Le Stade Malherbe élargit sa palette

Envoyer Imprimer PDF

Faute d'être parvenu à caler un match amical contre une formation extérieure, le Stade Malherbe avait organisé une opposition interne, cet après-midi à Venoix. Dans des conditions aussi proches que possible de celles qu'ils peuvent rencontrer en match officiel, les Malherbistes ont travaillé le schéma en 3-5-2 expérimenté une seule fois cette saison. L'équipe-type, dans laquelle figurait Jean-Jacques Pierre, s'est imposée 3-1. (Photo archive)


Le Stade Malherbe a plus d'une corde à son arc. Adepte du 4-2-3-1 depuis plusieurs années, il prend désormais ses aises dans un schéma à trois défenseurs beaucoup moins usité. Nicolas Seube, Jean-Jacques Pierre et Jérémy Sorbon constituaient cette ligne de défense. Jean Calvé et Raphaël Guerreiro, les latéraux caennais au caractère offensif, évoluaient un cran plus haut. Pour Patrice Garande, les enseignements ont été dans l'ensemble positifs. « Comme toujours quand on met en place quelque chose de nouveau, il y a de bonnes choses et d'autres qui ne sont pas bonnes du tout, commente l'entraîneur malherbiste sur le site officiel du club. Le but était surtout de développer ce schéma avec nos principes, de voir comment les joueurs allait réagir et d'en parler entre nous. Ça ne veut pas dire qu'on va jouer comme ça contre Guingamp, je n'en sais encore rien. » Patrice Garande sait en revanche comment ses joueurs sont susceptibles de réagir sur le terrain face à ce système qu'ils connaissent encore peu. Selon l'adversaire, ou éventuellement d'autres paramètres propres à son équipe, il sera en mesure dans l'avenir de modifier la disposition de sa formation. Une solution supplémentaire loin d'être négligeable compte tenu des légers reproches que le coach caennais a adressé à ses joueurs avant Istres. Il trouvait son équipe trop stéréotypée et prévisible. La part d'inattendu sera peut-être un peu plus grande maintenant.


Si le schéma est susceptible d'évoluer, le onze de départ semble bien ancré. Pendant deux mois, il sera néanmoins amputé d'un élément majeur : Molla Wagué. Opéré jeudi du genou, le défenseur central cèdera sa place à Jean-Jacques Pierre. « C'est lui qui me semble le plus apte à le remplacer, poursuit Patrice Garande toujours sur smcaen.fr. À chaque fois qu'il est rentré il a été très bon. Il a beaucoup d'expérience pour rentrer dans l'équipe sans que cela pose problème. Je n'ai pas d'inquiétude particulière. » Cet après-midi, Livio Nabab et Mathieu Duhamel formaient la paire d'attaque. Fayçal Fajr, Laurent Agouazi et Alexandre Cuvillier jouaient derrière eux. Dans l'équipe adverse figuraient notamment Grégory Leca, Branko Lazarevic et Reynald Lemaitre. Sans club, l'ancien nancéien s'entraîne actuellement à Caen. Ses partenaires de jeu ont une semaine pour préparer la réception de Guingamp, vendredi prochain. Ils ont normalement quelques cartes de plus dans leur jeu.


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr