Bagneux trop fort pour Hérouville

Envoyer Imprimer PDF

Futsal. Hérouville 8 – 14 Bagneux, 17ème journée de National. Malgré un retour en début de deuxième mi-temps, Hérouville a concédé une large défaite contre Bagneux, hier après-midi. Les hommes d'Abdou Alla ont manqué de jus face à une formation talentueuse, protégée par un excellent gardien. Leurs largesses défensives ont coûté cher. Condamné à la relégation, Hérouville prépare la Ligue 2.


C'est tout Hérouville résumé en un match : beaucoup de buts marqués, beaucoup de buts encaissés, et une défaite plus logique que frustrante. « On est des novices, des petits jeunes », constate Abdou Alla, entraîneur lui-même bien tendre de cette formation. Sans profondeur de banc suffisante, le SCH n'a rien pu faire contre Bagneux, ses internationaux et son impressionnant gardien. Le retour opéré en début de deuxième mi-temps est resté sans suite. « Notre problème est toujours le manque d'effectif. Notre banc n'est pas du même niveau que les joueurs titulaires. Samir et Nabil (Alla) ont encore joué quarante minutes. On est la seule équipe à ce niveau de compétition obligée de procéder ainsi. Même s'ils sont très bons, ils manquent de lucidité au bout d'un moment et ne peuvent plus faire les mêmes efforts qu'en début de match. »


Fatigué, Hérouville a craqué en deuxième mi-temps en encaissant neuf buts, dont sept dans les douze dernières minutes. Trop offensifs, les Hérouvillais se sont rués à l'attaque en se découvrant plus que de raison. Les prises de risque trop près de leur but ont souvent été sanctionnées au prix fort. Bagneux, quatrième du classement, a offert une leçon de réalisme à Hérouville dans un gymnase sonnant creux (le match était à huis clôt). La majorité de ses contre-attaques, puisque la plupart de ses buts ont été inscrits ainsi, ont fait mouche. À l'inverse, Nabil Alla et ses partenaires ont clairement manqué d'efficacité. « Je pense qu'on a plus d'occasions qu'eux, avance Abdou Alla. On a souvent tapé les poteaux et on est tombé sur un très bon gardien. » Le portier balnéolais a multiplié les exploits, en arrêtant notamment deux pénaltys d'une main incroyablement ferme, mais il a également profité d'une précision vacillante de ses adversaires.


Hérouville revient puis craque


Rapidement mené 4-0, puis 5-0, Hérouville a entamé le match de la pire des manières. Sa possession du ballon, légèrement supérieure à celle de son adversaire, était stérile. Il fallait attendre la fin de la première mi-temps pour voir Nabil Alla, deuxième meilleur buteur de la poule, débloquer le compteur local (1-5, 20'). L'espoir restait néanmoins permis pour le SCH, dans une discipline où les retournements de situation ne sont pas rares. Les Bas-Normands attaquaient la deuxième mi-temps pied au plancher. Samir Alla était d'abord à la conclusion d'un joli mouvement collectif, avant de faire le travail tout seul d'un missile imparable (3-5, 23'). Un ballon perdu par le défenseur et meilleur joueur hérouvillais permettait aux visiteurs de reprendre un peu d'air, mais les locaux ne s'en laissaient pas compter. Julien Hornoy, le capitaine, et Maxime Lelièvre ramenaient les leurs à un petit but seulement (5-6, 27').


Le match était relancé. Du moins, pouvait-on le croire. L'impression n'allait pas durer. En cinq minutes, Amine Nhari, abandonné par ses joueurs de champ, encaissait cinq buts (5-11, 12'). Nabil Alla stoppait l'hémorragie sur pénalty, après deux échecs préalables dans l'exercice, mais Hérouville manquait cruellement de réussite. Samir Alla et Julien Hornoy ne pouvaient qu'éviter une déroute totale en fin de match. « Ce match résume notre saison, constate Abdou Alla : pas d'effectif, pas de moyens financiers, et tout ce qui va avec... Ça se joue sur plein de détails mais il nous manque beaucoup de choses. Si on avait eu le groupe de l'année dernière (les équipes n'ont pas le droit à plus de deux doubles licences herbe et salle en championnat national, ndlr), je suis persuadé que nous aurions pu finir dans les six premiers et nous maintenir. C'est mon seul regret. Ça reste une très bonne expérience. Maintenant, nous préparons la Ligue 2. »


Avant de découvrir ce championnat encore inexistant, Hérouville a encore quatre matchs à jouer au plus haut niveau national. Le prochain sera à Roubaix, troisième, le 23 mars.


Hérouville : S. Alla 3 buts, N. Alla 2 buts, J. Hornoy 2 buts, M. Lelièvre 1 but.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr