Just4keepers, un concept novateur au service des gardiens de but

Envoyer Imprimer PDF

Cela s'apparente à une sorte de révolution en termes de méthodes d'entraînement pour gardiens de but. Les séances spécifiques, oui, elles existent déjà et sont dispensées plus ou moins régulièrement par les clubs. Just4keepers proposera à partir du mois de septembre un nouveau concept en la matière. Découverte et présentation avec Julien Gack, « enfant de Venoix » comme il se définit lui-même, ancien de la maison malherbiste et instigateur de la franchise Just4keepers en France et notamment sur la région caennaise.

 

 

Just4keepers c'est quoi ?

« Just4keepers est une académie internationale de gardiens de but implantée sur quatre continents et dans quinze pays, mais pas en France jusqu'à présent. Ce concept novateur a été créé en Angleterre il y a dix ans par Ray Newland, un ancien gardien professionnel anglais. Il consiste à proposer des séances spécifiques hebdomadaires à des gardiens de tous âges et de tous niveaux. »

 

Julien Gack, qui es­-tu ?

« Entraîner les gardiens de but, quel que soit leur âge, c'est mon métier. Je travaille depuis douze années dans ce domaine, que ce soit pendant de longues années au Stade Malherbe ou bien l'année écoulée à l'Estac de Troyes. Je suis titulaire de la licence A UEFA d'entraînement de gardiens de but ainsi que d'un Brevet d'Etat spécialisation football. Mes années passées à Malherbe m'ont permis de travailler, partager et entraîner des joueurs tels que les frères Mandanda, Alexis Thébaux, Damien Perquis ou encore Benoît Costil. Deux jeunes gardiens troyens ont été sélectionnés au sein des équipes nationales de leur catégorie lors de mon passage d'une saison dans l'Aube. J'ai la chance que Ray Newland m'ait contacté par un réseau social en décembre 2013. Il m'a adressé une proposition directe pour un poste autour de ce projet attrayant. J'en avais un peu marre du football professionnel et je souhaitais me rapprocher du foot amateur, tout en ayant dans la tête l'idée de me mettre au service des pros. J'ai racheté la franchise France et le projet Just4keepers était lancé. »

 

Le fonctionnement de l'académie dans la région caennaise

« Il m'apparaît évident que les potentiels individuels de beaucoup de gardiens de but au niveau amateur sont sous­exploités et mériteraient d'être davantage mis en lumière par le biais de séances spécifiques régulières. C'est ce que Just4keepers proposera à partir du mois de septembre, autour d'une séance hebdomadaire. Des contacts ont d'ores et déjà été pris avec certains clubs. L'académie n'aura pas de site propre mais peut déjà compter sur la mise à disposition des installations des clubs de la MOS, Ifs et Verson, de même que Carpiquet qui a donné son accord pour le terrain synthétique en cas de besoin. Les premières inscriptions auront lieu à partir du 15 août, à la reprise de la saison. Une présentation sera faite aux parents par les clubs et les inscriptions des enfants pourront se faire par retour de mails. »

 

Les coûts d'adhésion

« L'adhésion revient à 50 euros par mois, sur une base d'une séance hebdomadaire. Je tiens à préciser que si un membre d'un groupe manque une séance, pour blessure par exemple, il ne paie pas la séance ratée. Après le but étant d'être clairement identifié en tant qu'académie, les membres porteront les mêmes tenues Just4keepers lors des séances. C'est la logique d'une académie : acheter au moins une paire de gants et un maillot pour représenter Just4keepers. Une paire de gants de très bonne qualité, vendu autour de 100 euros dans le commerce, sera accessible pour les membres à un tarif d'environ 25-­30 euros. Par ailleurs je proposerai un pack complet au prix de 100 euros comprenant une tenue d'entraînement, une paire de gants, un bonnet, un t­shirt, une sacoche, un fuseau, en sweat et un k­way. »

 

Le credo de la franchise Just4keepers

 

« Mon leitmotiv est d'offrir la possibilité à chaque joueur de tirer la quintessence de son potentiel et si ses qualités le lui permettent, lui donner l'opportunité d'intégrer une structure professionnelle. En effet, en fonction des qualités détectées chez les jeunes, la possibilité leur sera donnée d'effectuer des stages dans des clubs professionnels. Après, je ne suis pas un donneur de rêves. Le but est avant tout d'exploiter au maximum le potentiel de chacun et de les faire évoluer. L'idée est tout simplement de leur offrir un peu plus de chance pour aller à un meilleur niveau. »

 

A quel public est destiné Just4keepers ?

« Les groupes de travail seront organisés en fonction des âges des participants. Les séances se feront par groupes de dix chez les jeunes et de six pour les seniors. Nous acceptons les joueurs de la catégorie U8 jusqu'aux seniors. Je proposerai dans un premier temps deux séances le lundi soir, deux le mardi soir, deux le mercredi en journée et une ou deux le jeudi avant de laisser les joueurs à disposition des clubs le vendredi. »

 

Les avantages d'être adhérent de l'académie

« C'est tout d'abord d'avoir la possibilité pour chacun d'intégrer un groupe de travail et envisager une progression régulière grâce à l'encadrement par des entraîneurs diplômés, ce que les clubs ne sont pas toujours en mesure de proposer. Il faut également avoir à l'esprit que Just4keepers, en fonction des qualités détectées, peut orienter certains jeunes pour des essais dans des clubs professionnels. Il existe même désormais trois centres de formation qui ont ouvert aux Etats-­Unis, à Miami, Tampa Bay et au Colorado. Pourquoi pas envisager qu'un jeune caennais qui présente des dispositions scolaires intéressantes, se voie attribuer une bourse pour entrer dans un de ces centres américains. Nous proposons également l'achat d'équipements spécifiques à des tarifs très avantageux, par le biais du site internet qui sera fonctionnel en juillet. »

 

Les perspectives d'avenir de Just4keepers

« Dans un premier temps, la franchise française ouvrira cinq académies au mois de septembre, avec Caen bien sûr mais aussi Nancy, Fontainebleau, Saint Etienne et Toulouse. Je crois énormément en ce concept. Je ressens tellement de besoins dans les clubs que j'ai déjà contactés. Pour l'académie de Caen, je cible 50 élèves et je suis persuadé que je vais les avoir, étant donné qu'un certain nombre de gardiens s'est d'ores et déjà montré intéressé. Avec la reprise dans les clubs au mois d'août, je pense qu'il y aura un effet boule de neige qui se mettra en route. Je souhaite volontairement commencer petit avec seulement cinq académies mais mon but, à l'avenir, c'est de devenir l'Angleterre qui fonctionne aujourd'hui avec 135 coachs. Pour la partie caennaise, mon but c'est 150 élèves dans trois ans, avec l'incorporation de coachs que j'amènerai avec moi. Je suis aussi en train de travailler sur l'ouverture d'une académie au Canada et j'aimerais également ouvrir une classe féminine. J'ai vraiment hâte de voir le bilan de nos gardiens dans cinq ans sur la région. En discutant récemment avec Fred Petereyns (entraîneur des gardiens pros du Stade Malherbe, ndlr) il était tout à fait d'accord avec moi quand je lui disais qu'il aurait une chance folle de récupérer des gardiens à 15 ans qui auront déjà accompli un énorme travail depuis plusieurs années. »

 

Pour plus d'information, consultez le site de Just4keepers

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr