérer le rythme. La défense caennaise, très solide autour de l'axe Sorbon-Heurtaux, restait dans l'ensemble peu inquiétée. Peut-être cela incita-t-il Thomas Heurtaux à prendre les choses en main d'une percée d'abord chancelante, ensuite sublime (1-0, 66'). Devant au panneau d'affichage, Caen avait fait le plus dur. Les locaux restèrent tranquilles, malgré quelques coups-francs lorientais bien placés mais non-cadrés, et gérèrent sans souci la fin de match. Leur victoire est méritée.

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr