Granville enchaîne, première pour Mondeville et Dives

Envoyer Imprimer PDF
La saison de DH est cette fois-ci lancée et bien lancée. Avec une deuxième journée en milieu de semaine (un vrai rythme de Ligue des Champions), on peut d'ores et déjà tirer quelques leçons. Granville est sur les bons rails après avoir affiché clairement ses ambitions, d'autant plus qu'ils sont les seuls à compter deux victoires après cette deuxième journée. Pour ce qui est de Mondeville et Dives, leur première victoire va leur permettre d'appréhender la suite avec un bon bol d'oxygène. Quant à Ouistreham, deux matchs pour autant de défaites, l'heure du réveil a déjà sonné.

 

 

AS CHERBOURG (B) - US GRANVILLE 0 – 1

Auréolé d'un brillant succés en ouverture face à Dives, Granville se déplaçait dans le Nord-Cotentin avec la ferme intention de poser une nouvelle empreinte sur ce début de championnat et montrer qu'ils seront bien l'équipe à battre tout au long de la saison. Face à une équipe cherbourgeoise inexpérimentée, les joueurs de Johan Gallon prenaient le match à leur main à l'instar de Morel qui chauffait Radovic sans succès (4ème). Les locaux étaient bien en place mais une erreur de marquage dans l'axe permettait à Kouyaté d'ouvrir la marque à la 21ème et malgré quelques tentatives, de Morel notamment, c'est sur la plus petite des marges que les vingt deux acteurs rentraient au vestiaire. La deuxième période allait s'avérer relativement pauvre en occasions mais offrait la possibilité à Aouraï côté cherbourgeois de se mettre en évidence par deux fois (48 et 74èmes) mais l'égalisation n'était pas au bout. Au final ce sont les gars de la Monaco du Nord qui repartent avec les quatre points de la victoire malgré une belle prestation d'ensemble des jeunes cherbourgeois qui auront tout tenté avec leurs armes.

 

Réaction de Florent Sauvey (entraîneur AS Cherbourg) :

«On perd par la plus petite des marges avec pratiquement que des jeunes joueurs, et aucun joueur de la CFA. On s'est battu comme des beaux diables avec nos moyens et on les a fait douter tout au long de la deuxième mi-temps avec quelques occasions qui auraient pu nous permettre d'égaliser. Evidemment ils ont eu la maîtrise du jeu mais c'est dommage qu'on n'ait pas pu mieux exploiter les coups qu'on avait mis en place pour les perturber. J'ai l'impression que Granville fait par moments preuve de suffisance et ça pourrait leur jouer des tours. Malgré le résultat je suis très fier de mes joueurs qui ont vraiment tout donné.»

 

SU DIVES - US DUCEY 2 – 1

Première de la saison à Heurtematte pour les protégés de Philippe Clément, défaits chez le favori granvillais une semaine plus tôt et qui accueillaient une formation ducéenne promue et qui a tapé fort d'entrée en explosant Ouistreham à domicile. Dives a eu le mérite de prendre le match par le bon bout et la première période s'est caractérisée par une domination territoriale des joueurs de Philippe Clément, qui se sont vus récompensés de leurs efforts avec l'ouverture du score de Lapisse suite à une ouverture de Prével. L'arbitre renvoyait les protagonistes se reposer sur ce score flatteur pour les joueurs du Sud Manche. Coup de théâtre au retour avec l'égalisation des joueurs de Mathias Restout qui surprenaient la défense divaise pour relancer la partie. Mais la réaction locale ne se faisait pas attendre et Guillaume Ravenel redonnait un avantage mérité à son équipe. Et même si l'expulsion d'Isabel, le gardien divais, à vingt-cinq minutes du coup de sifflet final, rendait la fin de match plus compliquée pour Nagle et ses copains, Dives empochait une victoire on ne peut plus méritée qui les lance dans ce championnat.

 

Réaction de Philippe Clément (entraîneur SU Dives) :

 « Je suis satisfait du contenu de ce match, j'ai vraiment vu de belles choses au niveau des attitudes et des intentions. Il aurait été plus logique que l'on mène de deux buts à la pause tellement nous avons dominé les quarante-cinq premières minutes. On a fait preuve d'un peu moins de maîtrise en début de deuxième mi-temps et ça nous a coûté un but, mais on a su réagir en égalisant vite et ça, c'est intéressant. Il ne faut pas oublier non plus que, malgré le fait que la compétition a repris, je considère toujours l'équipe en phase de préparation tellement celle-ci a été perturbée. Il faut savoir que Prével, Fontenelle et Nagle faisaient leur apparition sur ce match. »

 

FC BAYEUX - RSG COURSEULLES 1 – 1

Un derby du Bessin entre une équipe bayeusaine vainqueur à Ifs le week-end dernier qui recevait un onze courseullais défait nettement à domicile dès l'entame de la compétition par les réservistes cherbourgeois. La première période était dominée par les locaux qui se sont procuré plusieurs occasions nettes par Engelhard, Leclerc ou encore Ballard mais la finition leur faisait défaut. Les joueurs de Sébastien Mazure auraient même pu rentrer aux vestiaires avec un un avantage à la marque si Guibet (très bon) ou Véron avaient concrétisé leurs tentatives.

La seconde mi-temps voyait les premières minutes nettement dominées par Jérémy Bazire et ses copains avec deux occasions signées Ballard aux 51 et 52ème minutes, mais ils allaient prendre un coup de poignard lorsque Jonathan Guibet profitait d'une combinaison à trois côté droit pour recevoir un centre de Diouf et ajuster Bazire (65ème). L'euphorie n'allait cependant pas durer longtemps pour les coéquipiers de Moreau puisque deux minutes plus tard, Marais était déséquilibré dans la surface et le capitaine Leclerc transformait la sentence pour égaliser. Bayeux avait assez nettement la maîtrise du match mais un nouveau coup dur allait les pénaliser à la 73ème : suite à une faute assez controversée, l'arbitre expulsait Alexandre Ballard, le feu follet bayeusain. Les débats s'animaient et les cartons commencaient à pleuvoir. Courseulles, malgré sa supériorité numérique, ne se montrait pas pour autant dangereux et c'est même Bayeux qui finissait le plus fort (tentatives de Tanquerel et Lair infructueuses) sans toutefois remporter la mise.

 

Réaction de Christophe Vingtrois (entraîneur FC Bayeux) :

« Il faudra garder le positif de cette confrontation. C'est vrai que pour une première à domicile, le mot d'ordre était la victoire. On a manqué de puissance dans le coeur du jeu et on est trop rentrés dans l'entonnoir, en ne recherchant pas suffisamment la largeur. C'est vrai qu'il faut que les joueurs se connaissent et j'ai la sensation que la mayonnaise peut prendre assez rapidement. Je note sur ce match que l'on a eu la capacité de revenir au score et, même à dix après l'expulsion d'Alexandre Ballard, on a eu la possession. Je pense qu'à onze ça serait passé. Il nous faudra cependant gommer le manque d'efficacité dans les trente derniers mètres. On va maintenant se concentrer sur la réorganisation de notre équipe suite à l'expulsion d'Alexandre et la blessure de Cyril Cointre, avant de penser à Cherbourg. »

 

Réaction de Sébastien Mazure (entraîneur RSG Courseulles) :

« Le résultat est bon, la performance collective aussi. Par rapport au match de Cherbourg, je souhaitais une amélioration au niveau physique, mental, technique, tactique et j'ai vu des progrès, même s'il ne faut pas s'enflammer. On a encore beaucoup de boulot sur le plan offensif mais on a de bonnes briques et un bon ciment pour faire les fondations. J'ai vu qu'on ressemblait à une équipe de foot. Si on maintient ce niveau tactique et mental, on peut faire des coups. Maintenant on va s'attacher à récupérer au mieux et tenter de confirmer le contenu de ce match ce week-end contre Deauville, contre qui on n'avait pas pris un point l'an dernier, tout comme contre Bayeux d'ailleurs. »

 

AJS OUISTREHAM - USON MONDEVILLE 2 – 4

Battues sèchement lors de la première journée, les deux formations calvadosiennes se retrouvaient au stade Kieffer avec l'idée de déclencher leurs compteurs points respectifs. Les maritimes étaient les premiers à se mettre en évidence en ouvrant le score par Renault mais la réaction mondevillaise ne se faisait pas attendre puisqu'ils égalisaient avant de retourner la situation en leur faveur avec un deuxième but. Les joueurs d'Olivier Joba auront l'occasion de revenir à la marque en début de seconde période mais le poteau du gardien visiteur en décidait autrement. Et c'est finalement les troupes de Laurent Lesgent qui s'octroyaient finalement le bénéfice de ce match, Suzanne réalisant pour le coup un doublé, accompagné dans son oeuvre par des réalisations de Chéraldini et Lecreux, pendant que Lelièvre marquait finalement son premier but pour rendre la défaite ouistrehamaise un peu moins amère.

 

Réaction d’Olivier Joba (entraîneur AJS Ouistreham) :

« Il n'y a pas de comparaison à faire avec le match de Ducey. Déjà nous avons eu le mérite de mener au score et malgré les deux buts mondevillais qui leur ont redonné l'avantage, on est bien resté dans la partie et le poteau en début de seconde période aurait pu nous permettre de revenir complètement dans la partie. On n'a pas été vraiment dominés et la partie a été relativement équilibrée, même si on manque de constance dans les efforts. Malgré tout cette défaite ne me surprend pas plus que ça et ne m'alarme pas au demeurant : on paie encore notre préparation déséquilibrée et ce soir encore on avait cinq absents. On aura encore un match délicat ce week-end à Avranches, malgré le fait que ce soit une équipe qui n'a pas encore marqué de but. »

 

AST DEAUVILLE - AS IFS

Match reporté.

 

ES COUTANCES - US ALENCON 1 – 1

Fort d'une première victoire en terre avranchinaise, Michael Barré et ses troupes recevaient une équipe d'Alençon qui fait ouvertement figure de candidat à la montée. Les ornais prenaient assez rapidement le contrôle du ballon et se procuraient quelques occasions par Huat, Kourouma ou Khadrejnane mais à chaque fois le portier local Hérouet s'interposait. Les manchots pratiquaient de manière plus attentiste, ce qui offrait cependant la possibilité à leur attaquant Marchand de se mettre en évidence, sans toutefois alerter de manière significative le portier visiteur Lelièvre. Les joueurs de Luntala reviennent des vestiaires avec la ferme intention de passer la surmultipliée, et dès la 52ème minute, Kourouma y va de son petit exploit personnel puisque, après avoir passé en revue trois coutançais, il mystifiait Hérouet d'une frappe puissante. Alençon croit pouvoir gérer paisiblement sa fin de match mais c'est sans compter sur la détermination de Savary et ses coéquipiers qui se trouvaient récompensés de leurs efforts avec Danlos qui reprenait un coup franc à la 75ème. Le plus dur était fait pour les locaux et l'arbitre renvoyait les deux équipes au vestiaire sur ce score nul de un partout.

 

FC FLERS - US AVRANCHES MSM (B) 0 – 0

Les réservistes avranchinais devaient d'ores et déjà tenter de rattraper leur défaite initiale à domicile face au promu coutançais, en se rendant à Flers, auteur d'une performance huit jours plus tôt à Mondeville. Au final, c'est sur un score nul et vierge que les deux équipes se sont séparées, résultat pas fait pour arranger les deux équipes, Flers n'étant pas en mesure de confimer son entrée en matière tonitruante à l'extérieur, et Avranches, même s'ils ne rentrent pas bredouilles de leur déplacement, reste la seule équipe à deux matchs à n'avoir toujours pas ouvert son compteur but. La réception de Ouistreham ce week-end aura déjà valeur de match couperet pour Frantz Caro et ses troupes.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr