Hérouville peut encore croire en l'exploit

Envoyer Imprimer PDF
Football. Hérouville 1 – 0 Guingamp B, 21ème journée de CFA2. Hérouville peut encore y croire ! Même si la victoire de Locminé à Vertou est loin de faire ses affaires, le SCH garde un réel espoir de maintien après le succès arraché samedi soir face à l'équipe réserve de Guingamp. Le but de Lokman El Arabi dans les arrêts de jeu a sonné comme une délivrance pour sa formation. Avant-dernier, Hérouville est à égalité de points avec Locminé, qui compte deux matchs en retard, et Brest. Seule une de ces trois équipes s'en sortira. Les réactions de l'entraîneur Éric Fouda et des joueurs Clément Lumé, Ramzi Tachoun et Lokman El Arabi.


Éric Fouda : « Ce sont des lions »

« C'est une belle victoire. On rate notre première mi-temps aussi, il faut dire les choses. L'adversaire est bien rentré dans le match, mieux que nous. En deuxième mi-temps, on est plus présent, on se procure plus d'occasions, on essaie de mettre les choses en place. On a enlevé notre boite défensive au milieu. L'équipe était parfois coupée en deux à la perte du ballon, mais c'était un choix. Quand on veut gagner, on est obligé de faire des sacrifices. Les joueurs n'avaient pas toujours le coffre pour revenir. À l'arrivée, peut-être qu'on est récompensé de ce choix. Mentalement, c'était une autre approche en deuxième mi-temps. On a vu des joueurs qui avaient envie de gagner les duels. Je ne suis pas persuadé que c'était vraiment le cas en première. Les cadres ont sonné le réveil sur le terrain, à l'image de Samir (Alla). Il faut toujours s'attarder sur le positif. C'est ce but qui vient au bout de la nuit, au bout du tunnel, et qui nous redonne provisoirement beaucoup d'espoir. On revient de loin. On était quand même à onze points de Locminé à un moment donné. Il faut savourer ce moment et ne pas se croire arrivé. Il reste cinq journées, le chemin est encore long. On continue de s'accrocher jusqu'au bout. »

 

 

« C'est à l'image d'Hérouville. Ce sont des combattants, ce sont des lions. Ils ne lâchent jamais. Ils vont chercher au fond d'eux, même quand on les croit morts. Ça fait partie d'eux. Sur les matchs depuis janvier, on n'est pas loin de la première place. L'équipe a franchi des échelons depuis cette trêve de Noël. Maintenant, notre début de saison reste catastrophique. C'est un boulet qu'on va traîner jusqu'à la fin de saison mais on reste optimistes. »

« On est dans la série des réserves. Après celle de Rennes, on jouera celle de Brest. Après celle de Brest, on jouera à Sablé. On finira par les réserves de Laval et Lorient. Ce ne sont pas des matchs faciles. Peut-être que ce qui joue pour nous, c'est le fait que les réserves n'ont pas droit à plus de trois pros ayant joué dix matchs en équipe première. Ça va certainement jouer en notre faveur sur les cinq dernières journées, même si on a pu constater aujourd'hui que la formation des clubs pros était bonne. »

Ramzi Tarchoun : « Je me sacrifie pour l'équipe »

« Ce match, on le gagne avec le cœur, comme la semaine dernière. On s'accroche, on est concentré sur ce qu'on fait. Tous les week-ends, ce sont des matchs de coupe. Au début, ça tournait en faveur des autres. Ça commence à nous sourire. On a eu du mal à rentrer dans le match, c'est parti sur un faux rythme. La pression nous retenait et Guingamp était bien en place. En deuxième mi-temps, on s'est libéré. On a fait le boulot. Il nous reste des gros matchs. Les réserves, c'est aléatoire. Et même quand il y a beaucoup de jeunes, ils se dépouillent car ils cherchent à prouver sur la fin de saison. [Sur sa situation personnelle, lui l'avant-centre replacé en défense centrale] Je me sacrifie pour l'équipe car ça me démange de jouer devant. »

 


 


Clément Lumé : « On a retrouvé l'assise défensive »

« On a eu chaud. À la mi-temps, on est heureux que ça fasse 0-0. En deuxième mi-temps, on sentait que le premier qui marquerait gagnerait. C'est la première fois cette saison qu'on enchaîne deux victoires de suite. C'est bien pour la confiance. Sur les quatre équipes luttant pour le maintien, on est celle qui a la meilleure dynamique. Tout le monde a repris confiance depuis que derrière on sait que c'est du costaud. On a retrouvé l'assise défensive qui faisait notre force l'année dernière. Tout a changé. La roue tourne. »

 


 


Lokman El Arabi : « Invaincus depuis 2011 sur synthétique »

« Ça fait plaisir ! C'est la première fois que je marque contre une réserve pro. Je savais que Samir allait me lancer dans la course, j'étais obligé de marquer. Sur synthé, on est très bons. On est invaincus depuis 2011 sur cette surface. Le terrain de Venoix n'est pas praticable... On a très mal commencé notre saison mais on ne lâche pas. On sait que ça va être très dur, on garde espoir. Il faut absolument gagner contre Rennes maintenant. »

 


 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr