Rick Zabel, au nom du père

Envoyer Imprimer PDF

Aucun doute, la famille Zabel est une famille de sprinters ! Entre Gouville-sur-Mer (50), commune chère à Richard Vivien et Jean-Noël Colin, respectivement Président et secrétaire général du Tour de Normandie cycliste, la course a été menée tambour battant par l'ensemble des coureurs. C'est une échappée de 7 qui a animé la course durant environ 80 kilomètres avant que le final soit à suspens et réglé au sprint par Rick Zabel (Rabobank Development Team). Au général, Silvan Dillier (BMC Development Team) file doucement vers Caen en tête.

 

C'est de Gouville-sur-Mer (50) que la 5ème étape du Tour de Normandie s'est élancée ce samedi afin de réjoindre Bagnoles-de-l'Orne (61). De la capitale de l'huitre à la station thermale, les coureurs avaient 180 km à couvrir sur des routes usantes.

 Les premiers kilomètres sont marqués par la chute du leader du classement des points chauds, Cédric Delaplace (Sojasun Espoirs ACNC 35). Mais le coureur normand du club breton, repart malgré la douleur afin de reprendre sa place.

 Le rythme soutenu n'a pas arrêté les coureurs puisque 49,2 km ont été couverts durant la première heure de course. Autant dire que pour les attaquants du jour, il était bien difficile de sortir du peloton. Il faut donc attendre d'être au KM 80 pour voir 7 coureurs prendre la poudre d'escampette. Derrière, les coéquipiers du leader Silvan Dillier (BMC Development Team) gèrent l'écart.

 Cependant, Fothen Markus (Team NSP-Ghost), Bizhigitov Zhandos (Astana CT), Krainer Taruia (Vendée U), Schoonbroodt Bob (Cyclingteam De Rijke-Shanks), Remme Stian (Joker Merida), Cort Magnus (Team Cult Energy) et Lodewijks Gert (Vérandas Willems) compteront jusqu'à 3' d'avance et ne se laisseront pas avaler par le peloton avec facilité. A l'approche du circuit final à couvrir 3 fois, ils sont nombreux à dynamiter le peloton. L'écart passe ainsi sous la minute et fond rapidement. Ils sont donc 4 à ressortir de l'échappée mais leur escapade sera réduite à néant au cours de la première boucle de 6 km à couvrir 3 fois.

 

 Sur ce circuit, le rythme effréné fait craquer les moins en forme du jour et ils sont une quarantaine à être propulsés à l'avant. Un groupe qui ne se scindera plus malgré l'attaque à 2 km de la ligne de Pierre-Henry Lecuisinier (Vendée U). C'est donc au sprint que se joue la victoire et le plus rapide est Rick Zabel (Rabobank Development Team). L'Allemand devance ses adverses sans souci dans l'exercice de prédilection de son père qui a été à de nombreuses reprises maillot vert du Tour de France.

 

Au classement général, Silvan Dillier (BMC Development Team) a passé une journée à contrôler les écarts pour ainsi conserver la première place. Demain, pour l'ultime étape entre Bagnoles-de-l'Orne et Caen, son dauphin Alexandre Blain (Team Raleigh) aura à coeur de reprendre les 5'' de retard qu'il compte ce soir.

 

© crédit photo : David Allais.

David Allais - www.tourdenormandiecycliste.fr

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr