Damien Perquis : « On commence quelque chose d'intéressant »

Envoyer Imprimer PDF
Pour la douzième fois cette saison, en vingt-trois rencontres de championnat, Damien Perquis a préservé sa cage inviolée, hier soir contre Nîmes (1-0). Le gardien caennais se félicite de la solidité défensive dont a su faire preuve son équipe mais reconnaît que la prestation d'ensemble a manqué de maîtrise. Damien Perquis ne fait pas la fine bouche pour autant : « on a pris trois points, il ne faut pas l'oublier, malgré une deuxième mi-temps qui n'était pas des plus belles ».


Le scénario du match a finalement été l'opposé de celui qui était attendu. Vous avez dû subir après avoir ouvert le score rapidement.

On a surtout fait une grosse demi-heure en début de match. On a réussi à marquer rapidement, ce qui nous a fait du bien. On a retrouvé de l'efficacité sur les coup-francs offensifs. Ça faisait un bout de temps qu'on n'avait pas marqué de cette manière. On a bien entamé le match, mais on a laissé beaucoup de ballons à Nîmes dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps et sur l'ensemble de la seconde période. On a subi. Ils ont porté le ballon haut dans notre camp, mais n'ont pas eu tant d'actions que ça. On a préservé ce score en notre faveur et c'est vraiment une bonne chose.


Était-ce votre volonté de défendre bas et de leur laisser le ballon ?

Non, c'est le scénario du match qui a voulu ça. Inconsciemment, on a probablement voulu assurer notre but d'avance et on s'est mis à jouer plus bas. Il faut qu'on travaille dessus, en particulier sur ce qu'on a produit en deuxième mi-temps. Si on fait plusieurs matchs ainsi, on se fera punir un jour. On n'a pas voulu jouer comme ça et on va essayer d'y remédier.


Y avait-il chez vous la volonté de vous rassurer après avoir pris un point sur les deux précédents matchs ?

Après la déconvenue contre Niort, on a réussi à faire 0-0 à Clermont. Pour beaucoup de gens, ce n'était pas forcément un bon résultat. On s'est pourtant rassuré là-bas. Ce (vendredi) soir, on prend trois points contre Nîmes. On commence quelque chose d'intéressant. Il ne faut pas tout gâcher. Il restera un match à domicile contre Sedan la semaine prochaine. Il faudra faire un match complet et récupérer les trois points pour bonifier tout ça.


Êtes-vous convalescents ? On a perçu de la peur en deuxième mi-temps...

Je ne dirais pas ça. On peut remarquer, par contre, que tout le monde a beaucoup défendu. Les milieux ont fait beaucoup d'efforts défensivement, y compris sur les côtés. Il faut retenir ce point positif. Une fois de plus, on n'encaisse aucun but. C'est une valeur sûre pour jouer le haut de tableau. En revanche, c'est vrai qu'il va falloir retrouver de la maîtrise. On court beaucoup et on va un peu trop vite vers l'avant une fois que le ballon est récupéré. Il faut arriver à trouver des passes intermédiaires avec les milieux de terrain, jouer sur la largeur. On a peut-être manqué d'expérience et de calme pour conserver le ballon dans nos temps faibles.


Les absences de Nicolas Seube et Laurent Agouazi peuvent-elles expliquer ces difficultés ?

Elles se sont forcément ressenties, parce que Nicolas et Laurent sont deux très bons joueurs. Mais on a vu Fayçal (Fajr) dans un rôle plus bas au milieu de terrain. Avec Thibault (Moulin), ils ont fait un très bon match. Les joueurs présents ont donné le maximum. On a pris trois points, il ne faut pas l'oublier, malgré une deuxième mi-temps qui n'était pas des plus belles.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr