Caen devra montrer plus de détermination

Envoyer Imprimer PDF

Football. Clermont – Caen, 22ème journée de Ligue 2 (ce soir, 20h). Aux six défaites caennaises de la saison ont succédé autant de victoires, preuve de la capacité de réaction des Malherbistes. La série a tout intérêt à continuer ce soir à Clermont, battu 4-0 au match aller et toujours en difficulté dans le bas du classement. Les Caennais, qui seront privés de nombreux éléments, pourraient perdre leur place sur le podium en cas de revers.


Le Stade Malherbe n'a jamais enchaîné trois victoires d'affilée cette saison en Ligue 2. Il n'a pas, non plus, perdu deux fois de suite. Avec déjà sept revers concédés, ce qui constitue tout de même le tiers de ses résultats, cette capacité de réaction a permis aux Caennais de ne pas décrocher du podium. Elle sera de nouveau primordiale, ce soir, une semaine après la contre-performance réalisée devant Niort. « On n'a pas de joker, prévient Jérémy Sorbon. On arrive dans une période assez charnière où on se doit de prendre le maximum de points. » La faible qualité de la production délivrée devant les Chamois était encore au cœur des discussions, hier. Caen, que l'on croyait un peu mieux armé pour éviter ce genre de déconvenue, ne se cherche pas d'excuses. « On n'a pas mis d'envie, on n'a pas fait ce qu'il fallait, reconnaît son capitaine. On a été absents. »


Réagir contre Clermont, les Caennais l'avaient fait en début de saison. Ils s'étaient imposés 4-0 à la suite de leur premier revers face aux Chamois. « Le score du match aller était flatteur », se souvient Patrice Garande, persuadé que ses joueurs n'en tireront pas un quelconque excès de confiance. Pour l'entraîneur caennais, le retour « peut être compliqué comme il peut être facile, tout dépend de ce qu'on va mettre dedans ». Privé de nombreux éléments, dont quelques titulaires habituels (lire par ailleurs), Caen part tout de même avec la faveur des pronostics. Clermont, quatorzième du classement, reste sur une sévère défaite à Nîmes (3-0). Deux points devant la zone de relégation, les Auvergnats luttent pour leur maintien. Les deux victoires accrochées à domicile, pour six revers et deux nuls, sont pour beaucoup dans cette mauvaise posture.


Pour Patrice Garande, Clermont est « une équipe bizarre », qui se distingue surtout par son irrégularité. « Elle peut faire de très bons matchs, comme contre Monaco où elle n'a pas été récompensée, et peut être d'un niveau très faible comme elle l'a été contre Nantes. » Arrivé à l'intersaison en provenance de Quevilly, qu'il avait mené jusqu'en finale de la Coupe de France, Régis Brouard est loin de faire l'unanimité parmi les supporters. Pour son ami et confrère caennais, « il va mettre quelque chose en place par rapport à quelques faiblesses de notre équipe qu'il aura décryptées ». Comme souvent, le Stade Malherbe devrait avoir la possession du ballon. À lui d'en faire bon usage. « Il n'y a pas d'équipe facile à jouer, rappelle Jérémy Sorbon. Il faut être tout le temps conquérant, mettre la même envie, la même détermination. On va se battre pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Le fait d'avoir pris une claque va nous remettre dans le droit chemin. » Pour rester sur le podium, Caen n'a pas d'autre choix que de reprendre la bonne direction.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr