Belle opération pour le Caen TTC

Envoyer Imprimer PDF
Tennis de table. Caen 4 - 2 Villeneuve, 12ème journée de Pro A. La belle affaire ! En s'imposant devant Villeneuve-sur-Lot ce mardi, le Caen TTC a bondi de deux places au classement et creusé un écart conséquent sur la lanterne rouge, son adversaire du soir. Jakub Kleprlik et Romain Lorentz ont remporté leurs deux matchs, au contraire de Zoltan Fejer Konnerth battu à deux reprises.

 


Dans un championnat à deux vitesses comme l'est la Pro A, il aurait fallu plus que quatre défaites consécutives contre des formations du haut de tableau pour semer le doute dans les rangs caennais. L'avant-dernière place qu'occupaient les Caennais avant la réception de Villeneuve avait été rendue très trompeuse par le hasard du calendrier. La victoire n'en restait pas moins « indispensable pour rester dans la course au maintien », aux dires de Xavier Renouvin, hier soir. L'entraîneur caennais s'attendait à une confrontation difficile, « et elle le fut ». Caen a néanmoins confirmé une certaine aisance face à ses adversaires directs. Les Caennais n'ont perdu qu'un match dans ce cadre, c'était à Argentan au mois d'octobre.


Au match aller, le Caen TTC avait dominé Villeneuve sur le score de 4-2. Caen venait alors de recruter Zoltan Fejer Konnerth, qui avait apporté deux points précieux à sa nouvelle équipe. À l'inverse, les Villeneuvois ne pouvaient pas encore compter sur l'Égyptien El Sayed Lashin, arrivé un peu plus tard. Le numéro 1 caennais et le numéro 1 villeneuvois ont ouvert les débats, hier soir. À l'arrivée, le match a tourné assez nettement en faveur du visiteur (7-11, 12-14, 7-11). Ce mauvais départ n'a pas troublé les deux autres représentants bas-normands. Romain Lorentz et Jakub Kleprlik ont disposé respectivement de Hampus Sorderling (11-6, 6-11, 11-3, 11-6) et de Jérémy Petiot (11-6, 11-9, 12-10). Le jeune français a enchaîné contre El Sayed Lashin pour porter l'avantage des siens à 3-1 (3-11, 15-13, 11-9, 11-7).


Championnats nationaux et derby au programme


3-1, cela faisait deux opportunités pour Caen de tuer le match. Zoltan Fejer Konnerth a dilapidé la première en s'inclinant 3-1 face à Jérémy Petiot (11-6, 4-11, 6-11, 8-11). Jakub Kleprlik, en revanche, n'a pas laissé passer sa chance contre Hampus Sordelund. Le Tchèque a été sans pitié (11-4, 11-4, 11-2). « Il n'avait pas gagné depuis le 18 novembre à Istres, précise Xavier Renouvin. C'est toujours difficile dans la tête. Ces deux victoires font du bien sur le plan comptable mais également sur le plan mental. Il a bien joué. » Avec le même bilan hier soir, Romain Lorentz confirme sa belle saison. « Il a fait une très bonne prestation, surtout dans le deuxième match. Il était mal en point après avoir perdu le premier set et il est revenu au mental. » La déception du jour est venue de Zoltan Fejer Konnerth, au statut un peu particulier dans l'équipe puisqu'il ne joue que les matchs importants. « Ce n'est pas facile pour lui car ça lui fait des longues coupures. Son dernier match remontait au 14 janvier. Il est en manque de compétition. »


L'Allemand du Caen TTC devrait pouvoir retrouver du rythme dans les semaines à venir puisque le calendrier s'accélère. Ce week-end, il participera au championnat d'Allemagne. Ses coéquipiers seront également sur le pont dans leur propre pays : la France pour Jimmy Devaux et Romain Lorentz, qui peut légitimement viser un quart de finale, la Bosnie pour Admir Duranspahic et la République Tchèque pour Jakub Kleprlik. Mardi prochain, la Pro A reprendra ses droits par la réception d'Argentan. Plus qu'un derby, et qu'une revanche sur le match aller, ce sera une nouvelle opposition cruciale face à un adversaire direct. Deux autres suivront dans cette période clé pour le maintien. « On est au cœur de quatre matchs très importants. Je pense qu'il ne faudra pas faire moins bien que sur la phase aller en terme de résultats (deux victoires, un nul et une défaite). Si on est amené à perdre un match, on devra impérativement gagner le suivant. » Caen pointe actuellement au septième rang du classement (sur dix équipes) avec deux points d'avance sur le premier relégable. Un certain Argentan...


 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr