Courseulles et Hérouville visent l'exploit

Envoyer Imprimer PDF

Football. 7ème tour de la Coupe de France (ce week-end). Quatre clubs du Calvados, dont trois de Caen ou de sa proche agglomération, disputeront le septième tour de la Coupe de France, ce week-end. Le Stade Malherbe effectue son entrée dans la compétition par un déplacement a priori facile à Breteuil (DH). L'affiche, c'est Courseulles qui se l'ait réservée : les hommes de Sébastien Mazure recevront Guingamp, cet après-midi à 14h30. Hérouville défiera Saint-Malo et Mondeville sera à Aulnay, club de DSR.


Breteuil – Caen (aujourd'hui, 18h). Les quatre divisions qui séparent Breteuil de Caen laissent à penser que le Stade Malherbe pourra effectuer une entrée en matière plutôt aisée en Coupe de France. Si les Malherbistes abordent la rencontre avec un minimum de sérieux, la victoire ne pourra certainement pas leur échapper, même si la coupe aime réserver de grosse surprises. Pour cette rencontre, Patrice Garande a décidé de faire tourner son groupe dans de grandes largeurs. Thomas Bosmel, Yrondu Musavu-King, Yanick M'Boné, Thibault Moulin, Ibrahima Tandia et Kandia Traoré seront titulaires. Mohamed Benmansour (CFA), Thomas Lemar (CFA) et Branko Lazarevis seront sur le banc. Nicolas Seube, Laurent Agouazi, Jérémy Sorbon, Raphaël Guerreiro et Romain Poyet resteront à la maison. Les Caennais peu ou jamais utilisés cette saison en Ligue 2 auront sans doute faim dans l'Oise. Ils chercheront à prouver qu'ils ont leur place en équipe première. Avant-dernier de sa poule (ultra-serrée) en DH, Breteuil mettra tout son coeur pour rêver d'un exploit.


Courseulles – Guingamp (aujourd'hui, 14h30). Courseulles a décroché le gros lot en tirant l'En Avant Guingamp, pensionnaire de Ligue 2. Les joueurs de la côte n'ont rien à perdre dans la peau du Petit Poucet. Quel que soit le dénouement, ils auront vécu une aventure gravée dans leurs mémoires dans cette édition 2012-2013 de la Coupe de France. 2000 spectateurs sont espérés pour cette affiche historique du côté de Courseulles. Certes, le club a déjà participé deux fois à ce septième tour de coupe, mais il était alors tombé contre des adversaires bien moins prestigieux que l'EAG. Du côté breton, on évoluera sans plusieurs cadres mais avec Vincent Planté au but.


Hérouville – Saint-Malo (aujourd'hui, 19h30). Le tirage au sort n'a pas été tendre avec Hérouville. Il lui a réservé ni un très gros, ni un petit. Saint-Malo, pensionnaire de CFA, évolue deux divisions au-dessus d'Hérouville. Septième du groupe D, dans lequel évolue la réserve du Stade Malherbe, il apparaît comme un très sérieux client pour Hérouville. Une victoire contre les Bretons serait une sacrée performance, dans la lignée de celle réalisée au tour précédent devant Granville (CFA2). « Tous les joueurs sont motivés, et on ne craint pas Saint-Malo, annonce le président Cabbar Guzel sur le site de la Ligue. Le match ne sera facile pour personne mais nous les avons observés et ils semblent prenables. » Hérouville tentera d'inverser la hiérarchie le temps d'un match, qui se déroulera sur la pelouse de Venoix et non sur son synthétique. Pour cette équipe, tout semble possible.


Aulnay – Mondeville (demain, 14h30). Les Mondevillais seront sur le pont dimanche. D'apparence, ils ont hérité d'un excellent tirage puisqu'ils affronteront une DSR. Attention toutefois, Aulnay a un niveau de jeu plus proche de la DH normande et vient d'éliminer Mantes (CFA). L'USONM pourrait payer cher tout manque de concentration. Néanmoins, s'ils jouent le coup à fond, les partenaires d'Antoine Prével auront de bonnes chances de s'offrir un huitième tour.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr