Angers – Caen, une affiche qui promet

Envoyer Imprimer PDF
L'un est leader du championnat depuis la cinquième journée et a neuf orteils en Ligue 1. L'autre est actuellement la meilleure équipe de la phase retour. Le dernier match de la 29ème journée de Ligue 2 est une affiche qui promet (ce soir, 20h45 sur Eurosport). Le Stade Malherbe a l'occasion de porter à six points son avance sur Brest et à seize celle sur les quatrièmes. Pour Angers, l'enjeu de la rencontre est plus important encore. Une victoire le ramènerait en effet à deux points de la troisième marche du podium.


Brest, Metz et Laval battus, Nîmes tenu en échec, la 29ème journée de Ligue 2 a souri au Stade Malherbe, vendredi. Plus menacé directement par Brest pour la première place (les Brestois sont dans une mauvaise phase après avoir concédé trois défaites lors de leurs quatre derniers matchs), assuré de la montée, sauf tremblement de terre, le Stade Malherbe a une nouvelle occasion d'asseoir – définitivement ? – sa supériorité sur ce championnat.


Pour cela, il devra toutefois venir à bout d'une équipe particulièrement dangereuse. Angers n'est pas un invité surprise du haut de tableau. Malgré une première partie de saison décevante, vécue dans la deuxième moitié de tableau, les Angevins font partie des prétendants à la montée. Leur progression est rapide mais logique depuis leur montée de National en 2007. Dixièmes la première année, septièmes la suivante après avoir passé plusieurs semaines sur le podium en février et mars, ils étaient classés parmi les outsiders à l'accession en début de saison.


Ils ont attendu le mois de décembre pour honorer ce statut. Depuis, ils n'ont perdu que deux fois en treize rencontres, pour sept victoires. Leurs performances leur valent d'occuper la première place au classement provisoire de la phase aller (cinq victoires, trois nuls, une défaite) avec quatre points de plus que Caen, dixième.


Cette réussite, le SCO le doit à un effectif solide et homogène, ainsi, surtout, qu'à leur goleador maison, Anthony Modeste. Auteur de 18 buts en 27 matchs, il est l'arme fatale des Mainoligériens (tels que sont appelés les habitants du Maine-et-Loire), ayant inscrit plus de la moitié de leurs buts en 2009-2010. La défense caennaise devra le surveiller comme le lait sur le feu. Mais le jeune attaquant prêté par Nice doit aussi s'attendre à un match délicat contre une équipe qui n'a encaissé que cinq buts en 2010.


Le Stade Malherbe va tenter de confirmer le regain de forme affiché au début du match contre Clermont et suffisant pour renouer avec la victoire (2-1). Chez un adversaire bien classé, au jeu offensif, il pourrait trouver un terrain d'expression favorable à son épanouissement.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr