Deauville accroche Granville, et Dives pointe son nez

Envoyer Imprimer PDF
Le match nul concédé par Granville sur ses terres face à Deauville et Mondeville accroché à Avranches représentent les seuls faits notoires de cette dix-huitième journée de DH. Place au bilan du week-end, le tout repris dans une version new-look.



L'analyse


Granville – Trouville Deauville 1 – 1

Mini sensation à Louis Dior puisqu'une fois n'est pas coutume, Granville n'est pas parvenu à l'emporter à domicile face à des Deauvillais qui auraient même pu l'emporter après avoir rapidement ouvert la marque et au vu du nombre d'occasions qu'ils se sont procuré. Dommage une fois de plus que le retour aux vestiaires ait été houleux côté granvillais. C'avait déjà été le cas un soir d'élimination en coupe de France face à Dives. Est-ce si compliqué d'accepter de ne pas gagner ?


Bayeux – Coutances 2 - 2

Scénario hitchcockien dans le Bessin où les spectateurs d'Henry Jeanne n'avaient pas intérêt à déserter les lieux avant le coup de sifflet final. Si les Coutançais avaient pris les devants à la marque à l'heure de jeu consécutivement à une double sanction (pénalty + expulsion d'Engelhard) très contestable, les joueurs de Barré semblaient avoir déblayé le terrain à dix minutes du terme en doublant la mise. Mais c'était sans compter sur le temps additionnel au cours duquel Marais et Lair sortaient de leur chapeau la détermination suffisante pour aller chercher un score de parité inespéré mais ô combien mérité.


Avranches – Mondeville 1 - 1

Mondeville était en droit d'espérer reprendre le flambeau de la meute des poursuivants. Leur visite dans le sud-Manche s'apparentait avant coup à une formalité mais une fois de plus, l'adage comme quoi un match n'est jamais gagné d'avance a été respecté. Avranches a même sérieusement secoué les Calvadosiens mis à mal par la jeunesse locale. Malheureusement pour eux, leur inexpérience n'a pu empêcher Brunard d'aller chercher l'égalisation dans les arrêts de jeu.


Ifs – Dives 0 - 5

En embuscade depuis de longues semaines à la défaveur de matchs en retard, les Divais commencent à grapiller les encablures qui les séparent de leurs devanciers. Ifs en a fait les frais au bout d'une rencontre au cours de laquelle Prével et ses copains ont mis en avant leur expérience et leur talent tout simplement pour dynamiter la lanterne rouge.


Alençon – Ducey 1 - 2

Si Ducey avait la fâcheuse habitude de rentrer de ses déplacements la besace souvent vide, cette rencontre en terre ornaise aura été des plus prolifiques. Les promus manchots ont profité des premiers instants de la rencontre pour ouvrir les bal avant que l'inévitable Paillette profite d'une offrande de la défense alençonnaise pour offrir quatre points qui permettent à sa formation de s'installer confortablement dans la première partie de tableau.


Cherbourg – Flers 0 - 1

Flers en est désormais à trois victoires et un match nul en 2014 et leur dernière défaite (face à Granville !) remonte au 16 novembre. Les hommes de Mickaël Derouet sont en forme et le font savoir à leurs adversaires respectifs. Ce week-end Cherbourg s'est piqué à l'équipe ornaise suite à un match assez terne mais l'ancien cherbourg Guénerie s'est rappelé au bon souvenir de ses anciens camarades de jeu pour forcer la décision à dix minutes du terme.


Courseulles – Ouistreham 1 – 2

Sébastien Mazure espérait bien se relancer face à une équipe ouistrehamaise en mal d'inspiration depuis de longues semaines (cinq défaites consécutives) mais il semblerait que l'inspiration ne soit pas non plus le fort des joueurs du Val Pican. Ouistreham pourtant réduit à dix avant la pause, Monard et les siens n'ont pas su profiter de leur supériorité numérique malgré l'égalisation du revenant Saint Clair (félicitations à lui !) mais les lacunes latentes côté Courseulles permettaient à Lelièvre et aux siens de reprendre un avantage définitif.

 


La décla


« Si j'ai aimé la fin de match de mes joueurs ? Pas du tout ! Je suis trop frustré par leur comportement pour apprécier. »


Christophe Vingtrois (entraîneur Bayeux) après la remontée improbable de son équipe, de 2-0 à 2-2 à la 91 et 93ème minute.



Bruits de vestiaires


Olivier Joba (entraîneur Ouistreham) :

« C'est une victoire rassurante mais on n'était pas non plus dans l'affolement après notre série de cinq défaites. On s'est retrouvé à dix et après une première période, on s'est fait égaliser pour finalement bien se reprendre et marquer ce second but. Certes on peut faire mieux mais on s'éloigne de la zone rouge. On commence à récupérer toute l'équipe même si Quettier, Hurel et Bisson sont encore sur le flan. Je vois néanmoins l'avenir avec sérénité. On est à six victoires, encore une ou deux et le maintien sera dans la poche. »


Sébastien Mazure (entraîneur Courseulles) :

« C'est un match au cours duquel on n'a pas su être efficace dans les deux zones de vérité. On a été incapable de mettre à profit notre dizaine d'occasions franches et notre supériorité numérique. Au niveau de la manière et de l'envie, je n'éprouve pas de frustration particulière. Le plus gênant c'est de ne pas avoir su réagir après l'expulsion. On a vraiment été trop faible dans les deux surfaces. »


Philippe Clément (Entraîneur Dives) :

« On a été perturbé d'emblée par le pressing haut des joueurs ifois mais on a la chance d'ouvrir le score très vite sur notre première action rondement menée. Le deuxième but vient aussitôt après et le match devient tout de suite plus facile à gérer. Sans être tranchants on a su faire preuve de réalisme, même si le score est sévère pour Hervé Savaroc et ses joueurs. Au vu des résultats du week-end on fait une belle opération et l'objectif est plus que jamais d'aller chercher la deuxième place. Ca commencera par les deux prochaines rencontres à domicile face à Courseulles et Flers. »


Hervé Savaroc (Entraîneur Ifs) :

« Une fois de plus on se met une épine dans le pied en encaissant deux buts dans les premières minutes. A chaque fois qu'on a eu l'occasion de revenir, on a pêché par maladresse ou par malchance. Honnêtement c'est une rencontre qui aurait pu finir à 7-4. Dives a été réaliste dans les zones de vérité, pas nous. Mais il y avait une vraie différence de potentiel entre les deux équipes. Maintenant il va falloir être bon contre les quatre-cinq derniers qu'on rencontrera en avril et mai, en espérant ne pas avoir décroché parce qu'on va enchaîner avec Ducey, Mondeville et Granville. »



Le top : Yann Brière (Trouville Deauville).


Si marquer un but n'a en soi rien d'exceptionnel, tout footballeur (ou footballeuse !) en ayant marqué au moins un dans sa carrière, scorer sur la pelouse de Louis Dior semblait s'apparenter à un remake de Mission Impossible puisque personne n'y était parvenu depuis le mois d'août. On en rêvait, Brière l'a fait. Bravo à lui !



Le flop : la fin de match des Coutançais.


Lorsque Quinette doublait la mise pour Coutances à la 83ème minute alors que les Manchots jouent en supériorité numérique depuis l'heure de jeu et leur ouverture du score sur pénalty, il était dit que les Bayeusains étaient en train d'avaler la trompette. Que nenni ! Des arrêts de jeu salvateurs et les gars du Bessin pouvaient savourer leur retour de l'au-delà. Par contre messieurs les Coutançais, il y a comme on dirait une boulette !



814


C'est le nombre de minutes pendant lesquelles Jérémy Aymes, le portier granvillais, aura gardé sa cage inviolée à Louis Dior cette saison. Avant que Brière ne passe par là ...




Trois questions à ... Teddy Gaudiche (SU Dives)



Teddy, buteur à Ifs pour une large victoire du SUD, racontez-nous ce match.

On a réalisé un match sérieux malgré notre entame quelque peu poussive. Ifs avait besoin de points et il ne fallait surtout pas les laisser prendre confiance. Notre réaction a été bonne après une mauvaise entrée en matière qui aurait pu nous plomber. De mon côté, c'est clair que ça fait toujours plaisir de marquer. C'est mon troisième but cette saison en DH et c'est bon pour la progression, même si j'aimerais toujours marquer davantage.

Comment se passe votre première saison au SUD ?

J'ai été super bien accueilli à Dives, l'ambiance y est excellente. On est un bon groupe de copains. L'aventure en coupe de France nous a vraiment soudés, et on y a vécu des émotions particulières. Je n'ai absolument aucun regret d'avoir signé à Dives après avoir passé mes dernières années à Mondeville.

Objectif deuxième place désormais ?

L'objectif avant tout, c'est de prendre les matchs un par un et de gagner tous les matchs. Cette seconde place, forcément on la souhaite plus que tout et vu notre position au classement et les résultats de Mondeville, Deauville et Bayeux, on s'en rapproche. La première place ? On l'a bien sûr dans un coin de la tête. Granville a perdu des points ce week-end, alors pourquoi n'en perdraient-ils pas d'autres avant la fin de saison. Et puis la dernière journée, il y aura un Dives - Granville qui pourrait pourquoi pas s'apparenter à une finale !

 

 

 

Le résultat des pronos

 

Sport à Caen a lancé une nouvelle rubrique à l'occasion de cette 18ème journée : un concours de pronostics (voir ici). Ce premier épisode s'est révélé très compliqué pour le représentant de Sport à Caen, Arnaud Hédouin, et celui de la DH, Gérald Moreau (Courseulles) ! Un seul bon résultat a été trouvé sur l'ensemble des rencontres Le barème de points, qui permettra de déterminer un classement en fin de saison, est le suivant : un point en cas de mauvais résultat, cinq points pour le bon prono, dix points si le score est exact.


Granville 1 – 1 Deauville

Prono Sport à Caen : 3-1

Prono Gérald Moreau : 4-0

Un point pour les deux.


Alençon 1 – 2 Ducey

Prono Sport à Caen : 2-1

Prono Gérald Moreau : 1-1

Un point pour les deux.


Bayeux 2 – 2 Coutances

Prono Sport à Caen : 2-0

Prono Gérald Moreau 3-1

Un point pour les deux.


Cherbourg 0 – 1 Flers

Prono Sport à Caen : 2-0

Prono Gérald Moreau 2-1

Un point pour les deux.


Courseulles 1 – 2 Ouistreham

Prono Sport à Caen : 0-1

Prono Gérald Moreau : 2-0

Cinq points pour Sport à Caen, un pour Gérald Moreau.


Ifs 0 – 5 Dives

Prono Sport à Caen : 2-2

Prono Gérald Moreau : 0-0

Un point pour les deux.


Avranches 1 – 1 Mondeville

Prono Sport à Caen : 0-3

Prono Gérald Moreau 1-2

Un point pour les deux.


Total Sport à Caen : 11 points

Total Gérald Moreau : 7 points

 

 

Le classement


Équipes

Points

Diff. de buts

1- Granville (-1)

60

47

2- Deauville

50

12

3- Mondeville

49

10

4- Dives (-2)

44

13

5- Bayeux

43

3

6- Flers (-1)

41

4

7- Ducey (-2)

40

4

8- Ouistreham

37

0

9- Alençon (-1)

35

-3

10- Coutances (-2)

34

1

11- Cherbourg B

34

-22

12- Avranches B

28

-14

13- Courseulles (-1)

27

-21

14- Ifs

25

-34

Entre parenthèses, le nombre de matchs en retard.


Calendrier de la 19ème journée

Samedi 1er mars (18h)

Mondeville – Alençon

Ducey – Ifs

Flers – Bayeux

Ouistreham – Cherbourg

Dives – Courseulles (18h30)

Dimanche 2 mars (15h)

Coutances – Deauville

Avranches – Granville


Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr