Olivier Joba : « Je connaissais le potentiel de mon groupe »

Envoyer Imprimer PDF
Revenus du diable vauvert pour envoyer les Virois plonger en DSR, les Ouistrehamais s'étaient vu offrir par beaucoup d'observateurs une étiquette peu enviable de candidat tout trouvé à la relégation au moment d'attaquer les débats l'été dernier. Les maritimes sont finalement apparus comme la bonne pioche de la saison après avoir amorcé leur saison sur des bases solides, synonymes d'un maintien rapide. Olivier Joba dresse non sans satisfaction un bilan de la saison.



La saison s'annonçait délicate avec un maintien acquis « au buzzer » en mai 2013 ?

Oui, c'est évident que sur la ligne de départ, on ne partait pas avec les mêmes ressources que les grosses cylindrées. Mais c'est malgré tout une saison très satisfaisante que nous avons réalisée. Au niveau du jeu notamment, car j'ai tendance à me pencher sur la qualité de nos prestations, nous avons effectué des progrès. Et le plus logiquement du monde quand on joue bien les résultats sont forcément meilleurs. Je n'oublie pas non plus qu'on a battu notre record de points sur une saison. C'est également la saison au cours de laquelle on a marqué le plus de buts et où notre défense a été la plus hermétique. Je considère ces paramètres comme une belle satisfaction. Par ailleurs on a réussi à intégrer des jeunes et ça aussi, c'est extrêmement positif.


« Si l'investissement est bon, on obtient logiquement des résultats »



Où trouver les explications dans le fait que vous ayez connu une première partie de saison plus que positive ?

C'est vrai que nous sortions d'un exercice compliqué qui nous avait vu sauver notre peau en DH à l'ultime minute de l'ultime journée, mais il faut savoir que je suis un optimiste de nature et je connaissais le potentiel de mon groupe en début de saison. Ce sont des garçons qui sont capables de bien faire et à la question « êtes-vous surpris par les bonnes performances de la première partie de saison ? », la réponse est non. Je ne suis pas plus surpris que ça même si à la base je suis toujours optimiste, j'attends quand même de voir ce que ça peut donner. Par contre je pars d'un certain principe : si l'investissement de tout le monde est bon, on obtient logiquement des bons résultats.

 

Une année 2014 nettement plus compliquée. L'éviction du groupe de votre buteur Guven Atabey en est-elle la seule cause ?

On ne peut évidemment pas occulter le fait que le fait de perdre Guven Atabey à la trêve nous a été très préjudiciable (lors d'un match amical pendant la trêve hivernale, l'attaquant ouistrehamais a eu un geste d'humeur que le club a estimé inadmissible, entraînant son éviction immédiate du club, NDLR). N'oublions pas qu'il était à ce moment meilleur buteur de la DH avec treize réalisations, et il est même resté meilleur buteur du club toute la saison malgré son inactivité en 2014. Mais pour moi personne n'est irremplaçable. Sur la partie offensive, il faut également noter que Maxime Lelièvre a réellement commencé sa saison assez tard pour cause de blessures et Logan Joseph n'a pas beaucoup joué.


« Nos conditions d'entraînement hivernales ne sont pas idéales »



Les performances lors des matchs retours ont été davantage en dent de scie ...

Dans la partie finale, et même dès l'entame des matchs retour, on s'est mis à avoir des problèmes de blessures et notre effectif, quantitativement, ne nous permettait pas de jongler avec les blessés sans en subir les conséquences. Si on n'a pas de blessés pendant la saison, on peut espérer faire des choses intéressantes mais quand des bobos surviennent, ça se complique, d'autant plus que le suivi des joueurs blessés n'est pas ce qu'il peut être dans d'autres clubs de DH. On n'a pas de médecin au club, ça peut paraître un détail mais ça a son importance. Pourtant les jeunes du club ont parfaitement bien joué le jeu et certains d'entre eux, qui ont à peine 20 ans comme Thibaut Bisson, Arthur Bisson ou Vincent Szelemey ont fait montre d'un excellent état d'esprit et affiché de belles promesses. Après, comme tous les ans on souffre également de conditions d'entraînement peu idéales pour la pratique du football. Nous n'avons pas de terrain synthétique à la différence de certaines équipes. L'hiver c'est toujours compliqué pour nous. Sans occulter le fait que ce qu'on a montré en première partie de saison reflétait vraiment le maximum de notre potentiel. Il faut en être conscient.


« Ouistreham est interdit de recrutement pour la saison 2014/15 »


Et les éliminations des différentes coupes ne vous restent-elles pas en travers de la gorge ?

C'est vrai qu'on a flirté avec la qualification en coupe de France contre Avranches et quand on voit leur parcours (champions de CFA avec accession incontestable en National, NDLR) il y a de quoi être un peu frustré. Pour ce qui est de la coupe de Basse-Normandie, l'aventure a pris fin en quarts de finale contre l'Avant Garde de Caen, une équipe qui surfait cette saison sur une excellente dynamique et qui a fini première de DHR. Ce match est tombé à une période où l'équipe était clairement moins bonne, tout simplement. Ce n'est pas simple à gérer car en championnat il n'y a plus rien à jouer et l'investissement des troupes est moindre. Cette élimination a au moins eu l'avantage de nous permettre d'organiser des tournois de pétanque (sic) !!!


Doit-on s'attendre à un un groupe chamboulé pour la saison prochaine ?

Non le groupe n'évoluera pas de manière significative dans le sens où nous sommes interdits de recrutement par rapport au fait que nous ne sommes pas en règle au niveau de l'arbitrage. Il n'y aura donc pas de nouvelles têtes dans le groupe. Au rayon des départs, il était convenu de longue date que Cyrille Floriot, un de nos gardiens, arrêterait. Même chose pour notre défenseur et capitaine Franck Lamy, et là ça va représenter un manque important. On perd aussi Guillaume Anger, qui a très peu joué cette saison après s'être blessé à Ifs, et qui retourne à l'Avant Garde de Caen. Les autres garçons devraient rester même s'il reste une ou deux hésitations. Mais il faudra batailler quoi qu'il en soit.

 

 

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr