Pierre-Alain Frau : « Ce sera un grand moment »

Envoyer Imprimer PDF
Pierre-Alain Frau a vécu quelques unes des plus belles années de sa carrière à Lille. L'attaquant malherbiste y a passé trois ans et demi de janvier 2008 à mai 2011. Il se languit de fouler à nouveau la pelouse du Stadium Nord, lundi soir (21h). « Je me sens chez moi à Lille, dit-il. Pour moi, ce sera toujours un endroit spécial. »

 


Caen se déplace à Lille sans véritable pression. Face à la meilleure équipe du moment, les Caennais ont plus à gagner qu'à perdre.

« Notre victoire contre Lorient nous permet d'être plus tranquilles pour ce match-là, où forcément on n'est pas favoris. Heureusement qu'on a gagné pour pouvoir le préparer sereinement. On a une petite marge avant d'aller à Lille. Il y a toujours une chance, c'est du football. Auxerre est allé faire un nul là-bas. Ils ont la deuxième voire peut-être la première place à aller chercher, donc on s'attend à un match très compliqué. C'est du sport, tant que ce n'est pas joué il n'y a rien de gagné. Ça vaut pour eux aussi. »


Pierre-Alain Frau a passé trois ans et demi à Lille, avec qui il a joué 123 matchs et inscrit 29 buts. Il a surtout remporté deux trophées dans le Nord : le championnat de France et la Coupe de France.

« Franchement, je me sens chez moi à Lille. Il y a des joueurs qui sont plus que des amis là-bas. Même si le groupe a un peu changé, on a vécu pour la plupart des grands moments ensemble. Ça nous uni. Ce sera un grand moment pour moi de retourner là-bas et un grand plaisir. J'espère que j'aurai un bon accueil et que ça se passera bien. Je suis content de revoir les amis, de revoir le public lillois. Pour moi, ce sera toujours un endroit spécial. J'ai vécu tellement de belles choses en trois ans et demi qu'il est difficile d'en ressortir en particulier. Le titre restera forcément quelque chose d'à part. »


Jouer contre son ancienne équipe n'est jamais quelque chose d'anodin. Pierre-Alain Frau, meilleur buteur du Stade Malherbe cette saison avec six buts à son actif cette saison, ne ressent pas plus de pression.

« Je vais essayer de faire un bon match, comme à chaque fois. Des fois ça marche, des fois ça ne marche pas. C'est le sport. Je sais que ça va être compliqué parce qu'on s'attend à se faire dominer mais on verra bien. J'ai envie de marquer, pas plus que d'habitude, pas moins. Le maintien se joue toute l'année de toute façon, pas sur un match. Donc peu importe qui marquera le but décisif, si on peut dire. Ce n'est pas plus important que ça. »


Malgré son statut, Pierre-Alain Frau n'a plus été titulaire depuis le déplacement à Marseille. Il était remplaçant contre Saint-Etienne, Nancy et Lorient. L'ancien lyonnais et parisien se montre peu prolixe quand il s'agit d'évoquer son cas personnel.

« Comme tout le monde, je préfèrerais être sur le terrain. C'est comme ça. Physiquement, c'est plutôt stable. Ça ne m'empêche pas de jouer. Il y a plein de choses qui peuvent expliquer mes performances par moment. Tout le monde n'est pas au courant de tout. C'est le sport. J'ai eu quelques saisons où ça ne s'est pas bien passé non plus. Il y a toujours des raisons à tout. Je fais avec mes problèmes et je me débrouille. Je laisse parler. »


Reste la question de l'avenir qui, malgré deux ans de contrat, laisse un point d'interrogation.

« Je ne sais pas, on verra. Dans le football, c'est toujours dur de planifier quelque chose. J'aimerais bien jouer au Real Madrid mais bon... (rires) »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr