Hérouville débute par une courte défaite

Envoyer Imprimer PDF

Hérouville espère y voir un signe. Comme l’année dernière, le SCH a perdu contre Saint-Lô son premier match de préparation, hier (1-0). De retour d’un stage très intensif à Nantes, les Hérouvillais ont concédé beaucoup d’occasions face à une formation mieux préparée. Pas d’inquiétude néanmoins, il leur reste plus de trois semaines avant d’attaquer le CFA 2.

 

Dix jours après avoir repris l’entraînement, Hérouville disputait mercredi soir son premier match de préparation. Face à Saint-Lô, qui avait aussi été son premier adversaire en amical la saison dernière, les hommes d’Éric Fouda se sont inclinés 1-0. « On était surtout dans la construction d’un état d’esprit et l’animation défensive, explique l’entraîneur hérouvillais. On a concédé trop d’occasions. On a encore du boulot jusqu’à dimanche pour trouver cet équilibre et travailler ensuite l’attaque. Notre adversaire était mieux physiquement et m’a semblé plus motivé. Le point positif est que nous ayons pris un seul but. Les jeunes ont aussi montré beaucoup de qualité, sachant que nous regardions en priorité l’état d’esprit. »

 

Privé de plusieurs éléments majeurs, dont les recrues Ramzi Tarchoun et Pierre Sorin, Éric Fouda a fait tourner son effectif puisque vingt-deux joueurs ont pris part à la rencontre. Si on y ajoute les cinq absents, cela fait un groupe de près de trente joueurs susceptibles de prétendre au CFA 2. « On ouvre la porte aux jeunes, précise Éric Fouda. On a des fois des bonnes surprises. » Le SCH avait également un milieu de terrain défensif à l’essai, Yoann Gustarimac. Agé de 21 ans, ce petit gabarit sort de trois saisons (très incomplètes) en CFA avec l’équipe réserve du Stade Malherbe. « Il a fait un bon match. On a besoin de quelqu’un à son poste. Après, ça dépendra de lui… »

 

Si les joueurs hérouvillais ont accusé le coup sur le plan physique, c’est qu’ils sortaient d’un stage très intensif à Nantes. La virée comportait notamment un triathlon vélo (23 km), canoë (1 km) et course à pied (12 km). Le trio Charles Masiala, Yacine Zeroual et Driss El Arabi s’est imposé devant l’équipe du coach, à laquelle Samir Alla (qui loupera les trois premiers matchs de championnat en raison de sa longue suspension) et Pierre Sorin appartenaient. Le coût du stage (6 000 euros) avait été pris un charge par un certain Youssef El Arabi. Le joueur de Grenade (31 matchs, 8 buts la saison dernière en Liga) n’oublie pas d’où il vient et c’est tout à son honneur.

 

 Dimanche (17h), Hérouville se déplacera à Quevilly pour y affronter l’équipe réserve. Il sera encore question de travail défensif avec un groupe resserré mais toujours amputé de quelques éléments.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr