La saison rêvée du Caen TTC

Envoyer Imprimer PDF
Champion de Pro B la saison dernière, le Caen TTC a confirmé en Pro A l'excellente dynamique qui l'animait depuis quelques années. Le club caennais s'est offert le luxe d'assurer son maintien parmi l'élite deux journées avant la fin de lu championnat, mardi soir. Il est d'autant plus serein qu'il sait d'ores et déjà que ses trois titulaires évolueront de nouveau en son sein la saison prochaine. L'excellente santé du club caennais ne s'arrête pas là...


Le jour même où le Stade Malherbe décrochait sa montée en Ligue 1 à l'issue d'un match nul sans saveur, le Caen TTC officialisait son maintien parmi l'élite après une défaite 4-0 à Angers. C'est tout l'aspect paradoxal que peut offrir le sport et le hasard du calendrier l'a produit au même moment pour les deux clubs caennais. Les pongistes ont en fait bénéficié des confrontations directes entre leurs adversaires principaux et des résultats favorables qui en ont découlé. Istres s'est imposé 4-0 face à Argentan, condamnant les Ornais à la relégation en Pro B, tandis qu'Issy-les-Moulineaux et Villeneuve-sur-Lot se sont séparés sur un nul. Les deux équipes sont à la lutte pour éviter la dernière place menant à l'étage inférieur. Caen, avec quatre points d'avance sur Villeneuve, est mathématiquement sauvé. À deux journées de la fin, cela relève d'une belle performance pour le promu. « Je suis forcément très satisfait, commente Xavier Renouvin. Nous n'avions pas l'objectif de monter en Pro A la saison dernière, mais on voulait forcément y rester cette saison. L'intégration des nouveaux a été réussie. On a cinq garçons sympas, qui s'entendent bien et qui se battent. » Le maintien était loin d'être acquis au vu de l'équipe dévoilée dans un premier temps. L'arrivée rapide de Zoltan Fejer-Konnerth, qui ne pouvait participer à tous les matchs, a sensiblement modifié la donne. Avec l'Allemand, Caen s'est doté d'un joueur figurant parmi les meilleurs du championnat. Sa première sortie face à Villeneuve a donné le ton. Le Caen TTC a remporté à cette occasion la première de ses quatre victoires. Les Caennais, qui comptent également quatre nuls et huit défaites, ont toujours répondu présent dans les moments-clés.


Les trois titulaires ont répondu aux attentes


Dans un championnat à deux voire trois vitesses, où les équipes de tête sont inaccessibles, Caen a su prendre les points là contre les mal-classés et même quelques formations de milieu de tableau légèrement supérieures. Quand Zoltan Jefer-Konnerth a connu un ralentissement durant l'hiver, ses partenaires Romain Lorentz et Jakub Kleprlik ont su prendre le relais. « Tout le monde a répondu présent, souligne Xavier Renouvin. Sans Zoltan, nous ne nous serions pas maintenu, c'est clair. Mais il n'a pas gagné les matchs tout seul. Contre Villeneuve, sur la phase retour, Zoltan perd ses deux matchs mais Romain et Jakub gagnent les deux leur. » L'Allemand en est à 58 % de victoires (10 sur 17 matchs) contre 47 % pour Romain Lorentz (14 sur 30 matchs) et 40 % pour Jakub Kleprlik (10 sur 25 matchs). « Romain, c'est la bonne surprise de l'équipe, estime l'entraîneur caennais. Certes, il avait déjà deux années de Pro A derrière lui, mais il est encore très jeune. Il a fait de très bonnes perf'. Ce que réalise Jakub est également remarquable puisqu'il est arrivé avec nous en Nationale 1. Il a tenu son rang en Pro A. » En revanche Admir Duranspahic, titulaire lors des deux premières journées et aligné ensuite en l'absence de Zoltan Fejer-Konnerth, autrement dit sur les rencontres où Caen ne pouvait espérer la victoire, il n'a pas gagné le moindre match en Pro A cette saison. « Sans Zoltan, ce n'est plus du tout la même équipe. »


La réserve en Nationale 1, l'équipe C accède à la N3


La démonstration en a été faite mardi soir à Angers où les Caennais ont sèchement perdu. « Sur les trois premiers matchs, ce n'est pas très bien payé, estime Xavier Renouvin. On a fait trois bons matchs. Après, il y a une grosse différence entre Angers et nous. Même si le score est un peu sévère, ce résultat n'est pas illogique. » Une seule fois cette saison Caen n'a pas perdu sans Zoltan Fejer-Konnerth. C'était à Istres et les Caennais avaient décroché les deux points du match nul. Ils pourront en revanche compter sur leur leader pour les deux dernières journées, le 27 mai et le 3 juin. Pas sûr que cela suffise puisque ce sera face à Hennebont et La Romagne, deux équipes du haut de tableau. « On savait que notre fin de calendrier était très difficile, d'où l'obligation d'obtenir des résultats en mars. Il y avait une certaine pression sur nos épaules. On va faire ce qu'on pourra lors des deux dernières journées. L'important sera de faire de bons matchs. » Les joueurs caennais ne seront pas perturbés par la question de leur avenir puisqu'ils savent d'ores et déjà que celui-ci s'inscrit à Caen. Romain Lorentz et Jakub Kleprlik ont resigné. Zoltan Fejer-Konnerth va suivre et disputera la totalité de la saison. Admir Duranspahic pourrait en revanche quitter les rangs caennais. Il regarde vers la Pro B. Y aura-t-il une recrue ? « Tout va dépendre du budget. Si on arrive à obtenir plus de moyens, on verra pour prendre quelqu'un d'autre. On avait procédé de la même manière la saison dernière. »


Le maintien en Pro A est loin d'être la seule bonne nouvelle de cette fin de saison pour Caen puisque sa réserve a sauvé sa peau en Nationale 1 et que l'équipe C accède pour sa part en Nationale 3. « Cela va nous permettre d'intégrer les jeunes dans l'une ou l'autre de ces équipes selon leur niveau de performance », expose Xavier Renouvin. Enfin, le Caen TTC peut aussi se gargariser d'avoir dans ses rangs un nouveau champion de France en la personne de Dorian Zheng, vainqueur du double minime le week-end dernier.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr