La victoire du courage pour Mondeville

Envoyer Imprimer PDF

Football. Mondeville 2 – 1 Rennes B, 13ème journée (en retard) de CFA 2. L'USON Mondeville a réalisé une première sous l'air Jean-François Péron en s'imposant face à la réserve de Rennes, samedi soir. Jamais les Mondevillais n'étaient parvenus à décrocher trois victoires de rang depuis la prise de fonction de leur entraîneur, il y a deux ans et demi. Ils ont mis fin à cette statistique avec abnégation contre Rennes.


Bien jouer n'est pas toujours un gage de résultat. Les Mondevillais en savent quelque chose, eux qui ont rarement été récompensés de leurs bonnes prestations lors de la première partie de saison. En manque d'efficacité, ils concédaient souvent des revers ou des matchs nuls frustrants. Mondeville a fourni une prestation moins aboutie sur le plan du jeu, samedi soir, mais beaucoup plus productive en termes comptables. « Chacun a joué avec ses armes, explique Jean-François Péron. Les nôtres étaient le courage et la solidarité. » Celles de Rennes étaient davantage basées sur le jeu, sans que la piètre qualité du terrain ne contribue à les mettre en valeur. Désigné meilleur centre de formation français entre 2006 et 2011, Rennes connaît à son tour les difficultés du CFA 2. Il n'est que dixième du classement.


Mondeville est pour sa part remonté en septième position, ce qui le place mine de rien dans la première partie du classement. « On n'est jamais aussi bons que dans cette période, sur des terrains où il ne faut pas être beau », confie Jean-François Péron. Les Mondevillais ont subi pendant la quasi-totalité de la rencontre, sans lâcher prise. Kévin Lecacheux et Pierre Sorin ont même fait mieux en faisant trembler les filets rennais. L'égalisation adverse à l'heure de jeu n'a tenu que cinq minutes. « C'est la victoire du courage. Avec beaucoup de solidarité et d'efforts, en général on est récompensé. La réussite était avec nous. Rennes nous a perturbés car il n'y avait pas assez de communication. Il y avait du talent en face. Mais toutes les équipes qui nous ont battus cette saison n'ont pas été plus brillantes que nous ce (samedi) soir. »


Victorieux consécutivement de Granville, Guingamp et Rennes, Mondeville est dans une bonne dynamique. « Cette série nécessite une confirmation, prévient Jean-François Péron. Il ne faut pas s'enflammer. » A une victoire seulement de la quatrième place – et cinq points de la deuxième – l'USONM peut rêver de batailler sous peu dans le haut de tableau. Il lui faudra, pour cela, être performant en déplacement. Des voyages à Dinan, Brest et Locminé sont en prévision. Cette perspective n'inquiète pas l'entraîneur mondevillais. « Avant ce match contre Rennes, on avait des résultats meilleurs à l'extérieur qu'à domicile... » Mondeville peut espérer réinverser la tendance dans les trois semaines qui arrivent.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr