Patrice Garande : « De quoi faire une très bonne saison »

Envoyer Imprimer PDF
C'est un Patrice Garande détendu et souriant qui s'est exprimé à l'issue du bon match nul réalisé par son équipe contre Valenciennes, samedi soir (2-2). L'entraîneur caennais s'est montré satisfait de ce qu'il avait vu. « La mise en application sur le terrain de ce qu'on fait la semaine est intéressante », estime-t-il.


Vous souhaitiez voir une bonne première heure de jeu contre Valenciennes : l'avez-vous vue ?

Ce match a répondu à ce qu'on en attendait. Pendant une heure, j'ai vu de très bonnes choses malgré des conditions difficiles, puisqu'il faisait très chaud. Globalement, je suis assez content de ce que j'ai vu tout au long du match, des petits essais que j'ai fait. Il y a des choses qui commencent à se mettre en place. Il ne faut pas oublier qu'on a des garçons qui ne sont pas encore prêts, comme Jérôme. Ce qu'il a montré est intéressant, même à ce niveau de préparation physique. C'était important aussi que Felipe trouve ses marques dans sa nouvelle équipe. Il y a plein de bonnes choses. Il fallait surtout confirmer ce qu'on avait fait sur le plan offensif. On va avoir un potentiel intéressant sur le plan offensif. Défensivement, j'ai trouvé une amélioration par rapport au match du Havre. Il y a encore quinze jours de travail avant le match de Dijon. Je pense qu'on sera prêts.


Avez-vous également vu des choses intéressantes dans la dernière demi-heure, qui était moins palpitante ?

Les joueurs qui sont rentrés ont fait ce que j'attendais d'eux. On s'est créé quelques occasions. Sur le plan offensif, même avec le changement de quelques joueurs, on a continué à avoir des possibilités. Défensivement, on n'a pas été trop mis en danger non plus. Globalement, c'était positif. L'investissement de tous les joueurs est intéressant. Plus on s'approche du championnat et plus il va falloir faire des choix, sortir une équipe. Si on veut faire des résultats cette année, il faudra avoir un groupe. Chaque joueur a ses qualités propres. Il faut qu'il les amène au service de l'équipe. Une saison est longue. Il peut y avoir des blessures, des suspensions... On va avoir ces aléas. Mais il y a de quoi faire une très, très bonne saison.


Une équipe commence-t-elle à se dessiner ?

Si j'ai mis cette équipe en place contre Valenciennes, c'est que j'avais une idée derrière la tête. Je voulais voir certaines choses. Tout n'a pas été parfait non plus pendant cette première mi-temps, mais c'est toujours intéressant de voir ce qu'une équipe donne avec certains joueurs. Il faudra l'analyser. Certaines choses me confortent dans mes idées, d'autres un peu moins. Il y a aussi des absents, comme Molla Wagué. J'espère qu'il pourra faire une bonne semaine et que je pourrai l'aligner contre Reims. J'ai quelque chose en tête. Il faut le mettre en place sur le terrain et voir si ça fonctionne.


Le milieu Agouazi, Kanté, Rothen a montré des choses intéressantes...

Le petit N'Golo a beaucoup de qualités. C'est un garçon qui peut nous apporter beaucoup. Ce qui est intéressant, c'est qu'on peut jouer avec N'Golo pendant une heure puis Fayçal pendant une demi-heure et faire l'inverse le match suivant. Ils ont des registres différents. Ce qui m'intéresse, c'est que chaque joueur comprenne ça. Il y a beaucoup de possibilités. On a encore du travail. Je ne suis pas rassuré parce que je n'étais pas inquiet. Les joueurs répondent bien, ils travaillent bien. La mise en application sur le terrain de ce qu'on fait la semaine est intéressante.


Les recrues semblent déjà bien intégrées au jeu.

Ils font ce qu'ils savent faire, c'est déjà intéressant. Je les ai aussi rassurés. Ils ne font pas un examen à chaque fois. Si on les a recrutés, c'est qu'on les voulait. Certains ont des automatismes, comme Mathias Autret, avec le jeu très particulier de Lorient. Ça commence à venir sur le plan défensif. Sur le plan offensif, il démontre aussi de belles choses. Vous découvrez Jonathan Kodjia mais on le connaissait. Il peut être une bonne surprise. Jérôme, on le connaît, mais il lui faut encore deux ou trois matchs pour être prêt. C'est surtout le comportement qui m'intéresse et cette envie de produire du jeu. Pour l'instant, c'est très bien.


Cela vous inquiète-t-il d'avoir pris quatre buts en deux matchs ?

Non, pas encore. En championnat, ça m'inquiéterait. Il y a toujours des réglages à faire. Sur le plan offensif, on ne met pas de but mais on n'est pas puni. Sur le plan défensif, on prend des buts. À

chaque sortie depuis le début, j'ai vu du mieux sur ce plan-là.


Quel sera l'objectif du match contre Reims ?

Gagner. On a fait étape par étape. On a commencé par se projeter dans le match de Valenciennes en disant que, même s'il n'y allait pas avoir tous les éléments de la compétition, il fallait commencer à y rentrer. On va préparer Reims comme un match de compétition, parce qu'une semaine après on jouera contre Dijon et qu'il faudra être prêt. Je pense qu'on aura une heure et quart dans les jambes et que ce sera un match plus rythmé, plus engagé. On fera tout pour gagner. Dans la préparation, ce sera un tout petit peu différent. On va aller crescendo. Ce sera l'avant-première.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr