Pas le droit à l'erreur pour Caen

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen – Nîmes, 23ème journée de Ligue 2 (ce soir, 20h). Le Stade Malherbe accueille ce soir l'équipe en forme de Ligue 2. Invaincu depuis le 23 novembre, Nîmes reste sur quatre victoires consécutives dont une à Nantes. Les Crocodiles du Gard se présentent comme de sérieux outsiders dans la course à la montée. Caen doit s'imposer pour préserver sa place sur le podium et ne pas faire naître de premiers doutes.


Le Stade Malherbe a certainement la désagréable impression d'être suivi. En ne ramenant qu'un point de ses deux dernières rencontres, il s'est mis à portée de tir d'Angers, Guingamp mais aussi Nîmes et Sedan. Les quatrième et sixième de Ligue 2 ne sont qu'à une longueur du podium symbolisé par Caen, tout en comptant un match de retard sur ce dernier. Nîmes, qui reste sur quatre victoires de rang après avoir séjourné dans la zone de relégation en octobre, n'est jamais qu'à une victoire, comme Sedan.


Il n'y a pas le feu dans le camp malherbiste, loin s'en faut, mais tout de même une certaine urgence. Dans une période qualifiée d'« assez charnière » par Jérémy Sorbon, la confiance est une denrée précieuse qui se doit d'être entretenue. C'est ce qui est ressorti des discours d'après-match à Clermont. Méfiance, toutefois. Avec trois victoires, un nul et trois défaites depuis le mois de décembre, le rythme que suit le SMC n'est pas celui d'un promu en puissance. « Si on fait deux faux-pas, on rentre dans le ventre mou, prévient Alexandre Cuvillier. Il faut prendre conscience qu'on n'a plus trop le temps. C'est là que ça va se jouer. » Fin-février, « on sera fixé », annonce Patrice Garande.


Rarement dangereux lors de ses deux derniers matchs, où il n'a pas réussi à marquer, Caen peut redouter cette période hivernale toujours difficile à gérer. Les deux matchs qui se profilent au stade d'Ornano vaudront donc leur pesant d'or. « Il va falloir faire le plein pour rester dans la course », reconnaît Patrice Garande. Avant d'accueillir Sedan, lanterne rouge du classement, le Stade Malherbe aura droit à un gros morceau avec Nîmes. La première fois que les Malherbistes l'ont rencontré cette saison, ils s'étaient imposés 2-0. Mais les Crocodiles étaient dans une toute autre dynamique. Après sept matchs sans défaite, ils ne sont pas loin de marcher sur l'eau.


« J'attends plus dans tous les domaines »


Solides défensivement, enthousiastes, efficaces, les joueurs du Gard surfent sur une vague de confiance remarquable. « Ce qui ressort de leurs matchs à l'extérieur, c'est d'abord une très grosse assise défensive, détaille Patrice Garande. Ils ont des joueurs qui vont très vite sur le côté, à la fois capables de prendre la profondeur et de percuter balle au pied. Granic fait la différence, c'est un garçon très intelligent, qui n'a pas les qualités de vitesse, mais de technique et de placement. » Nîmes débarque à Caen sans pression et compte bien profiter de ce possible avantage mental sur des Malherbistes presque obligés de s'imposer.


Les Bas-Normands apparaissent néanmoins sereins avant cette échéance en forme de petit choc. « J'ai beaucoup de confiance parce que je sens les joueurs déterminés, expose Patrice Garande, qui présente toutefois quelques exigences. J'attends plus dans tous les domaines, même sur le plan défensif. J'attends la confirmation de notre gardien de but qui progresse à chaque sortie. Il y a des garçons qui doivent retrouver leur forme optimale. Je n'ai pas un joueur aujourd'hui dans l'équipe qui ne peut pas faire plus, sauf peut-être Damien (Perquis). » Après deux matchs rendus difficiles par les conditions de jeu, Caen aura une belle occasion de s'exprimer, ce soir. À lui de la saisir pour renouer avec la victoire et le plaisir.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr