Caen connaît la chanson

Envoyer Imprimer PDF

Le Stade Malherbe, qui n'a jamais gagné en championnat à Ajaccio, va tenter de poursuivre sa marche en avant ce soir (20 heures) en Corse. Invaincus depuis le 4 décembre, les Caennais se déplacent chez une équipe irrégulière, défaite lors de ses trois dernières rencontres. Ils se méfient d'un adversaire « qui joue » et a eu deux semaines pour préparer cette confrontation suite au report de son dernier match.


Contre Guingamp vendredi dernier, le Stade Malherbe a saisi l'opportunité qu'il avait laissé échapper à Arles-Avignon une semaine plus tôt. Sa victoire pleine de réalisme lui a permis de faire un pas supplémentaire en direction la Ligue 1. Premier depuis la cinquième journée, invaincu depuis sept matchs en championnat, il répond toujours présent dans les moments importants même si sa qualité de jeu est parfois fluctuante. Alors que Brest, récemment éliminé de la Coupe de France et donc concentré exclusivement sur le championnat, guette le moindre faux-pas pour ravir aux Caennais leur première position, Caen doit ramener au minimum un match nul du petit stade François Coty.


Comme toujours, ce ne sera pas chose aisée. Franck Dumas et ses hommes se méfient de l'AC Ajaccio. « C'est une équipe à prendre très au sérieux, prévient l'entraîneur caennais. Elle fait de bons matchs à la maison. En plus du tempérament corse, il y a quand même pas mal de qualité. C'est une équipe qui joue, même si elle va faire attention à ne pas se jeter dans la gueule du loup. »


« Ne pas trop nous livrer »


Ces caractéristiques, Ajaccio a mis du temps à les afficher. Quand les Corses se sont déplacés dans le Calvados en septembre, ils étaient 18èmes. Ils en sont rentrés avec une défaite (1-0, but de Iso N'Diaye). Après une bonne remontée, ils étaient redescendus à la 17ème place début décembre. Mais dans ce championnat homogène où les positions peuvent rapidement être bousculées, il leur a suffit de quatre victoires consécutives pour se positionner comme un des nombreux prétendants à la dernière marche du podium. Irréguliers, les Ajacciens ont ensuite subi une lourde défaite contre Bordeaux en coupe de France (5-1) qui a pesé sur leur moral en championnat. Conséquence : deux défaites en deux matchs et une équipe qui regarde à nouveau dans ses rétroviseurs malgré une position de milieu de tableau.


Requinqués physiquement et moralement par le report du match prévu à Clermont la semaine dernière, ils espèrent forcément être la troisième équipe cette saison à faire tomber le leader caennais. Caen se veut prudent. « Il faudra être constant dans la performance et discipliné, demande Franck Dumas. À nous de ne pas trop nous livrer pour ne pas laisser d'espaces. »


Les Caennais ont l'opportunité de mettre une petite pression à Brest, qui n'aura pas la tâche facile dimanche à Guingamp. Ils pourront aussi peut-être profiter de la confrontation entre le quatrième, Nîmes, et le cinquième, Laval.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr