Le Stade Malherbe au révélateur toulousain

Envoyer Imprimer PDF
Football. Caen – Toulouse, 1/16ème de finale de la Coupe de la Ligue (ce soir, 20h55). Vainqueur de Lens et Clermont aux tours précédents, le Stade Malherbe va tenter ce soir de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Les Caennais reçoivent Toulouse, septième de Ligue 1, sans pression mais avec ambition. Leur qualité de jeu demande à être confirmée devant une formation de niveau supérieur.


Le temps d'un match, Caen retrouvera une petite saveur de la Ligue 1, ce soir. Le stade d'Ornano accueillera Toulouse, actuellement septième du classement de l'élite française, non pas pour un match de gala, mais pour une qualification en huitième de finale de la Coupe de la Ligue. Enfin opposé à un adversaire plus fort, Malherbe va pouvoir se jauger. « On n'a pas de pression parce que c'est une parenthèse dans notre quotidien, mais c'est on attend beaucoup de ce match, a reconnu Patrice Garande en conférence de presse, dans des propos rapportés par le site officiel du club. On va s'étalonner en gardant nos principes de jeu, pour voir ce que ça donne contre une très bonne équipe de D1. » L'entraîneur caennais n'en doute pas : contrairement aux précédentes formations venues dans la capitale bas-normande, Toulouse va venir pour jouer. « Contrairement à ce qu'on pense, ce n'est pas une équipe défensive, même si elle est très bonne dans ce domaine. Elle est capable de produire du jeu en mettant beaucoup de variété. Ce sera un match différent. Il sera ouvert, avec beaucoup de rythme. » Pour la première fois de la saison, Caen ne devrait pas être en mesure d'afficher la large possession de balle qu'il impose en Ligue 2. Son adaptation sera intéressante à observer.


Les Malherbistes abordent néanmoins l'échéance avec confiance. Ils restent sur une victoire rassurante à Laval (1-2) et sont toujours en course pour la remontée immédiate en Ligue 1. Cinquièmes du classement, ils ne sont qu'à un point du podium. « On va jouer ce match pour le gagner, avec nos qualités, martèle Patrice Garande. Il peut y avoir une dynamique positive qui se crée autour de ça. Quand on gagne, on est en confiance et on est plus apte à faire les efforts et à gagner les matchs suivants. » Le technicien caennais refuse de négliger les coupes malgré la priorité donnée au championnat. Il mettra néanmoins plusieurs joueurs au repos dans la perspective du match contre Tours, samedi après-midi. « Ils ont des petits bobos. S'ils jouaient contre Toulouse, ils ne pourraient pas jouer contre Tours. » Laurent Agouazi n'est pas dans le groupe. Fayçal Fajr, Nicolas Seube et Raphaël Guerreiro devraient débuter la rencontre sur le banc. De quoi donner à certains l'occasion de s'exprimer en leur absence. Eux et leurs camarades auront un vrai coup à jouer contre Toulouse.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr