Mondeville retombe dans ses travers

Envoyer Imprimer PDF
Football. La Montagnarde 3 – 1 Mondeville, 9ème journée de CFA 2. Après trois matchs sans défaite en championnat et une qualification pour le huitième tour en Coupe de France, Mondeville a subi un petit coup d'arrêt samedi dernier contre La Montagnarde, actuellement relégable. Les Mondevillais ont payé, comme en début de saison, leur manque d'efficacité offensive. Avec un match en retard à jouer contre Locminé, ils décrochent du peloton principal.


Une semaine après sa qualification pour le huitième tour de la Coupe de France, Mondeville n'a pas réussi à surfer sur la belle vague en championnat. Le but marqué par les Montagnards à la sortie du premier quart d'heure de jeu a eu raison des visiteurs. Dans des conditions de jeu rendues difficiles par le climat, ces derniers ont pourtant développé un football convaincant. Mais le réalisme leur a fait défaut. « On sait que chaque match se joue à pas grand-chose et on n'a pas su être efficaces, déplore Jean-François Péron. C'est dommage et frustrant vu les efforts fournis. » Faute de parvenir à égaliser, Mondeville s'est montré « de moins en moins discipliné » et a encaissé deux buts fatals dans les dix dernières minutes. La réduction du score de Nicolas Suzanne au bout des arrêts de jeu n'a pu se révéler qu'anecdotique.


Mondeville méritait sûrement mieux, en-dehors d'une entame de match compliquée. « On a commencé à jouer en étant menés 1-0, ne cache pas Jean-François Péron. Dans l'ensemble, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. Les objectifs fixés à la mi-temps ont été réalisés en deuxième période. Mais quand on ne concrétise pas, on est à la merci d'un contre. » L'USONM le sait d'autant mieux qu'il s'agissait déjà de son problème majeur en début de saison, alors même que son fond de jeu apparaissait supérieur à celui développé la saison précédente. Les deux belles victoires acquises contre Lannion et Vertou, en plus de celles obtenues en Coupe de France contre des adversaires hiérarchiquement inférieur, n'ont pas évité une rechute. « On dépend de notre efficacité offensive », reconnaît Jean-François Péron. Avec douze buts encaissés (dans la moyenne du championnat), Mondeville ne peut pas s'appuyer en premier lieu sur sa solidité défensive.


Le derby et la Coupe de France


Les Mondevillais seront à la relance contre Saint-Lô, samedi à domicile (18h). « Plusieurs de mes joueurs sont passés par Saint-Lô, la notion de derby s'en trouve accentuée », avance l'entraîneur calvadosien. Peu de risques, dès lors, que Mondeville lâche le match en pensant à celui qui suivra. Il le conduira face à Châteauroux en Coupe de France. L'USONM n'accueillera pas sans ambition le onzième de Ligue 2. « Si on avait pu choisir, on aurait préféré tomber sur une équipe de DH, mais on est contents de recevoir une Ligue 2. L'année dernière à la même époque, Sablé avait éliminé Sedan. Depuis le début, je me base sur cette équipe car elle nous ressemble. Il faut se persuader qu'une qualification est possible. » Les Sarthois étaient tombés sur Paris après avoir franchi l'obstacle berrichon. Voilà qui fait forcément envie.


« Qu'on ne se trompe pas de priorité », souligne Jean-François Péron. Le premier des objectifs reste le maintien en CFA 2, or Mondeville est logé à une neuvième place un peu trouble. « C'est cette zone qu'il faut éviter. Ça va être compliqué. » Quatre équipes se tiennent en un point. Les deux dernières d'entre elles sont virtuellement relégables. Mondeville pourrait néanmoins les laisser à distance en cas de victoire sur Locminé. Les deux équipes, adversaires directs dans le bas du classement, n'avaient pu s'affronter le 20 octobre en raison d'un terrain impraticable. Le match en retard vaudra cher. En attendant, Mondeville a de belles échéances à préparer.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr