Premier coup d'arrêt pour le Stade Malherbe

Envoyer Imprimer PDF

Football. Niort 1 – 0 Caen, 3ème journée de Ligue 2. Malgré une bonne entame de saison, le Stade Malherbe est tombé dès la troisième journée de championnat. Les Caennais ne se sont jamais relevés du but encaissé à la huitième minute de jeu. Ils ont réalisé une prestation bien en-deçà de celles effectuées lors de leurs précédentes sorties. « Ce sont ces matchs-là qui vont nous faire grandir », positive Laurent Agouazi.


Un coup d'arrêt. Voilà comment Patrice Garande qualifie la première défaite de son équipe cette saison. Le technicien caennais, dans des propos dont le site officiel se fait écho, n'a caché ni sa « frustration » ni sa « colère » à l'issue du revers subi à Niort vendredi soir. Après trois prestations de qualité face à Ajaccio, Auxerre puis Lens, Caen a réalisé un premier faux pas dans la chaleur du stade René-Gaillard. Frustré, Patrice Garande l'est « parce qu'on était venu faire un autre résultat que celui-là ». Quant à sa colère, elle réside dans la manière dont son équipe s'est inclinée. « On n'a pas fait ce qu'il fallait, déplore-t-il. À partir de là, on ne pouvait prétendre à rien. Quand on laisse cette équipe jouer comme on l'a laissée jouer en première mi-temps, on ne peut être que mené. Même avec des occasions en deuxième mi-temps, une petite amélioration qui était aussi due au fait que Niort était cuit physiquement, on n'a jamais senti la volonté et la rage d'aller mettre des buts. » Néanmoins, c'est bien en première période que les Chamois ont construit leur succès, aidés par la mauvaise entame de leurs visiteurs.


Quand ils avaient concédé l'ouverture du score contre Auxerre et Lens, les Caennais étaient parvenus à réagir dans la foulée. Ils en ont été incapables devant ces Niortais joueurs – comme annoncés – et performants. « C'est la première mi-temps manquée qui nous prive de points », reconnaît Romain Poyet, de nouveau remplaçant dans les Deux-Sèvres. Brouillon techniquement, en difficulté pour s'approcher du but adverse, Caen a surtout péché dans les fondamentaux. « Les principes de jeu mis en place avant le match ont été bafoués, estime Laurent Agouazi. Quand on a ces principes – défendre ensemble, avec des lignes serrées et compactes – automatiquement on est bon offensivement. On l'a montré sur les deux précédents matchs. On les a laissés jouer et on a couru après la balle. Ce n'est pas un manque d'envie ni d'état d'esprit, c'est plus une question d'organisation qu'on n'a pas respectée. À l'arrivée, on l'a payé cash. » La réaction aperçue au retour des vestiaires est restée sans effet.


Le Stade Malherbe s'est pourtant procuré les occasions de revenir au score après la soufflante que lui a passé son coach durant la pause. Fayçal Fajr a touché le poteau sur coup-franc, Jérémy Sorbon a contraint le portier niortais à une belle parade, Romain Poyet a lui aussi mis Rodolphe Roche à contribution. Rien n'y a fait. « La deuxième mi-temps a été totalement différente, retient Romain Poyet. Ils étaient tous derrière en deuxième mi-temps. On a poussé davantage nos actions, on a été plus agressifs dans tous les domaines. Malheureusement, c'était trop tard. On est trop dans la réaction. Il aurait fallu agir dès la première minute. » Si les Caennais n'en ont pas été capables, c'est parce qu'ils n'ont pas abordé leur deuxième déplacement de la saison dans les meilleures conditions. « Dans la préparation, il y a sûrement quelque chose qui n'a pas été, analyse leur entraîneur. Il a manqué de l’investissement avant le match. J'étais très satisfait du comportement jusqu'alors. Sur ce troisième match en une semaine, ce n'est pas passé. Il n'y a pas eu ce qu'on avait mis dans les autres matchs. » La conséquence est directe et sonne comme une bonne piqûre de rappel pour Caen, dont la marge reste mince. « On va faire une bonne remise en question et je pense qu'on sera performants dès le week-end prochain, avance Laurent Agouazi. L'impact peut être plus positif que négatif. » A vérifier vendredi contre Clermont.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr