Caen poursuit sa belle chevauchée !

Envoyer Imprimer PDF

Football. Caen 1 – 0 Auxerre, 33ème journée de Ligue 2. Troisième victoire consécutive pour le Stade Malherbe ! Les Malherbistes ont récupéré la troisième place du classement en battant Auxerre dans la douleur, ce samedi après-midi. Opposés à une formation très bien organisée, les Caennais ont attendu le dernier quart d'heure de jeu pour inscrire l'unique but de la rencontre par l'inévitable Mathieu Duhamel.


Le Stade Malherbe est décidément sur un petit nuage ! En situation favorable après les premiers résultats de la 33ème journée, il a confirmé son impressionnante dynamique contre des Auxerrois à la lutte pour le maintien. L'AJA est pourtant loin d'avoir démérité au stade d'Ornano...


Le début de match est rythmé et plaisant. Bien placés, très disciplinés, les Auxerrois empêchent les Caennais de développer leur jeu et contraignent même Perquis à un premier arrêt (6'). La possession de balle a beau être à leur avantage, les locaux restent à distance respectable du but adverse. Ils ne parviennent pas vraiment à s'en rapprocher davantage sur coup de pied arrêté, le coup-franc bien placé de Fajr étant renvoyé par le mur (15'). Sans surprise, Auxerre se projette rapidement vers l'avant. Après un coup-franc dangereux d'Aït Ben Idir (24'), Perquis s'offre une belle envolée sur une frappe enroulée de Plea (25'). Les Caennais reprennent vite le contrôle des opérations et le bon ballon de Seube est touché par Nangis devant Léon. Le portier auxerrois parvient cependant à repousser le danger... de la tête (27'). Caen apporte plus de vitesse dans son jeu et accentue sa domination sur la rencontre. La percussion caennaise, par Nangis notamment, met en difficulté la défense auxerroise. Caen se procure plusieurs coup-francs bien placés sans réussir à les convertir. La maîtrise est clairement normande mais la bonne organisation auxerroise est très efficace sur le plan défensif. Le temps fort du Stade Malherbe reste sans effet au panneau d'affichage. Léon est vigilant sur les centres caennais, comme Perquis est contraint de l'être sur un tir puissant au premier poteau (36'). Paradoxalement, le gardien caennais aura été plus sollicité que son vis-à-vis en cette première mi-temps.


Le début de deuxième période reste clairement à l'avantage des Caennais et le très bon coup-franc de Fajr oblige Léon à une aussi belle détente (51'). Appiah et Koita tentent également leur chance sans réussir à cadrer leurs essais (56' et 58'). Bien servi par Nangis côté gauche, le très actif Koita ne parvient pas à redresser le centre (59'). Les dix tirs à trois pour Caen à l'heure de jeu sont révélateurs de la domination locale. Pourtant, le Stade Malherbe pioche davantage à l'entrée de la dernière demi-heure. Les Calvadosiens peinent à accélérer le rythme et forcent un peu plus leur jeu. Laissé esseulé dans la surface de réparation, Plea place une tête sur le haut de barre transversale (67'). Quant à la demi-volée de Sammaritano, prêt à refaire le même coup qu'à l'aller, elle est contrée par Pierre (71'). Caen ne laisse pas le temps faible se prolonger et reprend très vite du poil de la bête. Sur corner, Wagué décoche une frappe bien captée par Léon (73'). La délivrance allait venir quelques secondes plus tard, à nouveau suite à un très bon travail de Calvé. Le centre millimétré du latéral droit, lancé par une jolie louche de Seube, est parfaitement coupé de la tête par Duhamel. Plus que discret jusqu'alors, le buteur caennais frappe au bon moment (1-0, 74'). Caen, poussé par 15 000 spectateurs, doit désormais conserver son avantage. Ce n'est pas sans mal puisque le mauvais dégagement de Seube dans la surface provoque une grosse frayeur dans le camp caennais (79'). En-dehors d'une volée de Kitambala (82'), Auxerre reste tout de même à distance du but caennais... pour un temps seulement. Caen est extrêmement chanceux dans les dernières minutes de jeu, d'abord sur une main non sifflée de Wagué dans la surface (90'), ensuite sur un ballon repoussé par le poteau alors que Perquis était battu (91'). Un buteur en verve, beaucoup d'abnégation et une bonne dose de réussite, la recette d'une montée en Ligue 1 ?

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr