Défaite logique de Caen à Nantes

Envoyer Imprimer PDF

Football. Nantes – Caen, 18ème journée de Ligue 2 (ce soir, 20h30).Le Stade Malherbe s'est incliné 2-1 contre Nantes, cet après-midi. Auteurs de l'ouverture du score précoce par Mathieu Duhamel, les Caennais ont cédé à deux reprises de manière évitable en première mi-temps, sur coup-franc. Ils n'ont pas ensuite produit un football capable de leur faire inverser la situation.

 

 

Ça devient une habitude, bonne ou mauvaise selon les circonstances, Caen n'a pas réussi à confirmer son précédent résultat. Opposés au leader de Ligue 2, les Caennais avaient à leur décharge une adversité de taille au stade de la Beaujoire. Pourtant, ce sont eux qui ont le mieux débuté la rencontre. Première minute, première attaque et première occasion pour Mathieu Duhamel, dont la balle légèrement touchée passait à côté du cadre. Dans un début de match assez équilibré, les visiteurs apparaissaient sereins et bien en place. Mieux, ils trouvaient la faille après sept minutes de jeu seulement. Au second ballon à la suite d'un coup de pied arrêté, Thibault Moulin renvoyait dans le paquet mais lobait celui-ci et trouvait finalement la trajectoire de Mathieu Duhamel. En renard des surfaces, l'ancien messin plaçait une tête, après rebond, au-dessus du portier nantais.


Les Malherbistes étaient solides et guère inquiétés. La première opportunité nantaise était repoussée avec brio par Damien Perquis, auteur d'un arrêt réflex remarquable et finalement inutile, puisque l'arbitre avait sifflé une sortie de but préalable (13'). Sur un terrain dégradé, sujet à de nombreuses glissades, Caen conduisait bien sa barque. La suite a malheureusement été d'un autre acabit. « On a très bien commencé, mais après 20 minutes on est sortis du match, reconnaît Patrice Garande sur smcaen.fr On a eu trop de déchet technique. » Contrôles approximatifs, passes hésitantes, manque de fluidité : Caen est sorti des fondamentaux et a vu le danger se rapprocher progressivement. Nantes a pris le match en main et poussé le Stade Malherbe à multiplier les fautes, plus ou moins loin de sa surface. Sur l'une d'elles, le coup-franc d'Issa Cissoko semblait trop éloigné pour être véritablement dangereux. Le vent et le soleil, probablement, en décidèrent autrement. Damien Perquis se fit surprendre par la trajectoire et accompagna le ballon, qu'il entreprenait de boxer pour plus de sécurité, dans son propre but (1-1, 38').


Caen n'a jamais mis Nantes sous pression


La grosse boulette du portier caennais offrait l'égalisation aux Canaris sur leur première phrase cadrée du match, puisque la tête de Serge Gakpé dix minutes plus tôt était passée assez nettement au-dessus (23'). Caen n'était pas au bout de ses peines. Toujours mis sur le reculoir, les Caennais restaient dominaient et concédaient un nouveau coup-franc, bien mieux placé cette fois. Gabriel Cichero se chargeait de le tirer, contournait le mur de Damien Perquis et plaçait le ballon au sol bien loin du gardien (1-2, 43'). Le Stade Malherbe n'avait certes pas été brillant, mais il pouvait enrager de s'être fait prendre de la sorte. Aucune révolte, pourtant, ne se fit réellement sentir au retour des vestiaires. Damien Perquis devait même intervenir pour sortir une frappe de Serge Gakpé (53'). Trop faible techniquement, Caen n'arrivait pas à inquiéter réellement son adversaire. La frappe de Jean Calvé après une belle percée de Jérémy Sorbon (58') et la tête de Livio Nabab (62') passaient à distance respectable de la cage nantaise. Malherbe équilibrait la possession de balle, sans réussir à faire beaucoup plus.


En-dehors d'une tentative trop imprécise de Neeskens Kebano (70'), Nantes était même plus tranchant. Un pénalty aurait pu être sifflé en sa faveur (67') et la barre transversale sauvait Caen du chaos sur un missile de Lucas Deaux (89'). Les dernières minutes ne firent naître aucun espoir particulier, les Caennais ne parvenant pas à mettre leur concurrent sous pression. Le Stade Malherbe tombe à son tour chez la meilleure équipe de Ligue 2 à domicile et pourrait perdre sa place sur le podium lundi soir. Guingamp passera devant s'il ramène au moins un point de son déplacement à Lens.

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr