Les Conquérants offensifs à domicile

Roller-hockey. Caen 8 - 5 Moreuil, 10ème journée de Ligue Elite. Les Conquérants n’avaient pas le droit à l’erreur ce samedi soir. Face à la lanterne rouge du championnat, la défaite était tout simplement interdite ! L’enjeu aurait pu les inhiber, mais les Caennais ont, au contraire, trouvé l’énergie d’inscrire 8 buts, soit trois de plus que leurs adversaires. Cette victoire, la cinquième de la saison, permet aux Normands de passer à la septième place du championnat.

 

 

« On n’est pas sortis d’affaire, mais cette victoire nous soulage ! ». Voici les premiers mots de l’entraîneur-joueur Antoine Rage à la suite du match remporté face à Moreuil, samedi soir. Une partie en dents de scie, où Caen a alterné le très bon et le moyen. Les locaux se sont même fait peur en fin de partie alors qu’ils étaient parvenus à creuser un écart conséquent de trois buts. Mais, en retrouvant leur efficacité offensive, les Conquérants ont atteint leur objectif principal : la victoire.

 

L’entame du match est largement en faveur des locaux qui sont plus rapides et beaucoup plus dangereux que les Outlaws de Moreuil. Débordés, les Franciliens font des fautes et se retrouvent rapidement en infériorité numérique. C’est en double supériorité que les Normands ouvrent la marque peu avant la troisième minute. Deux minutes plus tard, Ohlund double la score et permet aux Caennais de mener logiquement. On croit alors les locaux partis pour assommer leurs adversaires. Les Caennais ne manquent d’ailleurs pas d’occasions, mais les joueurs de Moreuil les surprennent sur un contre et réduisent la marque. Les Franciliens égaliseront même peu après le quart d’heure de jeu. Les Conquérants sont refroidis et perdent un peu leurs nerfs. Charly Hallard écopera de 10 minutes de pénalité pour avoir protesté une décision arbitrale. Peu avant la mi-temps, Ohlund trouvera pourtant la faille d’un tir surprenant. Le talent de Jérôme Salley, auteur de plusieurs très beaux arrêts, permettra aux siens de mener à la pause (3 à 2).

 

La suite sera un peu folle. Les Conquérants, qui parviennent parfaitement à respecter les consignes demandées, font tourner leurs adversaires en bourrique et se détachent (6 à 3). Mais Moreuil trouve encore le moyen de s’accrocher et de revenir (6 à 5). Fautes d’inattention, déconcentration, relâchement ? « On a surjoué. Il faut qu’on arrive à se canaliser. Dès qu’on commence à bien jouer, on s’emporte. Il faut être plus constant », souligne Antoine Rage qui est tout de même satisfait du score final. Ses coéquipiers sont ainsi parvenus à éloigner le danger dans les dernières minutes pour terminer la partie sur le score de 8 à 5.

 

L’entraîneur souhaite, pour ce match de reprise qu’il n’est jamais évident de négocier, « ne retenir que le positif ». « Il fallait gagner. On s’est très bien entraînés ces dernières semaines, on a progressé », note-t-il. Le chantier pour les Conquérants, désormais, sera sans doute de parvenir à être plus réguliers et constants lors des matchs. Car s’ils s’en sont sortis face à Moreuil, il en sera certainement autrement samedi prochain sur le terrain du leader, Rouen. Les Caennais joueront d’ailleurs deux fois contre les Hauts-Normands ce week-end puisque, après le match de championnat samedi soir, ils accueilleront leurs voisins pour disputer le match de Coupe de France annulé en décembre dernier (match à 16h, dimanche). Deux rencontres difficiles en perspective, donc, pour les joueurs caennais. « C’est un mal pour un bien. Ca va nous permettre de retrouver rapidement la compétition et c’est important pour bien préparer la suite », lançait le défenseur au sujet de cette double confrontation.

 

Caen est à l'heure actuelle à la sixième place du championnat, à égalité de points avec Angers et menacé par Paris XIII. Le classement est néanmoins tronqué par la sanction administrative infligée à l'encontre de Rethel. Le multiple champion de France et d'Europe a été relégué à la dernière place pour un souci de licences. Le club a fait appel. Quelle que soit l'issue de celui-ci, les Diables de Rethel rattraperont vite les équipes qui les devancent...

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr