Éric Fouda : « Fier de mes joueurs »

Envoyer Imprimer PDF
Football. Hérouville 0 – 0 Brest B, 23ème journée de CFA 2. Ce devait être une petite finale, elle laisse en fait une bonne dose d'incertitudes. Hérouville a réalisé une mauvaise opération en concédant le match nul contre l'équipe réserve de Brest, dimanche après-midi. Locminé s'étant largement imposé contre Lannion, Hérouville reste avant-dernier du classement à quatre points désormais des Bretons, premiers non-relégables. Brest s'intercale entre les deux formations. Les réactions d'Éric Fouda, l'entraîneur d'Hérouville.



Le match. « On a beaucoup trop d'occasions non converties et, comme on est généreux, on leur offre les leur. C'est assez hallucinant. Sur la première mi-temps, leurs deux occasions viennent d'un corner pour nous et d'une touche pour nous. En deuxième mi-temps, ils jouent les attaques rapides du fait qu'on était dans leur camp, avec des joueurs vifs et de qualité. Ils avaient amené une belle équipe. Ils ne nous ont pas sous-estimé et c'est sans doute ce qui leur a permis d'obtenir ce résultat. S'ils étaient arrivés la fleur au fusil ici, ils seraient tombés de haut. Je suis vraiment fier de la prestation des joueurs. Il a manqué un petit but pour faire de ce match-là un match référence sur la saison, tant je les ai sentis bien maîtriser les débats. Pourtant, je leur ai imposé un changement tactique au but de cinq minutes de jeu parce que l'adversaire jouait en losange. Il y a eu une réponse instantanée sur le terrain. J'ai vraiment une grande fierté. Dans le jeu, on a été pas mal. Je suis content de leur prestation. »



Les conséquences. « Je ne suis pas déçu parce que les gars ont fait le match qu'il fallait faire. Je pense qu'ils méritaient de gagner. Mathématiquement, on est déçus de l'aspect comptable. Néanmoins, Brest n'a que deux points d'avance après tout. Un championnat, c'est long. Les Brestois doivent encore affronter Locminé, une confrontation directe entre deux de nos adversaires. Il faut garder notre pression sur le prochain match. Ça ne sert à rien de se projeter plus loin. Garder notre pression, c'est faire un résultats à Sablé pour que les équipes qui nous devancent continuent de sentir derrière elles le souffle hérouvillais qui ne lâche pas. C'est la première étape. Il ne faut pas s'en fixer d'autres aujourd'hui. Sur toute la deuxième partie de saison, on a eu ce fil conducteur qui était de s'accrocher, d'espérer, de prendre les matchs les uns après les autres. »



La suite. « Il y a deux façons de regarder les choses. Les quatre voire cinq meilleurs douzièmes de CFA 2 se sauvent. Cette place-là reste accessible puisque nous ne sommes qu'à deux points. Par contre, on est à quatre points de Locminé, onzième. Il faudra voir où en sera Locminé quand il affrontera Brest lors de la dernière journée, mais pour l'instant il faut viser cette douzième place. Entre 19 et 23 points, on peut se maintenir si on arrive à finir douzième. Sablé (prochain adversaire d'Hérouville, ndlr), je les ai trouvés énormes à Saint-Lô (victoire 4-0 samedi). Peut-être Saint-Lô est-il quelque peu démobilisé en cette fin de saison, mais j'ai trouvé Sablé vraiment impressionnant. Ce sera un autre match difficile. Heureusement, on a quinze jours pour remettre les gars en forme mentalement. Le vestiaire est touché ce (dimanche) soir comme rarement dans la saison. »

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr