Caen se rapproche des choses sérieuses

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen – Valenciennes, match amical (aujourd'hui, 18h à Vire). Le troisième match de préparation du Stade Malherbe marque un tournant dans sa préparation d'avant-saison. Plus au point physiquement et tactiquement, les Caennais évolueront pour la première fois avec l'effectif qui devrait débuter le championnat. Jérôme Rothen et Felipe Saad feront ainsi leurs débuts sous la tunique rouge et bleue. Objectif affiché : monter en puissance.


Le Stade Malherbe est entré dans une nouvelle phase de sa préparation, cette semaine. Au sortir d'un stage intensif à Deauville, il a diminué le rythme d'entraînement et allégé son contenu sur le plan foncier. Caen a travaillé la tactique et la vivacité. Normalement, cela devrait se voir ce soir contre Valenciennes. « Il y aura un peu plus de jus », prédit Patrice Garande. La troisième rencontre de préparation, après deux nuls contre Rouen (0-0) et Le Havre (2-2), revêtira d'autres intérêts. Caen jouera avec un effectif presque au complet. S'il manquera Kim (grosse entorse, absent encore trois semaines au minimum), Romain Poyet (entorse, il reprendra l'entraînement en milieu de semaine prochaine), Thomas Bosmel (gros hématome à la fesse, absent deux à trois semaines) et Lenny Nangis (au championnat d'Europe U19), deux joueurs-clés feront leurs débuts sous les couleurs caennaises. Jérôme Rothen, « pas prêt physiquement », prévient Patrice Garande, jouera une mi-temps au poste de milieu axial. Felipe Saad accompagnera Molla Wagué puis Jean-Jacques Pierre en défense centrale.



Le onze caennais a des allures d'équipe-type, avec une petite surprise au milieu de terrain (N'Golo Kanté titulaire à la place de Fayçal Fajr) et surtout deux changements dans les couloirs. Jean Calvé et Aurélien Montaroup, pressentis pour débuter la saison comme titulaires, seront sur le banc pendant une heure. Patrice Garande ne cache pas une pointe d'inquiétude au sujet de la défense latérale. Contre Le Havre, les deux buts encaissés par Caen sont venus du côté d'Aurélien Montaroup. Jean Calvé n'a pas donné toutes les gages de sécurité non plus. « Il faut que j'essaye des choses pour voir ce que ça donne », expose Patrice Garande. Ce dernier a donc décidé de titulariser les polyvalents Dennis Appiah (à droite) et Nicolas Seube (à gauche). « En défense, le chantier est important. Il faut que les joueurs prennent leurs repères. La défense repose à la fois sur des qualités individuelles et sur l'adhésion de tout le monde dans la récupération du ballon. C'est d'abord un état d'esprit. Ça ne m'empêche pas de dormir. Je pense qu'on sera prêts défensivement contre Dijon. »



Contre Valenciennes, Caen devra « gommer les erreurs » commises la semaine dernière et confirmer sa montée en puissance sur le plan offensif. « J'attends un match supérieur à celui joué contre Le Havre », souligne Patrice Garande. Les Malherbistes travailleront leurs affinités dans un 4-3-3 plutôt séduisant. « Ce qui m'intéresse, c'est de voir les complémentarités de chacun. » Dans une semaine, ils auront droit à une répétition générale contre Reims. L'équipe qui débutera la rencontre sera, sauf pépin, celle qui affrontera Dijon derrière lors de la première journée de Ligue 2. Caen entre dans le vif du sujet.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr