Le Stade Malherbe sombre à Nîmes

Envoyer Imprimer PDF

Football. Nîmes 2 – 1 Caen, 10ème journée de Ligue 2. Le déplacement du Stade Malherbe à Nîmes ne restera pas un bon souvenir pour les Bas-Normands ! Au lendemain du report imposé par les trombes de pluie tombées sur le stade des Costières, les Caennais se sont fait manger par des Crocodiles devenus incisifs. Ils avaient pourtant ouvert le score dès le premier quart d'heure de jeu par Fayçal Fajr...


La pluie et les éclairs avaient laissé place au soleil et à la chaleur, samedi après-midi. Au lendemain du report, seule la pelouse abîmée donnait une idée du déluge abattu la veille dans le Gard. Patrice Garande avait décidé de reconduire le 4-2-3-1 pourvu de Mathias Autret et Mathieu Duhamel et privé de Molla Wagué, légèrement touché vendredi soir et remplacé par Jean-Jacques Pierre. Premiers non-relégables, les Nîmois attaquaient la rencontre sur de bonnes bases mais se faisaient punir en contre-attaque. Au quart d'heure de jeu, Fayçal Fajr armait un missile en direction de la lucarne du but de Cyrille Merville. L'ouverture du score caennaise était splendide mais plutôt bien payée (0-1, 14'). Quelques minutes plus tard, Mathieu Duhamel passait à quelques centimètres du break, sa volée heurtant la barre transversale (20'). Nîmes ne s'en laissait pas compter et le tir de Pierer Bouby, touché par Laurent Agouazi, remettait les pendules à l'heure (1-1, 22'). Les locaux surfaient sur la bonne vague et parvenaient à prendre l'avantage peu avant la mi-temps par Samir Benmeziane (2-1, 42'). Ils n'étaient pas loin d'accentuer leur avantage en seconde période, se procurant les occasions les plus dangereuses avant le réveil tardif du Stade Malherbe. La réaction caennaise se révélait insuffisante pour envisager l'égalisation. Cette défaite fait reculer Caen à la septième place du classement, un point derrière le podium.


Les réactions de Patrice Garande : « Sur l'ensemble du match, je ne sais pas si je peux être déçu. Je ne suis pas certain qu'on avait les moyens de faire mieux. On était entamé sur le plan physique. J'ai rarement vu mon équipe aussi entamée sur ce plan. On a la chance de mener 1-0 mais derrière on a fait trop d'erreurs. On avait l’objectif de faire douter cette équipe parce qu'on savait qu'elle était dans une période difficile. On a fait tout l'inverse. On l'a mise en confiance. Les joueurs ont beaucoup donné, notamment dans la période où on a perdu nos matchs, et sur le plan psychologique ils sont un peu usés. J'ai aimé la réaction qu'on a eue à la fin. Pendant vingt minutes, on a montré des choses intéressantes. Je ne peux pas remettre en cause l'investissement des joueurs. Trop d'entre eux paraissaient vidés. »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr