Caen veut lever définitivement les doutes

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen – Le Havre, 8ème journée de Ligue 2 (ce soir, 20h). Resté plutôt discret depuis le début de la saison, le stade d'Ornano va reprendre des couleurs, ce soir ! L'antre caennaise sera le théâtre d'un derby toujours très attendu face au Havre. Les deux équipes auront à cœur de confirmer l'embellie des derniers matchs. Caen doit l'emporter pour rester accroché au groupe de tête.


« Une saveur particulière. » L'expression, prononcée cette fois-ci par Nicolas Seube, revient à chaque derby normand. Un Caen – Le Havre n'est pas tout à fait un match comme les autres, quand bien même « il ne rapporte pas six points », comme le rappelle à juste titre Laurent Agouazi. Si sur le plan comptable la victoire n'est pas plus importante qu'une autre, il peut en aller autrement d'un point de vue psychologique. Or c'est justement en la matière que Caen cherche le plus à se rassurer. Après avoir stoppé l'hémorragie née des quatre défaites consécutives, le Stade Malherbe doit maintenant stabiliser son regain de forme. « On aborde ce derby avec un capital confiance retrouvé, estime le capitaine caennais. Même si on était en colère et frustrés après Clermont, on a quand même ramené un point. On a été efficaces offensivement tout en montrant beaucoup de solidarité. » Caen va mieux, malgré une prestation très timide en Auvergne et une égalisation concédée au bout des arrêts de jeu. La guérison n'est pas encore totalement actée. « Il nous a manqué dix secondes mais je suis satisfait de la réaction des joueurs, expose Patrice Garande. On est en train de retrouver l'équipe. On a remis des ingrédients très intéressants. On avait oublié certains fondamentaux qu'on est en train de retrouver. On a des joueurs qui ne sont pas encore à 100 % physiquement. Ce qui m'intéresse, c'est que chacun donne 100 % du potentiel du moment. Aujourd'hui, c'est ce que les joueurs font. »


L'« état d'alerte » (Nicolas Seube) qui avait frappé le club semble n'être plus qu'un mauvais souvenir, mais le Stade Malherbe reste sous pression au moment d'accueillir son voisin havrais. Pour rester accroché au haut de tableau, voire envisager un retour sur le podium, la victoire est impérative. Si Caen parvient à enregistrer sept points en trois matchs, sa semaine de compétition aura été une réussite. « On a réussi à rectifier le tir mais il faut confirmer », assène Nicolas Seube. La réception du HAC peut être une bonne opportunité pour cela. Les Haut-Normands ne sont que douzièmes du classement, à trois points de Caen, et se présentent en Basse-Normandie avec un effectif très amoindri. Érick Mombaerts devra faire sans sept de ses joueurs majeurs, tous blessés. Néanmoins, les Ciel et Marine surfent sur une bonne dynamique depuis début septembre. Après un mois d'août très compliqué (une victoire en sept matchs, aucun succès en championnat), ils ont sonné le réveil en écrasant Lens, alors leader, sur le score de 6 buts à 2. Depuis, ils ont concédé un nul à Châteauroux mais restent sur une victoire contre Istres. À noter néanmoins que les Havrais n'ont pas encore gagné loin de leurs bases. Mais sur un derby, toutes les cartes sont rebattues...

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr